L’Encyclopédie/1re édition/RUSTIQUE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  RUSTICITÉ
RUSTIQUER  ►

RUSTIQUE, adj. (Gram.) qui appartient à la campagne. La maison rustique ; l’économie rustique ; les choses rustiques : il se prend aussi dans le même sens que rusticité. Je suis rustique & fier.

Rustique, adj. (Archit.) épithete qu’on donne à la maniere de bâtir, dans l’imitation plutôt de la nature que de l’art.

Rustique, ordre, (Architect.) ce mot se dit du premier de cinq ordres d’architecture, c’est-à-dire, de l’ordre toscan, qui est le moins orné, & celui qui approche le plus de la simplicité de la nature.

On dit aussi un ouvrage rustiqué, en terme d’architecture, quand les pierres ne sont que piquées, au lieu d’être travaillées poliment & uniment. (D. J.)

Rustiques, dieux, (Mythol.) les dieux rustiques chez les Romains, étoient les dieux de la campagne, & qui présidoient à l’agriculture. On distinguoit les dieux rustiques en grands & en petits. Les grands dieux étoient Jupiter, la Terre, le Soleil, la Lune, Cérès, Bacchus, Vénus, Flore, Minerve, &c. Les petits dieux étoient Fanna, Palès, Pomone, Silvain, Vertume, Priape, & sur tous les autres le dieu Pan. Quelques modernes y mettent aussi les Faunes, les Silenes & les Nymphes. (D. J.)