L’Encyclopédie/1re édition/REQUIN, REQUIEM, LAMIE, TIBURON

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  REQUIEM
REQUINT  ►

REQUIN, REQUIEM, LAMIE, TIBURON, s. m. (Hist. nat. Icthiologie.) Pl. XIII. fig. 3. poisson de mer cartilagineux, vivipare, le plus grand de tous les chiens de mer. Rondelet a vu un requin de moyenne grosseur qui pesoit mille livres ; ce poisson a la tête & le dos fort larges ; la queue est applatie sur les côtés, & terminée par deux nâgeoires ; les yeux sont gros & ronds ; la bouche est très-grande & garnie de six rangs de dents dures très-pointues, de figure triangulaire, & découpées de chaque côté comme une scie ; celles du premier rang ont leur direction en-avant ; celles du second s’élevent perpendiculairement ; emfin, celles des quatre autres rangs sont dirigées pour la plûpart en-arriere. Le requin a près de l’extrémité de la queue deux petites nageoires, une en-haut & l’autre en-bas ; deux près de l’anus ; deux autres près des ouies, & une sur la partie antérieure du dos. Ce poisson a la peau fort dure ; il est très-avide de toutes sortes de viande ; il se nourrit principalement de poissons ; il fait la chasse à toutes sortes d’animaux ; il attaque avec la plus grande impétuosité les hommes mêmes & les dévore. Rondelet, hist. natur. des poissons, premiere partie, livre XIII. chapitre xj. Voyez Poisson.