L’Encyclopédie/1re édition/RÉPERCUSSION

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

RÉPERCUSSION, terme de Méchanique, qui signifie la même chose que réflexion. Voyez Réflexion.

Répercussion, s. f. terme de Chirurgie, action des remedes répercussifs. La connoissance de la distribution vasculeuse dans toutes les parties du corps, rend raison de la maniere d’agir des remedes qui font rentrer dans les vaisseaux les humeurs extravasées. Ce sont des substances froides & astringentes qui font contracter les fibres, & poussent comme par compression les fluides dans les veines. Dans les engorgemens inflammatoires, l’astriction que les répercussifs donnent aux vaisseaux, fait retrograder l’humeur, & la renvoie vers les anastomoses supérieures & collatérales ; la répercussion est une espece de refoulement subit, à la différence de la résolution qui se fait peu-à-peu, & par l’atténuation des particules du fluide engagé. Aussi les résolutifs n’ont-ils presque jamais d’inconvénient ; & les remedes capables de causer la répercussion sont dangereux dans tous les cas où leur usage peut être efficace, & où ils sont contre-indiqués. Voyez Répercussifs. Lors même qu’ils ne peuvent opérer la répercussion, ils ont des inconvéniens, comme de causer la gangrene dans les phlegmons, en fixant l’humeur qui n’a pas assez de fluidité pour céder à l’action répulsive, & en suffoquant le principe vital par un engorgement absolu ; ou de procurer l’induration dans le cas où l’humeur est épaisse & visqueuse, en dissipant l’humeur aqueuse qui sert de véhicule aux sucs albumineux & gélatineux, &c. (Y)

Répercussion, en terme de Musique ; est une répétition fréquente des mêmes sons. V. Répétition.

C’est ce qui arrive souvent dans la modulation où les cordes essentielles de chaque mode, celles qui composent la triade harmonique, doivent être rebattues plus souvent que pas une des autres, sur-tout dans le plein-chant. Entre les trois cordes de cette triade, les deux extrèmes, c’est-à-dire la finale & la dominante, qui font proprement la répercussion du ton, doivent être plus souvent rebattues que celle du milieu ou la médiante, qui n’est que la répercussion du mode. (S)