L’Encyclopédie/1re édition/RETONDRE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  RETOMBER
RETORBIO  ►

RETONDRE, v. act. (Architect.) c’est couper du haut d’un mur ou d’une souche de cheminée, ce qui est ruiné pour le refaire. C’est aussi retrancher les saillies ou ornemens inutiles ou de mauvais goût, lorsqu’on regratte la façade d’un bâtiment. Enfin, on entend encore par ce mot réparer l’architecture avec divers outils appellés fers à retondre, pour la mieux terminer, & en rendre les arrêtes plus vives. Daviler. (D. J.)

Retondre, v. act. (Manufacture.) c’est tondre de nouveau. On retond une piece de drap, quand le poil en est encore trop long, & qu’il n’a pas été tondu d’abord d’assez près. On retond aussi toutes sortes de draperies & étoffes de laine, tirées à poil avec le chardon. Dictionn. de Commerce. (D. J.)

Retondre, fers à (Sculpture.) Les Sculpteurs appellent fers à retondre, certains outils qui leur servent pour finir, pour polir leurs ouvrages, & repasser dans leurs moulures. (D. J.)