L’Encyclopédie/1re édition/SHIITES ou CHIITES

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
SHINN  ►

SHIITES ou CHIITES, s. m. pl. (Hist. mod.) Depuis environ onze siecles, les Mahométans sont partagés en deux sectes principales qui ont l’une pour l’autre toute la haine dont les disputes de religion puissent rendre les hommes capables. Les partisans de l’une de ces sectes s’appellent Sonnites, parce qu’ils admettent l’autorité des traditions mahométanes contenues dans la Sonna. Voyez cet article. Les Sonnites donnent à leurs adversaires le nom de Shiites, par où ils désignent des hérétiques, des sectaires, des gens abominables, nom que ceux-ci retorquent libéralement à leurs adversaires.

Les Shiites se soudivisent, dit-on, en soixante & douze sectes qui enchérissent les unes sur les autres pour leurs extravagances. C’est Ali, gendre de Mahomet, & son quatrieme successeur ou calife, qui est l’objet de leur querelle avec les Sonnites & les Karejites. Ils prétendent qu’Abubecr, Omar & Otman, qui ont succédé immédiatement à Mahomet, n’étoient que des usurpateurs ; & que la souveraineté & le pontificat des Musulmans appartenoit de droit à Ali & à sa famille. Non contens de ces prétentions, quelques Shiites soutiennent qu’Ali étoit au-dessus de la condition humaine ; que Dieu s’est manifesté par lui ; qu’il a parlé par sa bouche. Ils le préférent à Mahomet lui-même. D’autres, plus mitigés, les mettent sur la même ligne, & disent qu’ils se ressemblent aussi parfaitement que deux corbeaux : ceux-ci s’appellent Gobarites, c’est-à-dire, partisans de la secte des corbeaux. Quoiqu’Ali ait été assassiné, il y a des shiites qui soutiennent sa divinité : ils attendent son second avénement à la fin du monde, ce qui ne les empêche point d’aller faire leurs dévotions à Cufa où est son tombeau. Le respect des Shiites pour Ali est si grand, que toutes les fois qu’ils le nomment, ils ajoutent que Dieu glorifie sa face. Le surnom qu’ils lui donnent est celui de lion de Dieu. Les Shiites n’admettent point la sonna : ils traitent de mensonges & de rêveries les traditions contenues dans ce livre. Voyez Sonna.

Tels sont les motifs de la haine implacable qui divise les Sonnites & les Shiites. Ces querelles qui ont fait couler des flots de sang, subsistent encore dans toute leur force entre les Turcs qui sont Sonnites, & les Persans qui sont Shiites, ainsi que les Tartares-usbecs & quelques princes mahométans de l’Indostan.