L’Encyclopédie/1re édition/PTERYGOSTAPHYLIN

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

PTERYGOSTAPHYLIN, en Anat. c’est le muscle interne de la luette, que Valsalva appelle novus tubæ musculus, par la raison qu’il étoit inconnu aux anciens anatomistes.

Ce mot est formé de πτέρυξ, aîle, & σταφυλὴ, luette.

C’est le même que le spheno-salpingo-staphylin. Voyez Spheno-salpingo-staphylin.