L’Encyclopédie/1re édition/SPERGULA

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  SPERCHIUS

SPERGULA, s. f. (Hist. nat. Botan.) espece de morgeline, nommée par Tournefort, alsine major ; c’est une petite plante qui pousse plusieurs tiges, nouées à la hauteur d’environ un demi-pié ; ses feuilles sont petites, étroites, jaunâtres, disposées en rayons autour de chaque nœud des branches ; ses fleurs naissent au sommet des tiges ; elles sont composées de plusieurs petits pétales blancs, disposés en rose, soutenus par un calice à cinq feuilles. Ses graines sont petites, rondes, noires, plus menues que celles de la rave ; cette plante croît dans les champs & dans les pâturages ; les Anglois la nomment spurry, & la sement deux fois dans un été ; la premiere semaille est au mois de Mai ; la seconde se fait après la moisson du seigle. Sa récolte est d’une utilité admirable pour les bestiaux pendant l’hiver ; les vaches qui s’en nourrissent donnent de meilleur lait & de meilleur beurre qu’en prenant tout autre pâturage ; la volaille en fait aussi ses délices. (D. J.)