L’Encyclopédie/1re édition/SECHE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  SECHAUSEN
SÉCHÉES  ►

SECHE, (Géog. mod.) on donne ce nom à des sables que la mer couvre quand elle est haute, & qu’elle laisse à sec quand elle est basse ; c’est ce que les Hollandois nomment droogte. On donne aussi quelquefois le nom de seches à des bancs de roches ou d’écueils près des côtes, & que la mer découvre en tout ou en partie. (D. J.)

Seche, voie, (Chimie.) voyez Voie, Chimie.

Seche, os de, (Commerce.) on appelle os de seche l’os qui se trouve sur le dos de ce poisson, qui est dur & lisse du côté qu’il est convexe, & mol de l’autre, en maniere de moëlle ou de substance spongieuse. C’est de ces os que les Orfevres & quelques autres ouvriers se servent pour mouler & fondre quelques petits ouvrages. Les Chimistes en font aussi quelque usage ; cet os réduit en poudre impalpable, elle entre dans la composition de la lacque de Venise. (D. J.)

Seche, rente, (Jurisprud.) voyez au mot Rente l’article Rente seche.

Seches de Barbarie, (Géog. mod.) ou les basses de Barbarie : ce sont des écueils formidables, qui se trouvent sur la côte de Barbarie dans le golfe de Sidra, entre les royaumes de Tunis & de Tripoli. (D. J.)