L’Encyclopédie/1re édition/SÉTHIENS, ou SÉTHINIENS

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  SÉTIE
SÉTHIM  ►

SÉTHIENS, ou SÉTHINIENS, s. m. pl. (Hist. ecclés.) hérétiques sortis de Valentin, ainsi appellés du nom de Seth. Ils enseignoient que deux anges ayant créé l’un Caïn, & l’autre Abel, & celui-ci ayant été tué, la grande vertu qui étoit au-dessus des autres vertus, avoit voulu que Seth fût conçu comme une pure semence ; mais qu’enfin les deux premiers anges s’étant mêlés les uns avec les autres, la grande vertu avoit envoyé le déluge pour ruiner la mauvaise engeance qui en étoit venue ; que toutefois il s’en étoit glissé quel que partie dans l’arche, d’où la malice s’étoit répandue dans le monde. Ces hérétiques composerent plusieurs livres sous le nom de Seth & des autres patriarches. Quant à Jesus-Christ, ils se persuadoient ou qu’il étoit Seth, ou qu’il tenoit sa place. Tertullien, de præser. c. xlvij ; Saint Irénée, l. I. c. vij. & seq. Saint Epiphane, hær. 31 ; Baronius, A. C. 145 ; Sixte de Sienne, l. II. biblioth. Godeau, hist. ecclés. &c.