L’Encyclopédie/1re édition/SINDE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  SINDA
SINDI  ►

SINDE, (Géog. mod.) ou Tata, du nom de sa capitale, province des Indes, dans les états du Mogol. Elle est bornée au nord par celle de Buckor, au midi par la mer, au levant par les provinces de Soret & de Jesselmere, & au couchant par la Perse. Elle est traversée par le Sinde du nord au midi. C’est un pays riche & fertile, ou l’on fabrique quantité de belles toiles de coton. Le grand-mogol Akebar fit la conquête de ce pays, ainsi que de ceux de Cachimir & de Guzarate. Les peuples sont mahométans. (D. J.)

Sinde, le, ou Inde, (Géog. mod.) en latin Indus, grande riviere des Indes dans les états du grand-mogol. Elle prend sa source sur les confins du petit Thibet, dans les montagnes qui séparent ce royaume de la province de Nagracut. Son cours est du nord-est au sud-ouest ; après avoir traversé plusieurs pays, & s’être partagé en deux branches, qui sont les bouches de l’Inde, il se jette dans la mer.