L’Encyclopédie/1re édition/VALENTINOIS

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
VALERIA  ►

VALENTINOIS, (Géog. mod.) pays de France, dans le Dauphiné. Il est borné au nord par le Viennois, au midi par le Tricastinois, au levant par le Diois, & au couchant par le Rhône, qui le sépare du Languedoc, comme l’Isere le sépare du Viennois.

Les peuples du Valentinois sont nommés par Pline Segovellauni, par Ptolomée Segalauni, & dans la notice de l’empire Segaulauni.

On ignore les noms des premiers comtes de Valentinois ; on sait seulement que vers la fin du xij. siecle, Raymond, comte de Toulouse, donna le Diois & le Valentinois à Aymar de Poitiers. En 1446, ces deux comtés furent incorporés au Dauphiné. Louis XII. en fit un duché en 1498. Henri II. gratifia Diane de Poitiers, sa maîtresse, de l’usufruit de ce duché. Louis XIII. l’érigea en duché-pairie, dont il fit la donation à Honoré de Grimaldi, prince de Monaco, qui avoit reçu dans sa ville garnison françoise, Valence est la capitale de ce duché. (D. J.)