L’Encyclopédie/1re édition/PLUKNETE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  PLUIE
PLUMARD  ►

PLUKNETE, s. f. (Hist. nat. Bot.) pluknetia ; genre de plante à fleur en rose, composée le plus souvent de quatre pétales disposés en rond. Cette fleur est stérile, les embryons naissent séparement des fleurs sur les mêmes individus ; ils sont quadrangulaires ; ils ont une espece de trompe, & dans la suite ils deviennent des fruits membraneux, quadrangulaires, & divisés en quatre loges, qui contiennent chacune une semence arrondie & applatie. Plumier, nov. plant. géner. Voyez Plante.

Ce genre de plantes a été ainsi nommé par le P. Plumier en l’honneur de Plukner, grand botaniste anglois. Voici les caracteres de ce genre de plante. Il produit des fleurs males & femelles sur les mêmes piés. Les fleurs mâles n’ont point de calice, mais sont composées de quatre pétales de forme ovale & déployée ; au lieu des étamines le centre de la fleur est occupé par un petit corps chevelu & pyramidal. Les fleurs femelles manquent aussi d’un calice ; leurs pétales sont disposés de même que dans les fleurs mâles ; le genre du pistil est quarré. Le stile est délié, long & crochu ; le stigmat est au centre, & divisé en quatre segmens, qui sont obtus, applatis, & qui ont chacun au milieu une tache remarquable : le fruit est une capsule plate, quarrée, creusée dans tous ses angles ; elle contient quatre loges partagées en deux cloisons ; les graines sont arrondies, applaties, & obtusement pointues à un des bouts.

Linnæus observe sur cette description du P. Plumier, que comme c’est une fructification très-singuliere, il desireroit que quelque botaniste curieux voulût examiner avec soin cette plante dans son accroissement, parce qu’il soupçonne que le botaniste françois, quoique très-habile, a pu faire ici quelque méprise. Linnæi, gen. plant. p. 517. (D. J.)