L’Encyclopédie/1re édition/STATEUR

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  STATÈRE
STATHMOS  ►

STATEUR, (Mythol.) surnom de Jupiter. Romulus voyant ses soldats plier dans un combat contre les Samnites, pria Jupiter de rendre le courage aux Romains, & de les arrêter dans leur fuite. Sa priere fut exaucée, & en mémoire de cet événement, Romulus bâtit un temple à Jupiter au pié du mont Palatin, sous le titre de Stator, le dieu qui arrête. La statue qu’on lui consacra représentoit Jupiter debout tenant la pique de la main droite, & le foudre de la gauche. Ciceron met dans la bouche d’un de ses interlocuteurs, que le consul Flaminius marchant contre Annibal, tomba tout d’un-coup, lui & son cheval, devant la statue de Jupiter Stator, sans qu’il en parût aucune cause. Cet accident fut pris par ses troupes pour un mauvais augure, ou plutôt pour un avis que le dieu lui donnoit de s’arrêter & de ne pas aller combattre ; mais le consul méprisa l’avis, ou l’augure, & fut battu à la journée de Trasimènes. (D. J.)