L’Encyclopédie/1re édition/VOLTERRE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  VOLTE
VOLTIGER  ►

VOLTERRE, (Géog. mod.) ou plutôt Volterra, comme disent les Italiens, ville d’Italie dans la Toscane, près d’un ruisseau nommé Zambra, sur une montagne à 10 milles au sud-ouest de Colle, & à 30 au sud-est de Pise, avec un évêché que quelques-uns disent suffragant de Florence.

Cette ville est remarquable par son ancienneté, ayant été connue des Romains sous le nom de Volaterra. Elle est encore bonne à voir par ses belles fontaines, dont quelques-unes sont ornées de statues antiques de marbre, entieres ou rompues, outre plusieurs bas-reliefs, épitaphes & inscriptions, dont Ant. Franc. Gori a mis au jour la description à Florence en 1744, en un vol. in-fol. avec fig.

Volterre, comme je l’ai dit au mot Volaterra, est la patrie de Perse ; elle l’est aussi du fameux sculpteur Daniel Ricciarelli, éleve de Michel-Ange. Le pape S. Lin, qu’on nous donne pour successeur immédiat de S. Pierre sur le siege de Rome, étoit natif de cette ville ; mais sa vie est entiérement inconnue, & vraissemblablement elle étoit très-obscure ; cet homme étant sans pouvoir, sans église & sans crédit. Long. 28. 34. latit. 43. 20. (D. J.)