L’Encyclopédie/1re édition/RHODIEN, le droit

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  RHODIA
RHODIOLA  ►

RHODIEN, le droit, (Jurisprud. rom.) jus rhodium, c’est ainsi qu’on appelle le code de lois de l’île de Rhodes par rapport aux naufrages, & aux autres événemens fortuits de la navigation. Les lois des Rhodiens en ce genre, étant fondées sur l’équité naturelle, furent généralement observées dans la Méditerranée. Rome en reconnut l’autorité ; car on voit que du tems de Jules César & d’Auguste, les jurisconsultes Servius, Ofilius, Labeo & Sabinus, les adopterent dans les mêmes cas, surtout par rapport à l’article du jet des marchandises sur les côtes, de jactu mercium. On sait aussi que les empereurs Claude, Vespasien, Trajan, Hadrien & Antonin, confirmerent les mêmes lois des Rhodiens, & qu’ils ordonnerent qu’on décidat tous les cas du commerce maritime selon ces lois. Il nous reste un fragment grec, narrationes de legum Rhodiarum confirmatione, qui se trouve à la tête des leges nauticæ. Simon Schardius le fit imprimer in-8°. à Bâle, en 1561, & Marquard Freher le publia dans le second tome de son jus græco romanum, imprimé à Heidelberg, en 1599, in-fol. Voyez Jacques Godefroy, Dissert. de imperio maris ; & Grotius, in Floribus ad jus Justinianum. (D. J.)