L’Encyclopédie/1re édition/SAUCIER

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  SAUCER
SAUCISSE  ►

SAUCIER, s. m. terme de corporation ; les maîtres vinaigriers prennent dans leurs statuts, tant anciens que nouveaux, la qualité de maîtres sauciers, à cause de diverses sauces qu’ils ont droit de composer & de débiter ; & que le vinaigre même qui font, & qu’ils vendent, passe pour une des meilleures sauces pour beaucoup de mets & de viandes ; ce nom appartenoit aussi autrefois au corps des marchands épiciers, à cause d’une petite communauté de sauciers, ou faiseurs de sauces, qui leur étoit alors unie ; c’étoit apparemment en vertu des épiceries qui entroient dans leurs sauces. En 1394 les sauciers firent bande à-part, & eurent leurs jurés, restant pourtant sujets à la visite des gardes de l’épicerie ; c’est de-là que sont venus nos vinaigriers-sauciers.

Les sauces des vinaigriers dont il est parlé dans le quinzieme article de leurs statuts de 1658, sont la sauce jaune, la cameline & la sauce moutarde, toutes présentement ignorées, ou du moins hors d’usage sur les tables délicates, où nos nouveaux cuisiniers en ont introduit beaucoup d’autres moins simples & plus piquantes, & de-là plus préjudiciables à la santé. Savary. (D. J.)