L’Encyclopédie/1re édition/THYMUS

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  THYMOXALME
THYNÉE  ►

THYMUS, s. m. en Anatomie, est une glande conglobée, située à la partie supérieure du thorax, sous les clavicules, à l’endroit où la veine-cave & l’aorte se partagent, & forment les branches qu’on appelle souclaviere. Voyez Glande.

Le thymus est cette partie qui dans la poitrine du veau se nomme ris de veau. Elle est grosse dans les enfans ; mais à mesure qu’ils croissent, elle diminue. Ses arteres & ses veines sont des branches des carotides & des jugulaires. Ses nerfs viennent de la huitieme paire ; & ses vaisseaux lymphatiques se rendent dans le canal thorachique.

Le savant docteur Tyson prétend que l’usage du thymus est de servir de décharge au chyle qui est dans le conduit thorachique du fœtus, dont l’estomac étant toujours plein de la liqueur dans laquelle il nage, tient nécessairement le conduit thorachique distendu par le chyle ; d’autant que le sang que le fœtus reçoit de la mere, remplit les veines, & empêche le chyle d’entrer librement dans la veine souclaviere. Voyez Fœtus.

M. Cheselden observe que le thymus est fort petit dans les hommes, & que les glandes thyroïdes sont très-grosses à-proportion. Mais dans les animaux qu’il a examinés, il a trouvé justement le contraire ; ce qui l’a porté à croire que le thymus & les glandes thyroïdes ont les mêmes vaisseaux lymphatiques, & que le premier, ou les dernieres venant à augmenter à-proportion autant que feroient tous deux ensemble, cela produit le même effet que si tous deux augmentoient réellement ; & que la raison pour laquelle le thymus grossit plutôt que les glandes thyroïdes dans les brutes, c’est que la forme du thorax dans ceux-ci laisse un espace convenable pour loger cette glande ; qu’au contraire dans les hommes, la raison pour laquelle les glandes thyroïdes augmentent si fort, c’est que l’endroit du thorax où est placé le thymus, n’est pas assez étendu pour loger une grosse glande.