L’Encyclopédie/1re édition/STOLPEN

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  STOLHOFFEN
STOLPMUND  ►

STOLPEN, pierre de, (Hist. nat. Litholog.) en allemand stolpenstein ; c’est le nom qu’on donne à une pierre de touche ou à une espece de basaltes qui se trouve en Misnie ; elle est semblable à du marbre noir ou gris par sa couleur, mais sa forme est très-singuliere ; elle se trouve en cristaux ou en colonnes prismatiques, qui sont ou pentagones ou hexagones, ou eptagones, ou octogones ; quelquefois même il y a de ces colonnes qui ont la figure d’une solive équarrie. Les surfaces de ces prismes sont unies & lisses, comme si elles avoient été polies. Ces colonnes prismatiques sont placées perpendiculairement les unes à côté des autres comme des tuyaux d’orgue ; elles s’élevent d’environ 16 ou 17 piés au-dessus du sommet d’une montagne ; & ces prismes ou colonnes servent de fondement au château de Stolpen, qui est bâti précisément au-dessus.

M. Pott qui a examiné cette pierre, dit qu’elle est d’une très-grande dureté : elle ne fait point effervescence avec les acides, & l’action du feu ne la convertit point en chaux. Ce savant chimiste conjecture, que c’est une terre argilleuse comme celle de l’ardoise combinée avec une terre ferrugineuse qui fait la base de cette pierre ; sans aucune addition un feu très violent peut la changer en une scorie noire si dure, qu’elle donne des étincelles lorsqu’on la frappe avec un briquet, quoique dans son état naturel elle ne fasse point feu. Cette pierre est de différentes nuances, elle est ou noirâtre ou d’un gris de fer ou d’un gris de cendre ; en frottant un métal dessus elle en prend la couleur, & plus elle est noire, plus elle est propre à servir de pierre de touche. Voyez la Lithogéognosie de M. Pott, voyez aussi l’article Touche (pierre de).

Stolpen, (Géogr. mod.) ville d’Allemagne, au cercle de la haute Saxe, dans la Poméranie ultérieure, sur la riviere de même nom, à 30 lieues au nord-ouest de Dantzick ; elle dépend du roi de Prusse. Long. 34. 48. lat. 54. 42. (D. J.)

Stolpen, la, (Géog. mod.) ou la Stolpe ; riviere d’Allemagne, dans la Poméranie ultérieure, au duché de Vandalie ; elle se forme de divers ruisseaux, & se perd dans la mer Baltique. (D. J.)