L’Encyclopédie/1re édition/RICINA

La bibliothèque libre.
◄  RICIN
RICINIUM  ►

RICINA, (Géog. anc.) 1°. ville d’Italie, dans le Picenum, & qui ne devint colonie romaine que sous l’empereur Severe. Une ancienne carte citée par Cellarius en fait mention. Pline, p. 137, connoit cette ville sous le nom du peuple Ricinenses. Holsten a trouvé les ruines de Ricina, à deux ou trois milles de Macérata, sur le bord de la riviere Potenza, à la droite.

Une ancienne inscription trouvée près de Macerata, & rapportée par Gruter, donne à cette ville le surnom d’Helvia : colonia helvia conditori suo. Spon, p. 205. n°. 5, nous a conservé une autre inscription où il est aussi parlé de Ricina : patrono coloniæ Ricinniæ helviæ in cujus cur. & of. F. bene merito Ricinnati helviani sua impensa in foro cæsar. D. D.

2°. Ricina, ville d’Italie dans la Ligurie, qui, selon Cellarius, est présentement le village Rocco.

3°. Ricina est encore une île que Ptolomée, l. II. c. ij. place sur la côte de l’Hibernie, & qu’il range au nombre des îles Ebudes. Cambden dit que c’est aujourd’hui Racline. (D. J.)