100 percent.svg

L’Odalisque (Mayeur)/02

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
(Attribué à)
(À Constantinople) (p. v-vii).
Préface Turque



PRÉFACE

TURQUE.


Sade-separateur.svg

Ami Lecteur, tu vas croire sans doute que je suis l’auteur de cet ouvrage : tu te trompes. Je te jure par le Coran, que je ne le suis point et que je ne fais que l’office de traducteur.

Si tu trouves quelques fautes contre les règles de la grammaire, attribue-les plutôt à mon ignorance qu’à ma paresse.

Je t’avoue, en bon musulman, que j’ai parcouru la France où par hasard ce livre est tombé entre mes mains. Je l’ai traduit tout aussi bien que je l’ai pu : j’ai conservé avec toute la fidélité possible les réflexions et l’introduction française. Tout est exactement conforme à l’original.

Si tu fais une bonne réception à ce livre-ci, j’ai quelques histoires arabes dans le même goût, qui verront bientôt le jour. Mon imprimeur m’a promis d’enrichir cet ouvrage de quelques gravures curieuses : on n’a rien omis pour te contenter.



L’Odalisque, vignette fin de chapitre