L’Encyclopédie/1re édition/SCLÉROTIQUE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

SCLÉROTIQUE, s. f. (Anatom.) La portion opaque de la cornée se nomme sclérotique, mot tiré du grec, qui signifie dur ; en effet cette tunique est compacte comme du parchemin, dure, épaisse, blanche, & peu vasculeuse, & composée de plusieurs pellicules appliquées les unes sur les autres ; elle reçoit des arteres & des nerfs, représentés par Eustachius, Ruysch, & autres ; elle sert principalement à affermir la figure de l’œil, à appuyer les vaisseaux, & à soutenir les muscles & les tendons. C’est aussi dans cette forte tunique que consiste presque tout le ressort des parties du globe de l’œil. Sa portion antérieure renferme plusieurs pieces courtes & plates, & qui par leur arrangement en font le contour. Toutes ces pieces appliquées les unes aux autres en maniere de tuiles, se tiennent ensemble par de petites membranes assez lâches, ensorte que les diametres de l’œil doivent s’alonger dans le tems que son axe se raccourcit, contre ce que pensoit M. Perrault.

Un anatomiste moderne a voulu regarder la sclérotique & la cornée comme deux membranes distinctes, & seulement unies ensemble par un tissu fibreux très fin & très-serré ; mais ce système n’est pas appuyé sur des raisons assez fortes pour détruire l’opinion reçue.

Quoique la sclérotique dans l’homme soit compacte & ferme, elle a encore plus de fermeté dans un grand nombre de bêtes, & dans quelques-unes elle est antérieurement cartilagineuse ou osseuse. Dans les oiseaux, par exemple, la sclérotique est formée par l’assemblage de plusieurs lames osseuses, longues, étroites, disposées selon la direction de l’axe du globe, & artistement ajustées les unes à côté des autres. Elle est cartilagineuse dans la plûpart des gros poissons, & dans la baleine elle est prodigieusement épaisse à sa partie postérieure. (D. J.)

Sclérotique, (Médecine.) médicament propre à affermir & consolider la chair des parties auxquelles on l’applique ; tels sont le pour prier, la morelle, la joubarbe, le psyllium, &c.