L’Encyclopédie/1re édition/ZARNACH

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  ZARNAB
ZARNATA  ►

ZARNACH, s. m. (Hist. nat. des fossiles.) c’est le terme des anciens arabes pour désigner l’orpiment ; car ils le nomment aujourd’hui zarnich. Dioscoride & Théophraste appellent le zarnach du nom de arrenecon, qui n’est autre chose que l’orpiment.

Le zarnich moderne est une substance inflammable, d’une structure uniforme, qui n’est ni flexible ni élastique, donnant en brûlant une flamme blanchâtre & une odeur nuisible approchante de celle de l’ail.

On en connoît quatre especes : 1°. une rouge, qui est la vraie sandarach : 2°. une jaune, qu’on trouve abondamment dans les mines d’Allemagne, & qu’on nous apporte fréquemment sous le nom d’orpiment, & mêlé avec ce fossile : 3°. une verdâtre, qui n’est pas moins commune dans les mêmes mines, & qu’on vend sous le nom d’orpiment grossier ; on rencontre aussi cette troisieme espece dans les mines d’étain de Cornouailles : 4°. une blanchâtre, également commune dans les mines d’Allemagne, mais dont on ne fait aucun cas ; c’est cependant une substance remarquable, en ce qu’elle a la propriété de changer l’encre noire dans un très beau rouge. (D. J.)