L’Encyclopédie/1re édition/SCHOLIASTE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
SCHOLIE  ►

SCHOLIASTE, s. m. (Belles-Lettres.) écrivain qui commente ou qui explique l’ouvrage d’un autre.

Ce mot est dérivé du grec κολη, ouvrage, explication.

Nous avons plusieurs scholiastes grecs anonymes des poëtes grecs, dont on ne connoît pas les tems, tels que l’interprete anonyme de l’expédition des Argonautes d’Apollonius de Rhodes ; le scholiaste d’Aristophane, ceux d’Eurypide, de Sophocle, & d’Eschyle, ceux d’Hésiode, de Théocrite, & de Pindare.

Thucidide, Platon, & Aristote, ont aussi eu leurs scholiastes.

On a également des scholiastes sur quelques anciens poëtes latins, comme Horace, Juvenal, Perse ; mais au jugement des savans, tout ce que nous avons sous le nom de ces anciens interpretes, est fort incertain, & qui plus est fort défectueux. Voyez Baillet, jugement des Savans, tome II. pages 189. 190. & 191.