La Cathédrale de Lyon/III/2

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

Henri Laurens (p. 56).

Portail droit. — Jusqu’en 1878 les tympans latéraux étaient restés couverts d’une épaisse couche de plâtre destinée à dissimuler les mutilations de la sculpture. Nous pûmes faire enlever cet enduit dans l’espoir de retrouver quelques traces des compositions primitives. Au tympan de droite les arrachements indiquent nettement le Couronnement de la Vierge. Sur le linteau on reconnaît aisément l’étable de Bethléem, l’Adoration des Mages et des bergers. Dans les trois voussures de ce portail sont distribuées trente-six statuettes très mutilées des prophètes et des patriarches qui ont prédit ou figuré les destinées de la Vierge.