L’Encyclopédie/1re édition/REIS ou RAIS

La bibliothèque libre.

REIS ou RAIS, (terme de relation.) nom que les Turcs donnent aux capitaines des galeres. C’est un mot arabe qui signifie chef, commandant. La plûpart de ces commandans sont des renégats ou des enfans de renégats. Ils se servent d’un italien corrompu, ou de la langue franque, pour se faire entendre des forçats, qui du reste sont mieux traités que ceux des galeres de Venise. Ricault. (D. J.)

Reis effendi, s. m. (Hist. mod.) officier de justice de la cour du grand-seigneur ; c’est le chancelier de l’empire Ottoman, il a séance au divan, & est pour l’ordinaire secrétaire d’état.

Reis kitab, s. m. (Hist. mod.) officier du grand-seigneur, dont il est premier secrétaire & quelquefois secrétaire d’état.

Reis, s. m. (Monnoie.) petite monnoie de cuivre de Portugal, qui revient environ à deux deniers tournois de France, & qui est tout ensemble & monnoie courante, & monnoie de compte ; les Portugais comptant & tenant leurs livres par reis, comme les Espagnols par maravedis. La piastre vaut 750 reis. & la pistole à proportion. Les 200 reis du Brésil font environ 1 liv. 14 sols de France. Savary. (D. J.)