L’Encyclopédie/1re édition/SURRENTUM

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

SURRENTUM, (Géog. anc.) ville d’Italie, dans la Campanie, sur le bord de la mer. Pomponius Méla, l. II. c. iv. qui décrit cette côte en revenant de la Lucanie, pour aller dans le Latium, place Surrentum sur le golfe de Pouzzol, aujourd’hui le golfe de Naples, entre le promontoire de Minerve, & Herculaneum. Pline, l. III. c. v. au contraire, qui va du Latium dans la Lucanie, met Surrentum entre le Sarnus & le promontoire de Minerve. Ces deux auteurs s’accordent ainsi pour la position de cette ville, qui subsiste aujourd’hui dans le même endroit, & conserve son ancien nom, car on l’appelle à présent Sorrento.

C’étoit une colonie romaine, selon Frontin, de coloniis, qui l’appelle Surrentinum oppidum. Au voisinage sont les collines de Surrente, colles Surrentini, vignoble fameux, dont le vin le disputoit aux meilleurs de l’Italie. Ovide, Métam. l. XV. v. 710. en fait l’éloge :

Et Surrentino generosos palmite colles.


Et Martial dit :

Surrentina bibis ? nec murrhenâ picta nec aurum
Sume, dabunt calices hæc tibi vina suos.

Cette ville étoit évêché dès l’an 500. & on la voit archevêché tout-à-coup vers l’an 1059. (D. J.)