L’Encyclopédie/1re édition/SOUPIRAIL

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  SOUPIR
SOUPIRER  ►

SOUPIRAIL, s. m. (Archit.) ouverture en glacis entre deux jouées rampantes, pour donner de l’air & un peu de jour, à une cave, à un cellier, à un aquéduc. Le glacis d’un soupirail doit ramper de telle sorte, que le soleil ne puisse jamais y entrer. (D. J.)

Soupirail d’aquéduc, (Archit. hydraul.) on appelle ainsi une certaine ouverture en abajour, dans un certain aquéduc couvert, ou à plomb, dans un aquéduc souterrein, laquelle se fait d’espace en espace, pour donner échappée aux vents qui, étant renfermés, empêcheroient le cours de l’eau. (D. J.)