L’Encyclopédie/1re édition/PION

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  PIOMBINO
PIONIAE  ►

PION, voyez Bouvreuil.

Pion, s. m. (jeu des échecs.) piece du jeu des échecs, qui prend son nom de la piece devant laquelle elle est. Ainsi on dit le pion du roi, le pion de la reine, le pion du fou. On ne passe point pion, c’est-à-dire, qu’un pion qui n’a point encore marché, & qui par cette raison est en droit de faire deux pas, si au premier pas il se trouvoit en prise par un des pions de l’adversaire, pourroit être pris.

La Bruyere a employé ce mot fort heureusement dans sa peinture de la vie de la cour. « Souvent, dit-il, avec des pions qu’on ménage bien, on va à dame, & l’on gagne la partie : le plus habile l’emporte, ou le plus heureux ». (D. J.)