L’Encyclopédie/1re édition/SEVER Saint

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

SEVER Saint, (Géog. mod.) ou Saint-Sever-Cap, pour le distinguer de Saint-Sever de Rustan. Saint-Sever-Cap est une petite ville de France, dans la Gascogne, au diocèse d’Aire, sur l’Adour, à 6 lieues au nord-ouest d’Aire, & à 155 de Paris. Il y a une sénéchaussée du ressort d’Acqs, & une abbaye d’hommes, ordre de Saint Benoît, fondée l’an 993. Long. 17. 44. latit. 43. 40.

Saint-Sever de Rustan, est une autre petite ville de France dans le Bigorre, au diocèse d’Auch, & à deux lieues de Tarbes, sur l’Arros, avec une abbaye d’hommes, ordre de Saint Benoît, unie à la congrégation de Saint Maur. Long. 17. 37. latit. 43. 8.

D. Martianay, bénédictin de la congrégation de Saint Maur, naquit à Saint-Sever-Cap en 1647, & mourut à Paris en 1717. Il a donné une nouvelle édition des œuvres de Saint Jérôme, & un grand nombre d’autres ouvrages, dans lesquels il regne plus d’érudition que de jugement & de saine critique. Sa vie de Magdelaine du Saint Sacrement, qu’il mit au jour à Paris en 1711, est aussi ridicule qu’aucune de celles qui se trouvent dans les légendes. (D. J.)