L’Encyclopédie/1re édition/SCODRA

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  SCO-ASSOU
SCOLECIA  ►

SCODRA, (Géog. anc.) ville de l’Illyrie ; Pline & Vibius Sequester, l. III. c. xxij. la placent sur le Drilo, aujourd’hui le Drino ; & Pline, de Fluminib. lui donnent le titre d’Oppidum civium romanorum. Gentius, selon Tite-Live, l. XLIV. c. xxxj. s’étoit emparé de cette ville, & elle étoit comme le boulevard de son royaume. C’étoit la place la mieux fortifiée qu’eussent les Labéates, & on ne pouvoit en approcher que très-difficilement. Deux rivieres l’environnent ; celle de Clausula coule à l’orient de la ville, & celle de Barbana au couchant. Cette derniere a sa source dans le marais Labéatide. Ces deux rivieres, continue l’historien, se joignent ensemble, & tombent dans le fleuve Oriundus, qui prend sa source au mont Scodrus, & qui, après s’être accrû des eaux de diverses rivieres, va se perdre dans la mer Hadriatique.

On a une médaille de l’empereur Claude, où on lit ces mots : Col. Claudia Augusta Scodra. Ce qui fait voir que cette ville devint colonie romaine. Dans le moyen âge, Scodra fut mise dans la province Prévalitane. Elle conserve encore présentement son ancien nom, mais assez corrompu, car elle est appellée Scutari par les Italiens, & Scadar par les habitans du pays. Elle appartient aux Turcs, qui la regardent comme une place de quelque importance. Voyez Scutari. (D. J.)