L’Encyclopédie/1re édition/SCROFANO

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  SCROBILUM

SCROFANO, (Géog. mod.) village d’Italie dans le voisinage de celui de Formello ; il est remarquable par une soufriere assez abondante qui est dans une montagne exposée au midi Elle est d’un revenu considérable, & appartient à la princesse des Ursins. Le soufre se trouve dans une espece de pierre comme le tuf, de laquelle on le détache à coups de marteau. Après l’avoir écrasé, on le met en des pots de terre, que l’on dispose dans une fournaise de telle sorte que trois de ces pots versent le soufre fondu par la force du feu dans un quatrieme pot, qui est sur le bord de la fournaise. Ce quatrieme pot est percé par le haut, pour laisser évaporer la fumée, & il y a aussi un trou en bas qui ne s ouvre que pour le vuider quand il est plein. La séparation du soufre est une chose très-simple ; elle se fait en ce que le soufre se fondant, il se détache de la terre, qui se précipite au bas du pot dans le même tems que le soufre, qui est le plus leger, s’éleve au haut du pot, d’où il coule par un canal de communication dans celui qui est sur le bord du fourneau. (D. J.)