L’Encyclopédie/1re édition/SACRAMENTUM, JUSJURANDUM

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

SACRAMENTUM, JUSJURANDUM, (Litt.) Sacramentum étoit proprement le serment de fidélité que les soldats prêtoient en corps, lorsqu’ils étoient enrôlés. Jusjurandum étoit le serment formel que chacun faisoit en particulier. (D. J.)

Sacramentum, (Littérat.) c’étoit chez les Romains un dépôt que les plaideurs étoient obligés de consigner, & qui restoit dans le trésor selon Valere Maxime. La portion consignée par celui qui succomboit en justice, étoit confisquée, pour le punir de la témérité de sa contestation, & on l’employoit à payer l’honoraire des juges.

Le même usage s’observoit à Athènes, où l’on nommoit τὰ πρυτανεία ou αἱ πρυτανειαὶ, une certaine somme que les plaideurs devoient consigner avant que d’avoir audience ; & cette somme montoit selon quelques-uns, à la dixieme partie de l’objet de la contestation que le demandeur & le défendeur étoient obbligés de consigner ; mais, selon Démosthène & Isocrate qui devoient en être bien instruits, & selon le scholiaste d’Aristophane sur les nuées, la consignation n’étoit que de trois drachmes si le fonds étoit au-dessous de mille drachmes, & de trente drachmes s’il excédoit. (D. J.)