L’Encyclopédie/1re édition/PROTERVIA

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

PROTERVIA, s. f. (Littérat.) nom donné chez les Romains aux restes des grands festins qui ne méritoient ni d’être serrés & conservés pour le lendemain, ni d’être donnés aux domestiques pour leur nourriture, mais qu’on brûloit & qu’on jettoit au feu ; c’est cette espece de sacrifice qu’on appelloit protervia ; ce qui fit dire plaisamment à Caton le jeune, d’un des disciples d’Apicius, qui après avoir mangé tout son bien, avoit par malheur mis le feu à sa maison, proterviam fecit, il a fait son dernier sacrifice.