L’Encyclopédie/1re édition/SIGNER

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  SIGNE
SIGNET  ►

SIGNER, v. act. (Gramm.) écrire son nom de sa propre main au bas d’un acte, soit pardevant notaires, soit sous seing-privé, pour l’approuver & consentir de l’exécuter. Voyez Soucrire & Soussigner. Diction de Comm. Voyez les articles Signature.

Signer, (Orfévrerie.) c’est marquer l’argenterie & l’orfévrerie du poinçon. Chaque orfevre ou argentier, a son poinçon particulier ; & par les ordonnances il leur est enjoint de signer de leur poinçon toute la vaisselle & autres choses qu’ils fabriquent. L’argenterie qui n’est point signée se vend toujours à plus bas prix que celle qui est marquée du poinçon de l’ouvrier ; car ce défaut fait connoître qu’elle n’est pas au titre prescrit, & qu’il y a trop d’alliage. (D. J.)

Signer, terme de Vitrier, c’est marquer avec la drague, trempée dans du blanc broyé avec de l’eau de gomme, ou simplement avec de la craie, les endroits des pieces de verre que l’on veut couper avec le diamant. (D. J.)