L’Encyclopédie/1re édition/SUND, détroit du

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  SUNCOPULLI

SUND, détroit du, (Géog. mod.) célebre détroit d’Europe, dans les états de Danemarck ; il est entre les côtes de Schonen & de Séeland ; c’est la clé de la mer Baltique. Elseneur, place de Danemarck, défendue par la forteresse de Cronemburg, est sur le bord du Sund, & garde le passage de ce détroit. De l’autre côté, est le château d’Elsinbourg, dans la province de Shonen, qui appartient à la Suede. On donne à ce détroit 16 lieues de longueur, & 5 dans sa plus grande largeur ; mais vis-à-vis la forteresse de Cronenburg, il n’a pas au-delà d’une lieue de large, de sorte que les gros vaisseaux n’y peuvent passer que sous le canon de la forteresse ; c’est ce qui produit une somme considérable au roi de Danemarck, le péage qu’il leve sur les bâtimens qui passent par le détroit, rapporte à ce prince environ 30 mille liv. sterling par an. Ce tribut procede d’une ancienne convention des villes anséatiques, avec le Danemarck, pour l’entretien de quelques fanaux le long de la côte. Lorsque ces villes tomberent en décadence, cette convention devint un droit. On y voit passer année commune deux milles vaisseaux, parmi lesquels il y en a bien mille appartenant aux Hollandois. (D. J.)