L’Encyclopédie/1re édition/SERDEN-GIECHDI

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  SERDAR

SERDEN-GIECHDI, s. m. (Hist. mod.) nom que les Turcs donnent à une milice qui n’est point sur un pié fixe, mais qui est levée ou cassée au gré du sultan. Ce mot signifie homme qui méprise la vie. Dans les expéditions difficiles, le sultan ordonne la levée d’un certain nombre de ces soldats, à qui on donne dix aspres par jour ; les janissaires eux-mêmes s’y enrôlent, pour augmenter leur paye. Ces soldats combattent avec une férocité & une valeur à toute épreuve, & ceux qui échappent, ne peuvent être forcés à servir une seconde fois dans le même poste ; quand ils sont estropiés, ils ont une pension viagere de dix aspres par jour, & on leur donne le titre d’oturak, ou sédentaire. Voyez Cantemir, hist. ottom.