75%.png

L. J. Peatow

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


L. J. Peatow
Revue belge de philologie et d’histoire
Tome VIII, p. 755
1929


L. J. PEATOW


Nous avons appris avec un chagrin inexprimable la mort de M. Louis John Peatow, professeur d’histoire du Moyen Âge à l’Université de Californie (Berkeley), arrivée le 22 décembre 1928. Il était encore dans toute la force de l’âge et le caractère étant chez lui à la hauteur de la science, son décès sera un deuil aussi cruel pour ses amis que pour les érudits qui n’ont connu que ses ouvrages. Il avait débuté par un Guide to the study of medieval history for students, teachers and librairies (1917) qui a certainement contribué dans une large mesure à orienter vers le Moyen Âge les travaux des étudiants américains pour la plupart desquels cette période était, jusque dans les derniers temps, une terra incognita. Les belles études de M. Peatow sur Jean de Garlandes, fruit de longues et méthodiques recherches dans les Bibliothèque d’Angleterre, de France et de Belgique, et que nous avons signalées ici-même l’année dernière, comptent parmi les travaux les plus neufs et les plus, instructifs qui aient été consacrés à l’histoire de l’Université de Paris et en général au mouvement scientifique au Moyen Âge. Ajoutons que tout récemment M. P. avait dirigé une publication collective intitulée The crusades and other historical essays presented to Dano C. Munro by his former students (1928). Il était, depuis sa fondation, membre de la Medieval Academy of America, et y exerçait au moment de sa mort, les fonctions de vice-président. C’est un homme de cœur et un savant d’avenir qui disparaissent avec lui et dont ceux qui ont connu l’homme conserveront pieusement le souvenir.

H. P.