L’Encyclopédie/1re édition/POURRISSOIR

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  POURRIR
POURRITURE  ►

POURRISSOIR, s. m. terme de Papeterie, c’est ainsi qu’on appelle certaines cuves de pierre ou de bois, ou même certains endroits dans lesquels on met le chiffon, immédiatement après avoir été lavé ; on l’y laisse fermenter plus ou moins, selon que la saison est plus ou moins chaude. C’est l’ouvrier, appellé le gouverneur, qui est chargé d’y veiller ; on a soin de ne pas laisser le chiffon fermenter trop long-tems, parce qu’il se pourriroit entierement, contracteroit une couleur noirâtre, dont le papier se sentiroit : il pourroit même arriver que pour avoir fermenté trop long tems, il s’enflammeroit de même qu’il arrive quelquefois au foin mis en pile. Voyez les Pl. de Papeterie.