L’Encyclopédie/1re édition/SPIRITUEL

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

SPIRITUEL, adj. (Gramm.) qui est esprit, qui est d’une nature essentiellement différente de la matiere ; en ce sens il s’oppose à matériel. L’être spirituel ; l’être matériel. Il se prend aussi pour désigner la qualité de l’homme que nous appellons l’esprit. C’est un homme très-spirituel ; cette pensée est très-spirituelle. On le dit des personnes qui s’occupent de la contemplation des choses divines. Les religieux ont des peres spirituels & des peres temporels. La vie spirituelle a des douceurs. Spirituel s’oppose à temporel & à civil dans ces phrases : le glaive spirituel ; la puissance spirituelle. S’il est si difficile de poser des bornes entre la puissance temporelle & la puissance spirituelle, c’est que chacune cherche à étendre ses prérogatives. L’alliance spirituelle est celle que l’on contracte avec Dieu par des vœux religieux. La communion spirituelle est la part que les assistans prennent à la communion du prêtre. Il y a des incestes spirituels. Les Valentiniens s’appelloient spirituels, & ils donnoient aux Catholiques le nom de psychigues. Ceux d’entre les freres mineurs qui dans le xjv. siecle s’attacherent à toute l’austérité de la regle de S. François, se distinguerent des autres par l’épithete de spirituels.