L’Encyclopédie/1re édition/TAMIS

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  TAMINES
TAMISAILLE  ►

TAMIS, s. m. (Crainier.) instrument qui sert à passer des drogues pulvérisées quand on en veut séparer la partie la plus fine d’avec celle qui est la plus grossiere. On s’en sert aussi pour couler les liqueurs composées & en ôter le marc. Le tamis est fait d’un cercle de bois mince & large à discrétion, au milieu duquel est placé un tissu de toile, de soie, de crin, ou de quelqu’autre toile claire, suivant l’usage qu’on en veut faire. C’est dans la partie supérieure du tamis que l’on met la drogue pulvérisée, & où l’on verse la liqueur qu’on veut épurer. Lorsque les drogues qu’on a dessein de tamiser, s’évaporent facilement, on met un couvercle au tamis, quelquefois tout de bois, & quelquefois avec le cercle de bois, & le dessus de cuir. Savary. (D. J.)

Tamis, en terme de Blanchisserie, est un cerceau garni d’un tissu de corde formant divers quarrés, avec lequel on ramasse les pains.

Tamis, instrument de Chimie & de Pharmacie ; sert à hâter la préparation des poudres subtiles, en séparant les parties les plus atténuées des parties les plus grossieres, auxquelles on fait essuyer une nouvelle trituration, qu’on tamise de nouveau, & ainsi successivement, &c. Les tamis dont on se sert dans les laboratoires de chimie & les boutiques des Apoticaires, sont couverts ou découverts. Les derniers ne different en rien des tamis les plus vulgaires, du tamis ou sas à passer la farine, &c. Il est de crin ou de soie, selon qu’on le veut, d’un tissu plus ou moins serré ; cette espece de tamis ne sert qu’à préparer les poudres les plus grossieres & les moins volatiles, ou qui sont tirées des matieres les plus viles. Les tamis sont composés de trois pieces ; celle du milieu est un tamis ordinaire ; les deux autres sont un couvercle & un fond formé par un parchemin ou une peau tendue sur un cercle de bois mince. Ces tamis, qui sont les plus usités & les mieux entendus, servent à la préparation des poudres les plus subtiles, les plus volatiles & les plus précieuses. Voyez Pulvérisation, Chimie & Pharmacie.

Tamis, (instrument de Chapelier.) les Chapeliers se servent du tamis de crin, au lieu de l’instrument qu’ils appellent arçon, pour faire les capades de leurs chapeaux. (D. J.)

Tamis, (terme d’Organiste.) piece de bois percée, à-travers de laquelle passent les tuyaux de l’orgue, & qui sert à les tenir en état. (D. J.)

Tamis, (Tapisserie de tonture.) les laineurs qui travaillent aux tapisseries de tonture de laine, ont plusieurs tamis, comme de grands pour passer & préparer leurs laines hachées, & de très-petits, qui n’ont pas quelquefois deux pouces de diametre, pour placer ces laines sur le coutil peint & préparé par le peintre. (D. J.)