L’Encyclopédie/1re édition/TIERÇAGE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

TIERÇAGE, s. m. (Jurisprud.) étoit la troisieme partie des biens du défunt, que le curé de sa paroisse exigeoit autrefois en quelques lieux, pour lui donner la sépulture. Ce tierçage fut depuis reduit au neuvieme, & ensuite aboli. Voyez Alain Bouchard, l. III. des annales de Bretagne ; Brodeau, sur Louet, let. c, som. 4. (A)