La Chanson de la croisade contre les albigeois/Vocabulaire

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Guillaume de Tudèle et Anonyme
Traduction par Paul Meyer.
Texte établi par Paul Meyer, Librairie Renouard (1p. 385-450).

VOCABULAIRE

AVERTISSEMENT.

Les mots ou formes précédés d’une * sont propres à la partie du poëme qui a pour auteur Guillaume de Tudèle (vv. 1-2768). D.-C. désigne Du Cange ; Diez, l’Etymologisches Wœrterbuch der romanischen Sprachen, 3e édition ; R. Raynouard, Lexique roman. — s. a. ex. = sans autre exemple.


A 2764, 3222, 3366, 5303, envers ; 5554, 7607, par ; 7647, 8734 précédé de per et suivi d’un infinitif ; 6387, pour ab (?), avec ; az Arle, az Avinhon 201, az un 8210, mais a Albenas 187 ; ad armas 3022.

*abadia 62, abaya 58, abbaye.

abaichar, neutre 3496, décliner ; abassatz 2933, abaissé.

abandonar, réfl. 5729, se lancer, s’avancer ; abandonatz 5729, entièrement dévoué.

abans, *en — 394, avant ; au v. 302 il est douteux si abans est construit avec mover (cf. angl. move on) ou avec denant.

abdurat[z] 6415, dur, pénible.

abelir 3668, 5027 (abelig, prét.), 8697, 8806, paraître beau.

abetz 5401, ruse. R. II, 13 ; Diez II c beter.

abevrar, neutre, 4023, 4377.

*abora 1851, en temps opportun.

abrandir 8690, attiser. Manque à R.

abrazar, s’ — 9396, se mettre en feu, fig.

abrivar, abriva 8127, abrivatz, 6715, 8207, 8417, 9147, accélérer. Diez I brio.

*abtot 309, 318, avec.

acabar 2594, 6166, aboutir à qq. chose.

*acaminar, réfl. 2672, se mettre en chemin.

aceri, adj. pris subst. ? 6357, trait d’acier ?

acerratz 8297, pour enserratz.

acesmar, asesmar, réfl. 681, 1925, 2679, s’apprêter, s’équiper ; acesmatz 2811, 2935, 6712, 8245, 9092.

acha, voy. apcha.

acier bulhit 7026, rebulhit 4264, aciers (= armes d’acier) cuits, recuits ; — colat 9188, fondus.

acolho, s’ —, voy. aculhir.

acolpatz 9192, voir la note.

acomiadar 3600, 6216, acomiadetz 5358, prendre congé.

acompanhatz, be — 8300, avec une bonne compagnie.

acoratjatz 8318, enhardi [à faire une chose].

acordar 248, 294, 2475, 2603, capituler ; 3388, 3597, 8310, se mettre d’accord avec autrui ou avec soi-même, prendre un parti.

acordiers, -ders 221, 4629, 6196, 6211, 7614, 7957, 8057, convention.

acorrement 7467, secours. R. II, 491, s. a. ex.

*accorutz 1528, secourir.

acorsatz 4376, non traduit par Fauriel, « établis », selon R. II, 491, qui rapporte cette épithète aux habitants de Valabrègue ; [bateau] rapide, propre à la course ?

acosseguitz 5879, atteints.

aculhir, s’ — 8808, 8825, 8879, se mettre en route.

adaptir 5173, 5799, 7399, 7031 ; azaptir 8784, 8883, attaquer. Verbe rare ; cf. G. Anelier, Guerre de Navarre 3142 ; évidemment formé d’aptus et identique à l’ancien français aatir, auquel Diez, II c, attribue une origine germanique ; ainsi serait confirmée l’opinion exprimée sur l’étymologie d’aatir par M. G. Paris., Mém. de la Soc. de linguistique de Paris, I, 91, note 3.

*adenant 2749, dorenavant.

adenolhar, pour agenolhar, 5865.

*adobar, s’adobessan 2365, s’accommoder, se prêter [à la volonté de qq.-un].

adontir 7402, déshonorer, honnir. R. II, 83, aontir.

adreitz 5450 (= a dreit), qui est dans une situation conforme au droit ; 4186, 5247, juste, régulier ; 3003, 3602, disposé à... ; 4149, 4488, 4838, 4958, 5669, simple épith. d’ornement.

adreituratz 4350, redressé.

adumplitz 5838, complété.

adurre, aduis 8258, amène.

*aed 2324, âge,

aesmar, voy. azesmar.

afan 3411, travail pénible.

afars 4926, 5227, les affaires [d’un homme, d’un pays, etc.].

afazendatz 6401, 8303, 9057, occupé, affairé, actif.

afelezit 7069 ? voy. la note.

afilatz 3313, 6392, affilé, aiguisé, au pr. et au fig.

*afinar, afinetz (en rime) 935, afinea (id.) 391, 2751, terminer ; réfl. 935, faire accord, convention avec qq.-un.

aflamar 8731, enflammer, fig.

*afliction 188, pénitence, voy. D.-C. afflictio.

afolcar 2803, accompagner, seconder. R. III, 353 « diriger », à tort.

aformar 4148, former, rendre sa forme [à un gant]. Manque à R.

afortidament 7503 ; cf. afortir.

afortimens 3240, 4939, 5628, 6523, 7435, 8592, effort, enforcement.

afortir 4703, 5183, 7752, enforcer ; réfl. 7086 (?), 7155, 8543, donner courage, faire œuvre d’énergie ; afortitz 3309, 3586, 3819 (coratge — ) 4102, 4202, 5884, 6985, 7017 (cor — ), 7655, 7663 (coratge — ), 8859, 9520 ; *afortis 835, 2719.

*afozenc 1804 ?

agacil 4871 ? voy. la note.

agait 4754, 4764, 4883, aguet, embuscade.

agradar 8188, plaire.

agradatge, li venc d’ — 4746.

*agua 2496, eau.

ahirar, s’ — 8123, s’irriter.

ahontar (ms. abontar) 4688, honnir. R. II, 83.

aibitz 3250, 5817, doué (en bonne part). R. II, 38.

*aicel, aisel, explétif, P. Rotgiers — de Cabaratz 552, lo coms — de Bar 1742, etc. ; cf. cel.

*aida, Dieus — 2726 ; cf. ajuda.

aidar 1730, 1753, 1761, 2800, 2804, etc., aider.

aigla 4921, l’aigle d’or (ou doré) qui surmontait les pavillons ; cf. Fr. Michel, notes de la Guerre de Navarre, p. 482.

*aiguilent 1347, aiglantier, ou baie de cet arbuste.

aips 8799, bonne qualité.

aisel, voy. aicel.

*aiselo 1380, neutre d’aisel.

aissi, aisi 8357, 9020, 9109-18, ici.

aissi 8301, ainsi.

aital, per — que... 3260, afin que, en vue de.

aizinar 907 préparer ; s’ — 1058, se préparer ; 8274, 9164, s’approcher, ce qui paraît être le sens primitif, cf. Darmesteter, Romania I, 157.

aizir réfl. 4711, se préparer ; aizitz 3155, 3253-99, 4271, 5840, 6982, 7029, 8800-40, etc., préparé, disposé, capable ; ben — 3287, 8844, mis à l’aise, favorisé ; apchas aizidas 4535, 7026.

ajostar, réfl. 8276, se rassembler.

*ajua 2201, aide.

ajuda, Dieus — 3080, cf. aida.

*ajust 168, assemblée.

ajutoris 2828, aide.

al, autre chose, cridar d’ — 4814, parlar d’ — 4804, parlar d’als 6282, pessar d’al 4828, res al 4907 ; als suj. 8768, rég. 3019, 8226.

alaber 7578, « arbre » Fauriel ; aladern en catalan désigne une espèce de chêne.

alargar 8207, lâcher [les cordes d’une fronde].

alas 7846, ailes d’une chatte [machine de guerre].

*alban 2085, sorte d’oiseau de proie. R. II, 49, D.-C. albanellus.

albercs 2947, maison.

*alberga 2551-87, etc., logement,

albergada 260, 4057, cantonnement.

albergament 3117, logement, maison.

alberger 339, 2472, 2670, albergar 8288, 8809, se loger, se cantonner.

albir 3670, jugement.

albirar 9117 apprécier, évaluer ; 6375, 8127, viser, ajuster ; 15, réfl. 2361, 3620, 9014, penser, s’imaginer.

albor 4465, aube, sens qui d’abord ne semble pas convenir au passage (Fauriel traduit « arbres »), mais brumor 7755, dont le sens n’est pas douteux, est employé dans un cas analogue.

alcoto 5114, 7231, hoqueton, casaque rembourrée, originairement en coton. Diez I cotone ; Littré hoqueton. Cf. Fr. Michel, Guerre de Navarre p. 568.

*aldres voy. alres.

alegretatz 8260-70, allégresse.

alegriers 8472, allégresse.

*alegria 1484, 1935, allégresse.

aleitos 7291, « misérable », R. II, 53, s. a. ex. ; Fauriel : « disgracié, hors de faveur et comme hors de la loi commune » ?

*aler 328, alot (imp.) 66, alet 2316, aletz (part. masc.) 934, 2669, 2676, aleia (part. fém.) 94, aller.

alferans 4179, 6072, cheval d’une qualité supérieure, en arabe al-faras, confondu plus tard avec ferrant, qui indique la couleur du fer ; Gachet, Glossaire ; Bœhmer, Romanische Studien I, 258.

alig, s’— ? 4704 ; il est aussi difficile de faire venir ce mot d’aligar que de salir.

almiratz 8289, émir.

alonguiers 6950, délai, longueurs.

alquiers, pour arquiers, 4270.

alquitran 4678, « goudron », R. II, 58, s. a. ex. Littré n’a pas d’ex. ancien de goudron.

*alres 447, aldres 1999, autre chose.

als, voy. al.

alugoratz 2962, éclairé, éclatant.

alumnar 3402, alumpnar 8476, s’illuminer, fig.

alunhar 1498, 3047, éloigner.

*am 389, avec.

amagar, s’— 2949, se cacher, se réfugier.

amaire 3575, ami.

amaitatz, pour ameitatz, 9198, coupé par moitié, mis en morceaux ; cf. ameitadatz.

amans 6060, ceux qui aiment, partisans.

amarvir 1352, 1460, 1470, 8716, 8846, accorder, donner ; amarvit 16, à qui on a donné, muni.

amarvir 7334, préparer ; amarvitz 3158, 3254, 4203, 4249, 4254, 4269, 6331, 6389 (peiras amarvidas), 7004, 7028, (caire amarvit), 8797, 8888, préparé.

*amasansa 641, assemblée.

amassar 690, 4614, amasar 275, se rassembler.

amban 540, 2861, 4068, 4166, 5560, 5882, 6128, 6325, 7564, 8434, 9435, galerie qui règne autour d’un rempart ; paraît le même que anvan, R. II, 69 (G. de Borneil), Mahn, Werke d. Troub. I, 304 (B. de Born) ; cependant voy. Diez II c auvent. D.-C. ambannus ; Fr. Michel, G. de Nav. p. 550. Formé d’anar, cf. aloir, Chanson d’Antioche II, 296 ; D.-C. allorium.

*ambe 2622, avec.

*amblant 80 (part.), amblan 212 (gérond.)

ameitadatz 8195, mis en pièces.

amor, far — 4439, 7876.

amparaire 3583, amparador 7678, protecteur.

amparament 7443, protection.

amparar 1707, 2420, 3659, 6672, 6875, 7690, 7696, 8248, 8445-63, protéger, défendre ; amparans 4171.

anar 3658 s’en aller ; auxil. (van avec un infin.) 471, 5127, 5150, 5183, etc. ; construit avec un gérondif, 75, 81, 82, 96, 237, etc. ; anar de sus en jos 971 ; be anans 4184, bien allant, qui est à son aise ; réfl. ou impers. 5927.

anc sempre 8831, toujours.

anclis, pour aclis 7136.

*angevina 1068, monnaie d’Anjou.

angoicha 5538, angoisse.

anoitar 3020, anc. fr. anuitier ; R. IV, 319, s. a. ex.

anquer 1853, 2427, 3907, encore.

anta 4734, onta 2830-86, 4733, honte.

antic, cor — 4677.

aondar 3200, 3473, 6702, 8042, abonder.

aonimens, aonitz, aonidamens, voy. aunimens, etc.

apcha 3943, 4535, 4574, 4892, 7026, 7246, 8607, acha 4266, hache.

aperceubudamens 7509, d’une façon intelligente.

aperceubutz 1701, 4480, 9266, avisé, habile.

*apert 16, intelligent.

apoderar 5419, 6609, se rendre maître de.

apoderir 8738, 8920, même sens que le précédent ; apoderit 4281, 6981, qui font un grand effort.

apostitz 5881, 8850, postiche, Diez I posticcio.

apostolis 70, 97, etc., 3162, 3172, etc., le pape.

aprimairar, s’—, 4314, 5792, 6376, 6648, 6714, 9152, 9209, se porter au premier rang.

apropiar, réfl. 8267-73, 8306, s’approcher.

arabies, muls — 4967, mulets arabes, cf. v. 3749 mulet d’Arage, Rolant 3943, Garin le lorrain I, 70, etc.

arabitz 3142, 7037, 8793, cheval arabe. Cf. Fr. Michel, G. de Nav. p. 504.

aramir, s’— 8530, se fixer, au pr., cf. ramitz ; au fig. arramir 8831, fixer, assigner [une rencontre, une bataille] par promesse solennelle ; *cort aramia 44, cour convoquée. D.-C. adramire, Diez, II, aramir, cf. Thévenin., Mém. de la Soc. de ling. de Paris II, 222-3. Il est remarquable que le sens figure soit le seul qu’offre le bas-lat. adramire, plus anciennement adchramire. On le retrouve encore actuellement dans certaines locutions patoises, voy. Lalanne. Glossaire du patois poitevin, arami et aroumi, et les dict. du patois normand au mot aramie.

aranha, obra d’— 4418, œuvre fragile.

aras, d’— 4747, désormais (anc. fr. d’ores).

arazonar, s’arazona 6879, pour se razona ?

arc balesta 688, 5113, 6326, arbalète ; arc de torn (la correction corn est à supprimer) 8438, arbalète à tour, cf. Fr. Michel, G. de Nav. p. 564 ; arc de corn pourrait cependant se défendre, car il y a de nombreux témoignages sur les arcs de corne : voy. ceux que rapporte M. Michel op. cit. p. 565, et cf. Albert d’Aix, II, 27, « arcus corneos et osseos ». — manal 4894, 5113, 6326, — manier 8336, arc à main (l’arc ordinaire) ; — turques 2912, 8965, arc turc (« arcus turcensis », Robert le moine, Histor. Hierosolymitana, IX, 19 ; arc turcois, Villon, éd. Jannet p. 148, voy. d’autres ex. dans Fr. Michel, G. de Nav. p. 531) ; — vout, arcade.

arca 4624, 5118, archas 5097, coffre, bahut.

*arcbalesters 2102, arbalétriers.

ardit 4255 hardiesse ; 6990, 8834, entreprise audacieuse, attaque.

aregut 4529, corr. avengutz ? cependant il y a un Podium aregu dans le Cartul. de S. Victor n° 684 ; la correction proposée par Fauriel, p. 653 de son édition, (auregutz pour auguratz) n’a aucune vraisemblance.

*aremaner, aremendrant 388, pour remaner, avec l’a prosthétique ? cf. Romania III, 437.

*arengar, s’—, 2059, se mettre en rang.

arenier 7594, 7947, gravier, grève.

arga, subj. d’ardre, brûler.

*argiant 1637, argent.

*arguar, s’— 2194, se presser, anc. fr. s’arguer (par ex. Rolant 992) ; le prov. arguir R. II, 120, a un sens différent.

aribatz 2958, arrivé, en général, sans aucune idée de débarquement.

armadura 6071, 8922, armure, l’ensemble des armes défensives.

armans 6077, homme armé, guerrier.

arnes 2923, 2927, etc., harnais, équipage.

arqueira 5949, 6324, 7589, 9436, archère, embrasure.

arregnar 9176, retenir les rênes pour arrêter un cheval ; R. V, 69 ; l’anc. fr. arenier, voy. D.-C. areniare, signifie attacher par les rênes.

arrezar 2781, 2786, équiper, anc. fr. arreer. Diez I redo.

*arso, primaira — 2100, arçons de devant ; 2114 arçons de derrière.

asabentar 3001, 8204, 9080, informer.

*asagear 2346, essayer, tenter.

asaltador 6806, assaillants.

asaltar 3046, asautar 3011, assaillir.

asazada, terra 268, terre fertile. D.-C. VII asasé.

asclatz 9166, éclaté, brisé ; li —, 8210, les éclats.

aseguratz, voy. asseguratz.

asegutz, ases, voy. assezir.

asesmadamens 9452, comme il faut, en bon ordre.

asesmar, voy. acesmar.

asetiar 1107, 1537, 2890, 2959, 3032, 5668, 5694, 6158, etc., asetjar 1097 (*assetges), 1114, 1150, 1314, 1515 (*asetgeia), 2524 (*asetzeron), 2911, 8251, s’asseoir 1107, 3032, dans les autres ex. assiéger ; asetgeia 1515, [troupe] assiégeante.

*assai, metre en — 1460, éprouver [quelqu’un].

asseguratz, aseguratz 705, 5257, 8196, 9102, qui a reçu une garantie (p. ex. un sauf-conduit), qui est en sécurité.

assezir 3682, faire asseoir [quelqu’un] ; s’— 7414 s’asseoir, s’établir ; asses 3515, 8954, assegutz 4516, 9262, *aseü 383, assis, installé.

assignatz 9095, en rangs.

asta, lance, — dressada 2100, — leveia 2693, etc.

astrar 6703 (p.-ê. astratz m’a), produire, faire naître (par comparaison à l’influence attribuée aux astres).

astre 4441, 5898, 7288, bos — 5506, bonne étoile, heureuse chance.

astruc 4111, né sous une bonne étoile, chanceux.

atemprar 4463, disposer, manœuvrer [les voiles d’un navire] ; 2528, 4609, 8205, mettre en état ; fig. 8605.

atendre 4121, 5757 faire attention à..., veiller à... ; 8246, obéir ; — vas 3062, se diriger vers [qq.-un] ; 1186, 7496, 9120, attendre (cf. la même idée avec esperar, 7447).

atermenatz 9121, déterminés, épith. dénuée de sens en cet endroit.

*atersi, tot — 129, tout de même, pareillement.

*atizar 2511, exciter.

atras 2165, en arrière.

*atrazai 1456, incontinent, sur le champ.

aturatz 2707 (atureia), 8254, 9109, 9169, appliqué, acharné.

auberc voy. ausberc.

auca 2526, oie.

aunidamens 4529, aonidamens 8647, honteusement.

aunir 8691, aunitz 3269, 8864, aonitz 2933, 3805, 4228, 4661, auni 2224, honni, déshonoré.

aür 5820, augure favorable.

aur 9264 (ms. our), per — ni per deners 2503 ; voy. or.

auratge 8423, orage.

aurer 5986, oriflamme ? ou corr. aurfres ?

aurfres 7981, 9009, orfroi.

auribans 2637, 4157, 6057, oriflamme. Diez I banda.

auriflor 2889, 4472, 6733, 7681, bannière à fleur d’or.

aus 4403, = a vos, vous a.

ausberc 2535 (ausberg), 2553 (auberc), 4898, 6377, etc. haubert.

ausor, baro — 4401, 5288, 6770, les plus hauts barons.

autre, suj. plur. autri 4446, 5507 ; nos autri (cf. prov. mod. nautre, esp. nosotros) 5630, 9012 ; vos autre, vos autri 3003, 4150, 5273, 5714, nous, vous ; autre 4027, 4980, le reste ; 8097, d’autrui ; autruis (cas rég.) 5780, même sens. *14, étranger ; employé d’une façon explétive 1106, 1209, 1307, 1756, 1775, 1953, 4446 : l’autre valvassor 353, les vavasseurs ; co li autre vilan 1390, comme les vilains, (même emploi en anc. fr., cf. Besant, éd. Martin., v. 253.)

*autregea 397, concédée.

autz 8174, « levier », Fauriel.

auzelo 3530, oisillon.

avairos 3848, avare R. II, 156, avaros.

avantador 7737, éclaireurs ; hommes d’avant-garde. Manque à R.

avantatge 3777, profit.

avantatz 2945, avancés.

avels 4364, = aven los.

avenir, imp. 3660, écheoir, arriver ; 3612, 3617, 4364, même sens avec une nuance d’obligation ; 1705, 3679, 8766, s’accorder, s’arranger.

aventura 3881, 7054, chance heureuse ou malheureuse ; 208, 3648, chance heureuse ; metre en — 6696, 6842, 6961, 9053, exposer, risquer [sa personne ou ses biens], courir une chance ; tornar en — 7069, devenir chanceux, douteux ; en grant bon’ — 8324, heureusement, sous de favorables auspices.

aventuratz, ben — 8223, 9060, bien aventuré, qui a bonne chance.

aventuriers 6916, 7632, 7653, qui se risque, qui court une chance ; ben — 8464.

aventuros 3816, qui a une heureuse chance ; 7289 qui procure une heureuse chance ; favorable, en parlant d’un astre.

aver, avoit 343, agon (la correction ag[r]on est inutile) 1666, 1776, 1814-65, 2981, etc. ; aguen 1889, agron 2453, avoir ; 4452 produire, causer.

aver, infin. pris subst. 2674, 5241, 5324, 6192, 8485, 9235 biens meubles, p.-ê. troupeaux au v. 9235.

aversiers, —sers, subst. 5938, 8370, 8465, diable ; adj., 8443, impie, cf. aversité H. de Bord. p. 83.

avesprar, l’— 2976, 3002, le soir.

avesques 380, 391, 3255, 3309, 3432-9, etc., évêque, cf. evesques.

avols 209, 218, 1179, 6489, misérable, mauvais. Diex II c.

*az, voy. a.

azaptir, voy. adaptir.

azesmar 1756, 6148, 9565, *aesmar 276, 2675, estimer, juger.

azir 8777, formé d’azirar, haine.

azirar 8215, 9037, 9104, haïr.

azumplir 8760, remplir, accomplir, fig. ; cf. adumplitz.


*Badeia, gola — 2705, la bouche béante.

baichament 7464, abaissement.

baichar, al baichan (corr. baichar ? cf. anc. fr. a l’abaissier des lances) de las astas 2105 ; sans rég. 7510, abaisser la lance.

*bailes 2306, baille 2289, bailli.

*bailia 33, 41, gouvernement, administration.

*bailon, aver en — 2415, = aver en bailia.

balada 4012, 5963, 8180, 9432, balade (anc. fr. balette), chant composé ordinairement de trois couplets avec refrain, destiné à accompagner la danse.

balans, amermar los — 4172, diminuer la longueur des cordes qui soutiennent les plateaux de la balance ? serrer de près ?

balesta 2832, 3012, 3964, arbalète ; — tornissa 4886, 6313, 8336 arbalète à tour ; cf. arc. D.-C. balista.

*balestiers 2585, arbalétrier.

ban 6107 ban, convocation d’une milice ; 6640, troupe convoquée (anc. fr. ost banie).

bancs 8195, bancs, banquettes.

bandejar 4125, 7196, flotter au vent.

bandir 5859, 7365, 8802, 8807, étendre, développer [une bannière de façon à ce qu’elle flotte au vent] ; 8783, placer sous sa bannière [un pays, le gouverner].

bando, a — 2644, 5139, anc. fr. a bandon, sans obstacle, sans restriction.

baralha 8407, lutte, combat, R. II, 182. Cf. l’anc. fr. barroyer, contester, D.-C. I, 605 a.

baratar 2781, trafiquer, ici vendre.

barbacana 1773, 6653, 9455, etc., barbacane, défense extérieure de l’entrée.

barreiras 5117, barricades ; 5131 paraît designer une sorte d’arme (si le texte est correct).

barrejamens 3124, 5587, saisie, confiscation, pillage. R. II, 182.

barrejar 2947, piller, détruire ? barreiare (mal compris par D.-C.) paraît signifier, saisir, confisquer ; barroyer, anc. fr., (D.-C. I, 604 a b et 605 a) signifie frapper d’opposition.

bassetamens 2872, tout bas.

bastida 8305, construction servant à l’attaque des places. D.-C. bastia.

bastimen 3099, 3235, construction.

bastir los peiriers, los calabres 2938, 9423 ; las escalas 8340, disposer, mettre en état les pierriers, etc. ; — lo chaple 4712, 5178, 5809, 8897, lo content 8576, engager la lutte ; — lo parlament 8811, se réunir en conseil ; 7434, fortifier ? 5156 cerner, enfermer ?

bastonetz 5353, 8171, petits bâtons servant d’insignes ; cf. D.-C. bastonerius.

batalha 4044, 4532, 5972, 6311, 8585 (?), 9122, bataillon, troupe rangée, 6339, 6415, 8628, bataille, combat.

batalhiers, 8376, belliqueux ; perilhs — 6865, péril de la guerre ; murs — 4091, 4611, 5947, 7961, dentelhs — 5888, 7580, 7656, 9436, mur, créneaux fortifiés ; anc. fr. bataillé. D.-C., bataillatus ; Gachet, Glossaire, batellie.

batbatent, voy. le suivant.

batent 7501, *batbatent 236, 1343, battant, en hâte.

batistaus 3937, combat.

baudor 4460, entrain, hardiesse.

bautz 2666, 3115, anc. fr. baus ; sans correspondant en franç., mod. ; à peu près : qui est plein d’entrain.

bauzaire 3572, trompeur.

belament 7221, 8203, avec calme.

*belazor 360, plus belle.

belsa 4894, trait lancé par un arc. D.-C. belsa : manque à R.

benazir, benaziga (subj.) 51, benazet (part.) 6620, bénir.

banda 4578, bande, partie du harnachement du cheval (?) ; 4911, bandes pour les blessures.

berbitz 8875, brebis figurant dans des armoiries.

bers (ms. forsa) 5459, berceau.

bertresca 5888, 6857, 7564, bretêche.

bescalo 3989 ; R. III, 145, s. a. ex. ; corr. escalo ?

*bestiari 697, bétail.

bet 3703, 3730, = be te.

bevolens 1724, 3410, 9484, adhérent, partisan.

bis, biza 2513, de couleur bise.

bisbes 3399, 6289, 6342, 9419, évêque, cf. evesques.

blancor 7751, blancheur.

blandir 8723, adoucir, apprivoiser ; réfl. 8764.

blasmans 4190, blâmable.

blau 8452, bleu.

*blos 1662, privé, dépourvu [de moyens de défense].

boaria 5478, bouverie, étable à bœufs. R. II, 245.

bobancier 8350, qui aime la pompe, les grandeurs, fanfaron.

bobans 4163, 6049, 6067, 6123, pompe, grandeur, faste.

boca, — que quiers 9413, à bouche que veux-tu.

bocals 4878, 6022, 6035, 6335, 8341-98, 8880, bocalh 8915, 9437, débouché ; — traversers 4613, débouché d’une voie transversale ; — senestriers 5949, débouché de côté.

bocla 3947, 4576, 4900, boucle [de l’écu], renflement au centre de l’écu. Diez II c.

boclatz, escutz — écu à boucle.

*boi 606, bois.

boias 5505, 5580, chaînes. Diez I boja.

*boicho 206, 2557, buisson.

bontat 5675, 5710, bonne qualité, dans le sens le plus général.

borcs 578, 8317, le Bourg, distingué de la Cité.

bordeus, voy. brodeus.

bordonier 7668, 7942, 8420, 9385, pèlerins, Croisés, ceux qui portent le bâton (bordo) du pèlerin ; désigne la foule inhabile à la guerre (voy. surtout 8420).

*borzes 2472, 5954, 8237, etc., plur. *borguezes 2491, bourgeois.

borzezas 5954, bourgeoises.

bos 3791, 3834, courageux ; 3850, 7191, épithète d’ornement ; voir la note de la traduction.

bosso 2412, 2544, 4017 (ms. bofo), 4487, 4493, crapaud, sorte de bélier. R. II, 242. 2102 trait, projectile, p.-ê. pour bojo, anc. fr. bojon ?

*boto, lo valent d’un — 216.

*botz 195, 222, 340, neveu.

braci, braces, voy. bratz.

bragas 449, 6997, braies, chausses.

braguers 7665, 8441, anc. fr. brayer, la ceinture qui retenait les braies, R. II, 247 ; cf. Quicherat, Hist. du Costume, p. 197 ; les braies mêmes.

*braidis 2729, qui a l’habitude de hennir. D.-C. bragire ; Diez II c.

brailar 7756, crier. R. II, 248.

braire 4465, 5123, synon. de retendir.

bramar 4509, bramer, crier.

brancs 2985, brans 4264 (— de Colonha), 5130, 5173, lame ; bran d’acer molu 389.

brandir 4551 (fan — los rameus), 4848, 7486 (fan — la ribeira), 6360 (fan — la Garona), 7338 (fai — la ost), 7343 (faran — Tolosa), 4687 (brandig son espeut), 5310 (brandis l’albre), 7936 (brandicho los senhs), 8551 (brandish la semens), 8731, fig., brandir, agiter ; p.-ê. brûler, 7343 ; espieut brandit 4268, 8898, brandent 7517, talhan brandent 8577, épieux, lames brandies, ou brandissantes.

brando 4891, 7800, brandons, tisons enflammés.

brasser 7623, ouvrier, manœuvre, R. II, 252 ; D.-C. brasserius.

bratz, suj. plur. 4901, 5135, braci (id.) 7206 ; rég. plur. brasses 8612, 8935, braces 8927, bras.

brazer 9396, brazier.

brazo 2113, 5135, 6400 (ms. brezo), 7255, 7283, 7825 (ms. brizon), partie charnue des fesses, R. II, 247 ; Diez I, brandone.

*brega 1217, mêlée (originairement dispute) ; Diez I briga.

bres 3530, 5283, piége (à prendre les oiseaux). R. II, 255, Diez I brete.

breu, en — de termini 478, 3845, 4749, à bref terme.

brico 5093, fou, non pas « fripon », comme traduit Diez I, bricco ; cf. Gachet, Glossaire, et G. Paris, S. Alexis, p. 187.

brizador 5551, qui sert à briser, épith. de cunh. Manque à R.

brocar, sans rég. 2135, 2722, 7016, piquer un cheval, anc. fr. brochier.

brocida, 9481, pourrait désigner, selon Fauriel, « une palissade formée de pieux aigus » ; p.., si le mot n’est pas corrompu (cf. la note), incendie ? cf. l’anc. fr. broïr, brouïr, Diez II c.

brodeus, ou bordeus, 4576, bords, bordures ? cf. Diez I bordo.

brolhar 3785, 7146, 8061, poindre, éclore (en parlant de l’aube ou d’une plante). Diez I broglio ; R. II, 265.

broto 5050, 7827, pousses d’un arbre. R. II, 263.

brucs 6018, brutz 9312, tronc du corps humain. Diez II c.

*brufol 1954, buffle. R. II, 268.

*bruior 2030, bruit. Manque à R.

brumor 4551, 5564, 6349, 7704, 7755, brume, brouillard. Manque à R.

brutla 5831, le même que le suivant.

brutles 4388, 4674, 6126, 6665, bruit, tumulte. Manque à R.

brutz 4519, 9306, bruit.

*buela 107, anc. fr. boele, les boyaux.

bulhit, voy. acier.


*Cab, voy. caps.

cabal 4803, 4823 capital, opposé (4823) au revenu (gazanha) ; per — 4790, même sens que cabalment, d’une façon supérieure (angl. capitally) ; per son — 2974, en ce qui le concerne, en droit soi ; de — 2973, en bon état ?

cabalers 4134 et p.-ê. 4108, qui a un capital, fig., qui possède. Manque à R.

cabals adj. 4906, riche, puissant, celui qui a le plus d’une chose ; foron ab vos — 6276, furent aussi forts que vous ; 3955 qui abonde.

caber, cabon 403, tenir, être contenu.

cabessaletz 8184, sorte de coiffure, ou p.-ê. collet, cf. D.-C. chevessellia. Manque à R.

cabiro, 5119, chevrons.

cada 3990, 6827, chaque ; cada dia 6547, 7144, 7282, cada jorn 4639, cada mes 3495, chaque jour, chaque mois ; cada dos, cada tres 3497, 4985, par deux, par trois ; cadaüs 163, 1903, 4836-67, 4906, 6713, 7155, 7456, etc., chacun. Romania II, 80.

cadafalcs, cadafals, cadafaus, 3951, 4853, 5949, 6156, 6318, — dobles 3989, — dobliers 6857, échafauds de bois (cf. G. de Nav. 3590) appliqués sur le rempart, voy. Viollet le Duc, Dict. de l’archit. fr., au mot hourd. D.-C. cadafalsus ; et chaafallum. Diez I catafalco.

cadaüs, voy. cada.

cadenatz 6629, « cadenas » Fauriel et R. II, 285 s. a. ex. ; plutôt agencement de chaînes destinées à barrer les rues.

caichals 8453, dent molaire. R. II, 287.

caire 7028, carreau, sorte de trait. D.-C. quadrum, sous quadrellus 1.

cairelet 7247, dimin. de cairels.

cairels, caireus, 2537, 2832-54, 3965, 4573, 6388, 7244, 7802, etc., carreau, arme de trait à fer quadrangulaire ; — dobliers 8430 ; — empenatz 2832, 6388, 6636 ; — politz 4267 ; — punhedor 6807 ; — rebulhitz 8899 ; — turques 7986. D.-C. quadrellus. Sur la fabrication des carreaux, cf. les documents réunis par M. Fr. Michel, G. de Nav., p. 579 ss.

cairo 2849, 3965, 4490, 5131, pierre taillée, moellon, employée comme projectile ; — agutz 6016 ; — reversals 3946, 4892, pierre destinée à être précipitée (renversée) sur les assaillants ; — talhatz 4386, 8206, pierre taillée lancée par une machine. D.-C. caironus.

caironetz 8177, diminut. de cairo.

cais 517, 2856, joue. Diez I casso.

caitieus 3110, misérable.

caitivier, 4620-63, pluriel 7598, état misérable ; p.-ê., au sens propre, captivité, 4663 ?

cal 4810, chaleur ; formé de caler. Manque à R.

calabre 581, 1061, 1526, 4419, 6834, 7334, 7595, 7659, 9423, machine servant à lancer de grosses pierres ; elle était placée en avant du « château » et de la « chatte » 4385, 4610. R. II, 287.

caler, impers. 4913, importer ; estar a no m’en cal 4845, être à « je ne m’en soucie pas », ne pas se donner garde de...

calhat 6374, « [acier] trempé » Fauriel, j’ai corrigé talhat.

*calina 1057, chaleur.

calomjar 3866-7, revendiquer.

cambiador, cor — 5327, cœur changeant.

cambis 6634, change, métier de changeur.

cambo 4033, campo 5087, champ.

caminador, suj. plur., 7719, voyageur, vagabond, R. II, 302 s. a. ex.

*caminar, es caminea 2399, s’est mise en route.

*caminea 2028, cheminement, tranchée ? Manque à R. ; les acceptions relevées par D.-C. caminata, conviennent peu ici.

camis 3698, chemin ; 3768 paraît signifier celui qui va par chemins.

camiza 6997, chemise.

campo, voy. cambo.

canals 4808, 4895, 6271, fossé.

*canha 1082, chienne, au fig. espèce, engeance ? R. II, 306 n’a ce mot qu’au sens de machine de guerre.

*canonge 348, chanoine.

cansos 2, 28, 119, 185, 202 (chanso), chanson [de la croisade], dénomination donnée par G. de Tudèle à son œuvre ; 3829, 4012, chanson lyrique.

canteus, a — 4585, par morceaux.

*canutz 370, chenu, opposé à jove.

capa 8458, cape.

capairo 7174, chaperon.

capdaliers, — lers 5964, 6879, 7608, 8343, 9107, 9356, 9440, chef, capitaine ; adj. 9373, qui gouverne, qui domine.

capdals 2991, 4833, 4877, 6258, captal 4914, baro capdal 6287, chef, capitaine.

capdelaire 3548, chef, seigneur.

capdelar 116 (captelar), 854, 1184, 3003-53, 7694, 8035, guider, gouverner ; sans rég. 7497.

capdels, capdeus, 4549, commandement ; 1014, 6791 commandant.

capdolhs 4018, 4021, 4366, 4454, 4615, 4736, donjon [de Beaucaire], 7085, donjon [de Toulouse], ou chapitre ? cf. D.-C. capitolium 4.

capels 4534, 4577, 5111, chapeau [de fer ?] ; — de feutre 7175 ; portar lo mal — vestit 4238, loc., voy. la note de la traduction.

capitol 2789, 2816-72, 2906, 3104, etc. (accentué sur la pénultième), le chapitre (conseil municipal) de Toulouse ; 159 le chapitre de Cîteaux.

capitoliers 7647, 8373, membre du chapitre, ou conseil, de Toulouse.

capmailh, capmal 4897, 5114, 5179, camail, tissu de mailles qui protégeait le bas de la tête et le col.

caps, fig. 3562, tête, chef ; 1075 (cab), extrémité ; el — denant 74, el primer — 3055, en tête ; — del castel 2942, 4359, le haut du château, p.-ê. le donjon ; a — de pessa 2233, au bout d’un certain temps ; lo — de Foix 2649, le château de Foix, situé sur un rocher.

captelar, voy. capdelar.

captenemens, rég. plur. 5571, conduite, façons d’agir.

captenensa 3326, conduite.

captener 3983, gouverner, maintenir ; se — 3477, 4045, 4250, 9229, 9296 se comporter [bien ou mal] ; captenens 9466, qui se comporte.

car, en — tenir 8706, tenir cher (le passage est d’une correction douteuse).

cara 140 (— trona), 1146 (— ardia) 1231 (— marria), 8611, visage (anc. fr. chiere).

carantena 1266, 2651, 6518, 7906, espace de 40 jours, durée du service auquel les croisés s’engageaient.

*carbe 133, chanvre.

carbo 4011, charbon, fait partie des matériaux qui servent à la fortification de Beaucaire.

careit 8155, charriot [qui supportait une machine de siége]. R. II, 337.

carnal 2989, 4824, viande ; *2129, temps où on mange (légitimement) de la viande, par opposition au carême ; D.-C. carnale 4 ; 4903, carnage, massacre.

carnalatge 3770, carnage, massacre.

carnals, om — 991, 6298, homme véritable, de chair et d’os.

carnier, —ner, 4600, 6965, 7093, 8354, carnage, charnier, débris humains qui restent sur un champ de bataille.

carnier 7642, carnier, panier à viande.

carpir 8912, « prendre, saisir » Fauriel ; plutôt mettre en pièces, en charpie ; anc. fr. charpir. Diez II c charpie. Manque à R.

carrs 2783, chars.

carruga 1952, charrette. D.-C. carruca 1.

cartiers, a — 8394, 8454, par quartiers, par morceaux ; pal de Cartier 7962, pieux de bois de quartier, c.-à-d. de bois fendu ; voy. Gachet, Glossaire.

carto 5049, 7208, quart.

carzir 7348, enchérir, apprécier à un haut prix. R. II, 331, encarzir.

casament 7500, habitation.

cascaveus 4578, grelots.

*castanha 1084, châtaigne ; pris comme terme de comparaison ; cf. aiguilent, glan, poges, poma.

*castela, suj. plur., 2656, châtelains.

casteletz 3869, petit castel.

castels, 4382, 4416, 4609, 7334, 7879, 8155, machine de siége. Le castel est associé dans la plupart des ex. à la gata. Manque en ce sens à R. et à D.-C. ; cf. les chas-chastiaus dont il est souvent question dans Joinville, notamment ch. xli, éd. de Wailly ; voy. D.-C. VII, 345. 4359, 4533, 4685, le château de Beaucaire ; 4560 partie principale du château, donjon ; 3869, 7143, ville ou village entouré de murs, par opposition à vila, cf. Cart. de S. Vict. de Mars. p. lviij.

castiar 5251, 6172, instruire, enseigner.

castiers 4113, 6915, 7610, 8384, enseignement, encouragement.

cata, voy. gata.

*catholicals 347, catholique.

cathólics, católics 3191, 3393, 3422, etc., catholique.

cauciers 6960, 8352, chausses.

*caucina 1064, chaux.

caus, cautz, 3988, 4612, 4895, chaux.

cauzir 472, 4725, choisir.

cauzimens 3226, 3435 (chauzimens), 3776, 3902, 5490, 8645, vue, appréciation juste, jugement ; joint à merces 5615, 6488, 6595, 7425 ; au plur. vues, intentions, bo — 3112, mal — 3107, senes tots — 2866, sans distinction.

cavaers 1327-75, 1541, 1755, 2041, 2862, 2925, 4005-10-49, 4518, 4614, 4706, 5683, chevalier ; paraît être de deux syll. au v. 2862, cf. caver, R. II, 367. Au v. 4706 l’emploi de cavaer est identique à celui de cavaler v. 4232.

cavalaria 277, 1141, 1194, cavalerie (composée de chevaliers) ; 9144, chevalerie, qualités qui caractérisent un bon chevalier.

*cavalgada 258, chevauchée. D.-C. caballicata, cabalcata, sous caballus.

cavalgar, avec un rég. dir. 8788, chevaucher sur qq.-un ; — la batalha 4532, 5972, 8868, 8991, chevaucher en bataille.

cavaliers, -lers, 13, 1389, 1408, 1553, 4232, 4269, etc., chevaliers.

*cavar 1564, creuser.

cazament 7500, habitation, logement.

cel, sel, explétif, Raols — de Cambrai 514, lo coms — de Foiss 1754, lo coms — de Montfort 1979, cf. 1984-94, 2037, etc. ; très-rare dans la deuxième partie, lo coms — de Tolosa 2787.

cela, pour sela 4899, selle.

celaire 3582, qui cache sa pensée ; cosselh celador 5284, 6844, 7723 conseil secret.

celat, 8237 secret, discret, de même Guerre de Nav. 2881 ; a — 5688 en secret.

celebrar 3664, 8682, honorer par un office religieux [les reliques d’un saint].

cembeus, bastir — 4542, engager la mêlée, partir lo — 4593, séparer la mêlée. Cf. Gachet, cembel.

cen, pour sen, 4441, sens.

cendatz 172, 6633, étoffe de soie, 6378, 9154, vêtement fait de cette étoffe.

cent, per .j. — 7438, cent pour un, cent fois plus. R. II, 378.

cercar, n. 5780, faire une suite (une tournée) de visites [pour demander l’aumône] ; act. — (serques) bos viatges 3300, accomplir de saints pèlerinages. 6547, 7142, 8791, fouiller [un pays, les chemins] ; 7140 chercher.

ceres, voy. seres.

cervigal 4901, crâne. R. II, 386.

cervitz, pl. 5008, cervelle. D.-C. cervix.

ces 3533, 5035, cens.

cesca 7642, glayeul. R. II, 388 ; G. Azais, Gloss. botanique.

cessal, subst. 4820, rendas cessals 6269, rente payée à titre de cens.

champal, batalha — 4829, bataille rangée.

chanso, voy. cansos.

chantres, le — de Paris 1441.

chaplament 4275, 4767, abattage, action de chaplar.

chaplar 3050, frapper. Diez II c.

chaplatios 5142, 7202, 7854, abattage, action de chaplar.

*chaplei 1770, même sens.

chaples 4538, 4562 (chapleus), 4580 (— de marteus), 4712, 4888, 5184, 6387, 8005 (chaplès), 8933 (id.), 8150 (chapletz), abattage, action de chaplar.

chapleus, chapletz, voy. chaples. chapliers, -lers 4658, 5903, 6964, 7560, 7650, 7971, etc., même sens.

chauzimens, voy. causimentz.

ches, en rime, 4969, 8972, chiens.

*chivager 1469, chevaucher.

chival 2123, 4849, cheval.

*chouza, coza, 1781 (coza) chose, en général ; 1777 (chouza), choses, biens.

ciris 8261, 8474, cierges.

cisclato, cisclaton, 5645, 7806, sisclato 213, étoffe de soie d’origine orientale. De cyclas, vêtement d’apparat des femmes, selon Diez II ciclaton, cf. D.-C. cyclas. Dans le gloss. lat. fr. B. N. lat. 7692 cyclas est rendu par cendal.

ciscles 6020, 6268, cri perçant.

ciscletz 8114, diminutif de ciscles.

clam 3460, 3495, réclamation.

clamaders 8447, clamaters 9363, qui se plaint.

clamar, clami 3372, réclamer.

clarejar 8603, resplendir, briller de lumière.

claror 6778, lumière.

clatz, az un — 6684, 8212, 9187, d’un seul cri.

clausura 1540, clauzura 7588, 9433, clôture.

clavelet 8129, clou.

cledas 7637, 8388, claies.

cledatz, frontals — 8200, épaulements munis de claies.

*cler 335, clair.

*clercia 38, 1043, 2159, le clergé.

çloquiers 5970, 6906, clochiers 8480, clocher.

cloquiers, -quers 7936, 9417, sonneur de cloches. Manque, en ce sens, à R.

*clouza 1782, close, fermée.

clus fig., 3418, fermé, couvert, obscur.

co, voy. com.

cobrar 2485 (cobrer), 2489, 2914, 4928, etc., recouvrer.

cocha, cochos, v. coita, coitos.

cofortar, cofort, 3396, paraît avoir le sens de confront (voy. la note) ; on pourrait aussi proposer cosort, bien que consortare (voy. D.-C.) ne se rencontre que comme neutre.

coinde 4453, poli, bien élevé. Diez I conto.

coisna 2513, sorte de coussin ; cosna dans une charte de 1268-9, Romania, IV, 441.

coita 4255-6-8, 4763, 8354, 9554, presse, mêlée, charge [de cavalerie] ; au fig. 817, 3876, 4095, 4431 (cocha), 5748, 7041, 8168, situation critique ; * a coita d’esperon 194, 2394, 2548, à force d’éperons, loc. toute française.

coitar 2941, 3945, pousser, serrer de près ; coitatz 2833, pressé, qui se hâte. Diez I coitar.

coitos 3842 (cochos), 8375, 8457, prompt, ardent.

col = com lo.

coladitz 5800, 8896, qui coule, qui pénètre en tranchant (épith. de brans), fig. motz — 3311.

colat, voy. acier.

colonhes, voy. talhan.

color, cambras complidas de colors 5560, chambres peintes ; fig. tornar en — 4403, 5298 (a —) 6747, 7687, faire refleurir. Même locution dans G. Anelier, Guerre de Nav., 2927.

colorar 5703-33, 8782, 9504, m. sens que tornar en color.

colp, prendre ni donar — 4054, dar e pendre — 8358, recevoir, donner des coups.

colpals 6303, coupable. R. II, 442.

com 175, 2988, quom 511, cum 6726, co 164-5-9-75, 2916-34 ; comme 2988 ; comment 164, 175, 2934, 6726 ; de façon à... 4928 ; corrélat. de tan, aitan, etc. 165-9, 511 ; com pour co om 437 ?

comanda 3195, en — en garde, en dépôt (en parlant d’un bien séquestré). D.-C. commenda 3.

comandador 5554, vassaux, ceux qui se sont recommandés à un seigneur, D.-C. commendatus ; p.-ê. serviteurs dévoués, ou mandataires ?

combas 3790, 6256, vallées étroites.

combatedor 2893-8, 6812-4, 7745 (suj. sing.) combattant.

comdor 1438, 6755, comtor 1880, comtor, celui qui dans la hiérarchie de la noblesse vient après le vicomte. D.-C. comitores.

comensazon 7785, commencement, engagement [d’un combat].

*comenseia 203, comensada 256, commencée.

cometre 3486, 4064, 5007, 5612, 7982, 8966, 9079, 9383, mettre en demeure [de faire une chose], provoquer, attaquer. R. IV, 224.

comiadar 3599, congédier. On peut lire aussi bien acomiadar, mais la leçon est douteuse, parce que ce même mot se trouve en rime au vers suivant.

comiat 3654, comjad 155, comjat 7138, congé.

cominal, comunal, ost — 2971, l’armée entière ; tuit — 2978, tous en général, maizo — 5216, maison commune, hôtel-de-ville.

cominaler, cuminaler, plur., 5629, 8344, 8479, 9426, tous, communément, indistinctement ; 4071, 7621 membres de la commune. Manque à R.

cominalmens 3427, communément, indistinctement.

cominaltatz 2937, 8190, cuminaltatz 2814, la communauté des habitants d’une ville ; universitas dans les textes latins.

*compaire 226, compère, compagnon, ami. D.-C. compater.

companha 2776, 3239, 4042, 4851, 8201, 8334 (cumpanhas), compagnie, troupe armée.

companhiers, -nhers 4083, 6890, 7870, 8356, 8444, 9325, cumpanher 7870, compagnons.

companhia 3302, compagnie, troupe armée.

*companhor 352, même sens.

complir 8246, accomplir ; n. 8256, s’accomplir, se parfaire ; 4698, se remplir ; complitz de bontat, — de menassar, etc. 5675-81, 5710, 6228-38, rempli ; — de las armas, de garnizon 4753, 7645, 7850, armé de pied en cap ; cortz complida 3161, 3599, cour plénière ; complidas jornadas 6232, pleines journées.

comprar 4647, 5389, payer au prix d’un dommage ; comprans e vendens 6540, acheteurs et vendeurs ; fig. comprans... vendens 5643, recevant.... donnant des coups.

comquerir, voy. conquerir.

*coms cas rég. 346, et p.-ê. 428, où le ms. a comte qui fausse le vers.

comtes 8358, compte.

comtor, voy. comdor.

comunal, voy. cominal.

comus, los — 6107, impôts levés pour la défense de la commune. D.-C. communis 2.

condamina 3917, désigne le pré qui est devant Beaucaire.

condutz, conduitz 4513, 4525, 4667, 7591, 7966, 7994, vivres, quoique associé, 7591, 7994, à viandas. D.-C. conductus 5.

congauzir, réfl. 3153, se réjouir ensemble.

conort, traire un bel — 3384, donner un bon conseil ?

conquerir 8695, conqueriran (fut.) 5305, obtenir le [royaume de Dieu] ; 6921, gagner ; remporter la victoire.

*conreetz 2680, part. de conrear, préparer, équiper.

*conrei 1776, équipement ; le même que le suivant.

conres, rég. plur. 3539, secours, subvention ; * 1295 mets.

cons = co nos 3679, 5547.

consistori 8526, lieu où le pape Innocent III plaça les reliques de saint Paul (la basilique de Saint-Laurent).

contendre 3026, 3960, 9230 lutter ; act. 9288 discuter, combattre ; en contendent 7507, à l’envi.

contens 3411, 5468 (content, en rime), 5632, 8576, dispute, débat, lutte.

contensa 3863, même sens que contens.

contenso 3846, lutte, per — 750, 5116, à l’envi.

contenta 6952, même sens que contens.

contra 2306, vers ; de — 6687, au contraire.

contradit 7049, 7087, part. passé au sens du prés., contredisant ?

contraengalers, voy. engalers.

*contraire, era a — 222, était contraire [à qq.-un].

*contralietz 2684, part. de contraliar, contrarier.

contrapes, estre en (ou el) — 5033, 8067, fig., être en contrepoids, balancer [la force, les succès de son adversaire] ; far — 3493, même sens.

*contraria, far — 2129, contrarier.

contrarios 3182, 7181, qui fait opposition, obstacle.

contrast 5898, contratz 6727, opposition, résistance.

contrastador 2894, opposant.

contrastar 3868, 6119-83, 7229, 8407, résister, s’opposer.

convertir 3264, pervertir ; 8828, vaincre, soumettre.

cor 343, 2918, cœur, courage ; *aver en — 1875, avoir à cœur, désirer ; aver — 8741, même sens ; 4402, 6744, être favorable [à qq.-un]. Voy. antic, esmeratz, fis.

*cor, targas del — 1803, targes en cuir (ou en chêne ? cf. coral ) ; cors 4383, cuirs qui entrent dans la construction de la gata.

corada 4586, 7207, 9199, 9314, les parties qui avoisinent le cœur, anc. fr. corée. D.-C. corata.

coral 4794, de cœur.

coral, escutz de — 4489, écu de chêne, coral est donné par les Leys d’amors, III, 90, comme synon. de casse, garric, royre, aglanier ; c’est le nom du chêne en patois toulousain (Honorat) ; cf. D.-C. cor 2, corallus, et plancones de cor, sous planco.

coralha 2536, entrailles, anc. fr. coraille. R. II, 475.

coratge 2918, 8250, cœur, pensée, aver mal — 5057, avoir de la malveillance.

corn, voy. arc.

cornador 2922, ceux qui cornent.

cornar la ost 2922, sonner l’assemblée.

corona 138, tonsure.

corplaus 6308 ?

corporal 4818, corporal. D.-C. corporale.

corre, cor 1054, 6786, corro 3073, *corregon (prét.) 1752, 2673-98, 2713, courir sus ; 2698, 2713, 6547, faire la course, comme en anc. fr., cururent dans l’anc. trad. des Rois, p. 107 ; corren (gérond.) 2372, à la hâte.

corredor, destrier — 4450, coursier ; latz — 5342, nœud coulant.

corretz 5352, correitz 8119, courroie.

correus 4556, « barrière » Fauriel (?) ; plutôt routes, chemins, de currere.

cors, mos 3215, 5594, mon cœur, je, moi ; 3632, (corr. sos cors ?), lo seus — 5024, son cœur, il lui. Cor (lat. cor) devrait être écrit sans s (voy. Leys d’amors II, 212), toutefois il est difficile que dans les ex. précédents cors soit corpus. Voy. cor.

cors, plur. corses 3455, 5267, 6030, 8351, 8642, corps.

cors 4383, voy. cor.

cors, de — 5531-56, à la course, sans obstacle ; même sens que correns 5576. R. II, 489.

corseira 2858, corsera 6318, courtine ; à tort « chemin couvert » R. II, 490. D.-C. curseria et corseria.

corsers 4652, 8415, coursier, cheval.

corsers 7593, rapide, léger.

cortal 4856, enclos. D.-C. cortale ; le sens « fortification, retranchement », R. II, 498, est fort douteux. Fauriel n’a peut-être pas tort de traduire comme s’il y avait portal.

cortes 2922, etc., courtois, bien appris.

cosentir, voy. cossentir.

cossegutz 5810, 8906-25, atteint.

cosselh, prendre — a... 7466, prendre conseil [en vue d’un but déterminé].

cossentir, cosentir 3261, admettre [qq.-un en un lieu, l’autoriser à y séjourner] ; 10, 500, 3215, 8689 permettre, cossentens de mal 3122, qui permet le mal.

cossiriers 4082, 8348, souci.

cossiros 14, 7165, soucieux.

cossolatz 8244, le consulat, les consuls [de Toulouse].

costal 2981, 4848-81, coteau, 6325, 8339, flancs de la fortification.

costalers, de — 8438 (ms. de costals), de côté.

costeners, camis — 9438, chemins de côté ? Manque à R.

costiers 7649, qui passe à côté.

costumers 9425, coutumier, accoutumé à...

cotofle 4512, flacon, bouteille. R. VI, 12.

cous 3020, = co vos.

covens 3415, 8664, conventions, conditions.

*covina 1060, volonté, anc. fr. covine.

covinensa 3192, convention, accord.

coviro 5146, corr. enviro ?

cozens 3126, 3462, cuisant, cruel.

creguda, part. pris subtantiv., 7438, accroissement, agrandissement.

creisser, creicher 2431, 6201, cresser 6189, creis (crescit) 5511, 8330, creish 9007, creih 8658, crec (crevit) 8458, creichera (8653), creichens 8668, crescutz 6048, cregutz 4476, 5042, 5511, 6046, 6881, 9005-6, s’accroître, s’augmenter ; es cregutz 4476, 6046, 6881, s’est accru, ou simplement, s’est produit ; act. 6351 augmenter.

*crenut 611, anc. fr. crenu, pourvu de crin.

cresma 3955 crême ; 6617, chrême, dans une formule de serment.

crestiandatz 3366, 8252, la chrétienté.

crestianesmes 2933, 3096, 3778, 4211, etc., la chrétienté, le monde chrétien. Manque en ce sens à R. II, 394.

*crestias, en — 361, chez les chrétiens.

crezens 36, 3214, 3285, hérétique ; li crezen dels eretges 1042, cf. credentes hereticorum, dans Pierre des Vaux de Cernai, Bouquet XIX, 73, et D.-C. credentes 2 ; mals — 3190 ; lials — 3416.

*cridaditz 2103, crierie, tumulte.

cridar, voy. al, ensenha, parlament,

cristal, rég. sing. 4786, probablement pour crestal, créneau, anc. fr. crestel.

cristals 4276, 4898, 6017, 6307, 8389, cristaux, pierreries, qui ornaient les heaumes ; 6255 ?

critz 2676, la rumeur ; 7808, 8372, cri.

croissir 5170, croichir 1838, croischir 8762, cruichir 4579, craquer, se briser ; prét. cruisig 4713 ; part. croisitz 5811, 7030-9, cruisit 4277, cruichitz 3273, cruischitz 8922, cruicia 1214, crussua 2203. Diez I crosciare ; D.-C. cruscire.

*cros 945, creux.

crostitz 3268, 7040, 8930, recouvert comme d’une croûte ?

crotlar, se — 8594, se bouger ; on li crotla la dens 6501, la dent lui branle, où est l’endroit sensible ; de même Guerre de Nav. 2280.

crotz 172, 3304, croix (faite d’orfroi et de cendat 172), signe distinctif des croisés ; 4144, 6419, 8875, croix figurée sur une enseigne, notamment sur celle du comte de Toulouse ; la — 8777, las — 3526, les croisés, la croisade ; sans l’art. 3414.

*crozada 409, 2737, crozea 393, crozeia 2450, croisade.

cruichir, cruisir, crussua, etc., voy. croissir.

*cruzitio 214, dureté ; dérivé de crux ?

cuberta 3035, 7037, couverture, housse [de cheval] ; 7481, partie du vêtement qui se portait sur le haubert.

cubertamens 3408, d’une façon cachée, détournée.

cubertatz 6718, [cheval] couvert d’une housse.

cubertz 4472, [cheval] couvert d’une housse ; fig. 3582, qui couvre sa pensée.

cui, voy. qui.

culhitz, fig. camps — 8931, champ de bataille d’où on a relevé les morts et les blessés.

cum, voy. com.

*cumenjatz 91, qui a reçu la communion.

cuminaler, cuminaltatz, cumpanha, etc., voy. com-.

cumtatz 8314, le comté de Toulouse.

cunhatz 2763, 2770, beau-frère.

cunhs 6629, coin, angle dans la fortification, voir la note de la traduction ; cuns 5551, coin à fendre le bois.


Da 3397, 5622, de, depuis ; — genolhos 3820, 7275, à genoux.

*dama 1557, 2271, daima 2755, dame.

dampnamens 3438, 8640, perte, dommage.

dampnar 3434, 3524, condamner ; 4991, 6416-26, 6593-4, 6935, 7086, 8197, 9208, gâter, perdre, détruire ; réfl. 9301 ; n. 3878 ; dampnatz 3342, 3466, 4337, 5266, 5683, condamné, déclaré coupable.

dans 357, 5830, dommage ; dan tener 1046-68, 1280, — tenir 3669, 5160-86, 7344, causer du dommage, nuire.

dans, voy. dar.

dansas 3829, 5963, danses, sorte de poésie.

*dapas 2163, au pas, lentement. R. IV, 440.

dar, dau 8086, das 3429, da 4650, dar n’etz 7884, de[i] 5338, dec 431, deg 1284, deron 1446, dero 2521, dem (impér.) 8383, datz 9141-67, dera 1248 (condit.), dans 9508, datz, dat, 139, 3288, donner ; 7216, 9141-67 frapper ; datz 3288, 3614, destiné, voué [à un lieu saint, au péril], cf. D.-C. dati. Voy. espavent, espaventiers.

dardacer 8429, dardasier 315, dardiers, hommes armés de dards.

dardejador 7746, même sens que dardacer.

dardeus 4574, dards.

datz, voy. dar.

datz, tenir los — fig. 2967, 5738, 6616, tenir les dés, avoir pour soi les chances du jeu.

daurar 7133, 8782, 9504, fig., élever, faire briller.

de, partitif, 3838, 4171.

debrizar, act. 3895, 3962, 4691, 5575, 7782-96, briser ; n. 4897, 5133, 5520.

*decaer (?), decaia (imparf.), transitif, 71, abattre.

decasar 2772, déposséder (lat. casa), ou chasser (decas[s]ar) ?

decassatz 2932, 5655, chassé, poursuivi ; voy. le précédent.

decebre 4197, surprendre ; 4777, corrompre.

deches 7989, deiches 5032, lat. descensus.

*declinar, réfl. 1056, tourner à déclin (en parlant des saisons).

decretz 6300, décret de la cour de Rome.

dedens, en rime, 2257-9, 4959, dedans.

defendedor (rég. sing. et suj. plur.) 6794, 7689 (cor —), 7741, défenseur.

defendre, avec le dat. 3431, 5017, interdire ; 7168 résister à, combattre ; avec l’accus. 3868, 5800, 5997, 7815, même sens ; absolu 7086, 7229-72, 7497 ; réfl. 7976 (corr. vila[s] son d. d.), 8968 ; 626, ordonner ? (p.-ê. manque-t-il un vers après 626 ?) ; defes (part.) 3513, défenseurs ?

*defenia 1936, fin.

defes 313, 3513, 5017, 7976, 8968, part. passé de defendre.

*defes 310, résistance.

deforas 181, dehors.

defors 2477, même sens.

deglaziar 8466, 9201, tailler en pièces.

degram, degues, voy. dever.

degus 4216, personne, aucun.

deiches, voy. deches.

delgat, aceri — 6357, javelot mince.

delhivramens 6557, en sécurité, à l’abri.

delhivrar, delhivrero 1040, delivratz (impér.) 5774, delhivrat (part.) 3379, 6423, faire œuvre, accomplir [une mission] ; *delhivrer, réfl. 2482, se délivrer, se tirer d’affaire.

delhivres 7742, délivré, sauvé ; 7439, 9522 prompt, actif ; a delivre 8893, largement, sans réserve.

delir 8694, delis (subj. imp.) 7073, delitz, delit (part.) 3146, 3307, 7002-15, 8845, détruire.

delivrers 6953, 8369, délivrance.

demandar 4183, réclamer, revendiquer ; 3765, 4143, demander la réparation [d’un dommage].

demanes 4983, 8007-45, sur le champ.

demans 4139, 6122, demandes ; 6119, revendications, attaques.

dementre 9028, tandis que.

demest 146, 6508, 9089, demes 6818, parmi.

*demorea 390, 415, 2453, délai.

*demorer, inf. pris subst., 2489, délai.

demorer, subst., 4606, (= demorier), même sens.

*denrea 2706, valeur d’un denier.

dens (en rime) 9453, de l’intérieur.

dens, entre — 5101, entre les dents ; la milhor —, fig., 5465, la meilleure partie ; lor estem sus la dent 7432, lor es sus en las dens 8600, être sur les dents de qq.-un, le serrer de près. Voy. martelar.

dentelh 4387 (dentilhs), 4506, 4884, 6862, etc., créneaux. Voy. batalhiers.

dentelhatz 693, 4367, 6355, [mur] crénelé.

dentelhetz 8161, créneaux.

dentilh, voy. dentelh.

deport 3382, repos, distraction.

derrocar 1388 (derocharan), 3133, démanteler, abattre [des édifices] ; 1224, renverser de cheval.

*derubent, 1668 (derrubent), 1810, 2050 (derubant en rime) ; cf. 535 et la note. R. III, 26, un seul ex. tiré de Ferabras (traduit du fr.). On rend ordinairement ce mot par ravin, précipice, escarpement (Diez I dirupare) : toutefois, dans le Psautier de Tr. C. C., 73, 15 et 82, 9, desrube traduit torrens.

derzer 6237, dresser. R. III, 137, derdre.

desacosselhatz 6613, dépourvu de conseil, abandonné.

desamparar 2320, 2403, désemparer, démanteler ; R. II, 74 n’a pas d’ex. en ce sens, mais voy. les deux derniers ex. de D.-C. desemparare ; 456, 673 (dezamparar), 3595, 6247, abandonner, cesser de défendre.

desbaratar 963, 1760, 2681, 3014, 6697, 9210, mettre en déroute.

desbatejatz 8288, non baptisé, infidèle.

descaus, descausas 7602, déchaussées, nus-pieds.

descauzimens 5578, 5635, injure, traitement injurieux.

*descofir 2730, déconfire, tailler en pièces.

descominal 4805, peu commun, étrange.

descondutz 4496 ; il faut plutôt lire d’escondutz, avec R. III, 153.

desconortar, réfl. 3633, se décourager.

descort 3383, désaccord, débat.

desenan 4731, dorénavant.

desenantir 4226, dezenantir 3702, 8749, abaisser, l’opposé d’enantir. Manque à R.

desenhorir, voy. dessenhorir

deseretz 5396, dezeretz 3868, 3900, 4143, dezerit 795, dépossession d’héritage.

desfar 5463, détruire.

desgarnitz, 5000, 6081, désarmé, sans défense.

deslasar 7372, délacer [son heaume].

desleitz 8097, méfaits.

desmentir 3440, démentir.

desparar 7667, 7990, dépouiller, démanteler. R. IV, 425, D.-C. disparare 1. Sous desparare il y a dans D.-C. un exemple où le sens est, non pas « auferre, toliere », mais détendre [un piège] ; de même G. de Nav. 2970, détendre [une machine de guerre], et D.-C. disparare 2.

desperdre 3475 (voy. la note), 4103, dissiper, annuler ; desperdutz 3078, 9251, éperdu ; on pourrait lire e desperdutz au v. 6021.

*despesaire 1549, dépensier, qui dépense largement ; a ordinairement le sens de l’anc. fr. despensier : celui qui a la charge de la dépense d’une maison, intendant. R. IV, 500 ; paraît ici confondu avec despendeire.

despoestadir 4219, déposséder.

dessarar 8434, desserrer, détendre [un arc].

dessenhorir 4222, 5850, 7054 (desenh-), 7064, déposséder qq.-un de sa seigneurie.

destemprar 5568, détremper, abattre, énerver.

destendre 7510, partir au galop. D.-C. VII.

destorber, voy. desturbier.

destrals, 3943 (destraus), 4890, 5193, 6267, sorte de hache. D.-C. dextralis.

*destrapar 1748, 1866, 2445, destraper 332, démonter les tentes ; sans rég. 332, 1748.

destreitz 8080, détresse, disette.

destrenher 3893, serrer de près, réduire à l’extrémité.

destrics 4669, 4709, 5714, 5756, 8509-11, le fait d’être serré de près, empêché.

destrigar 2442, s’attarder ; 2796, serrer de près, empêcher. Diez I tricare.

destruzedors 5525, destructeurs. R. III, 563, destruydors.

desturbiers 318, 8390, destorber 330, trouble, empêchement.

*detordre, detorson lor ponhs 2228, ils se tordent les poings. R. V, 384, destorser.

dever, dei 4156, degram 3516, degues 3488, devoir.

deversar 7573, tomber, en parlant de la pluie.

*devet 1434, interdit. D.-C. devetum.

devezir 3720, partager [un fief] ; — son dreg 8704, exposer son droit ; — lo plag 1477, décider un procès ; devezitz 3293, déterminé, décidé ; loc., breument er devezit 4227-39, ce sera bientôt décidé. Voy. devis.

devinaire 3590, devin. Manque à R.

devis 7079, devin.

devis 7105, part. de devire, décidé.

devitz, a — 8914, à souhait, très-bien ; de même en anc. fr. a devis.

dezacordar, réfl. 3391-9, être en désaccord.

dezamparar, voy. desamparar.

dezavenir, réfl. 9289, ne pas s’entendre [avec qq.-un].

dezaventura 8217, malheur, infortune.

dezaventuratz 6723, malheureux, infortuné.

dezenantir, dezeretz, etc., voy. des-.

dezeretament 3224, dépossession.

dezonor 2886, déshonneur.

dictaire 3581, auteur [d’une opinion].

dictamens 3418, sentence, décision.

dictar 3481, 3596, 4729, 7610, 8241, prononcer [un jugement], parler en public ; dictans 4145, 9339, qui sait parler, donner un conseil.

dictatz 3347, 8250, parole, discours.

didals 6289, anneau d’évêque. D.-C. digitabulum, digitale.

dignitatz 5239, dignités, mérites.

diire 30, 1771, 3201-2, 6932, dire 7183, dir 3675, di (prés.) 190, diss (prét.) 1898, diirai 240, diiré 3008, 3873, diiria 363, diches (subj. imp. 1re pers.) 37, 51, dichesa 2643, diita (part. fém.) 2759, diitz (part. plur.) 3212 ; es a — 6932, il manque (cf. G. Paris., S. Alexis, p. 184) ; réfl. 7062-77, 7123, 7535. Voy. non et o.

*dijous 1095, jeudi.

dinnar 3032, dîner.

*dinnea 398, denrée, valeur d’un denier.

*dioneza 431, mot corrompu ?

diptatz 6342, le légat du pape ?

dir, dire, voy. diire.

ditz 3306, 5866, 8927, les doigts. R. III, 30, n’a que det,

divinitatz, las — 8281, les choses divines, la théologie ?

doa, voy. doi.

doaire 3561, douaire.

dobles, cadafalcs — 3989, échafauds (voy. cadafalcs) à double étage ? voy. le suivant ; trabuquetz — 6860.

dobliers, cadafalcs — 6857, voy. dobles ; cairels — 8430, carreaux plus gros que les autres ? pris subst., garnitz a — 4656, 5905, 8351, revêtu d’un vêtement double, rembourré, cf. vestirs a d. Bartsch, Chrest. prov. 189, 1, et R. IV, 564 ; a — 4070, 7890, 9441, en abondance, largement.

doi e doi 3787, deux à deux ; doa melia 2063, deux mille.

doloiros 3183, douloureux, affligé.

domengiers 4078, 6945, 7948, 8463, 9371, vassal noble, cf. Marca, Hist. de Béarn, p. 546 ; loc — 5971, 7908, lieu seigneurial, dépendant directement du seigneur, quartier général. R. III, 79, a confondu domengier avec domesgier.

domens, mos cors — 6562, mon propre corps, ma propre personne ; anc. fr. demaine.

domini, trap — 9260, tente seigneuriale ; anc. fr. demoine tref. D.-C. VII demaine.

*dompnhon 1278, dompnho 1299, domnon 850, dromnhon 2398, 2645, dromon 759, donjon ; dromo se trouve dans Ferabras, 3216, 3677, correspondant à donjon, dongon du texte fr., p. 113 et 130.

dona, opposé à femna, 6330, dame.

*donaire, bos — 230, qui donne largement.

donar 3890, donner, faire un don ; 2863, 8888, donner des coups ; no von donetz ira 8145, ne vous affligez pas.

donzela 8178, femme mariée à un donzel ? — piuzela 8179, jeune fille.

donzelo 4004, 7824, donzel 2970, jeunes nobles non encore chevaliers. D.-C. domicellus.

doptos 7249, inquiet, qui redoute.

dor 3463, 7726, une poignée, très-petite mesure ; employé au fig. comme terme de comparaison. Diez II dour, et D.-C. sous amplum 1.

dotzes 663, douzième.

draps, voy. paratge.

dreitura 3488, 4134, le droit.

dreituratge 3766, bien légitime.

dreitz, adj. 3458, 3771, droit, juste, légitime ; de dreit 5132, de face.

dreitz, subst., 2822, 3185, dreh 3221, dreg (cas rég.) 3284, 3336-92, droit ; joint à razo, 3185, 3221, 3336-92, 3511-59, 4112, 4311, etc. ; a dreit 3643, selon le droit ; prendre — 9368, admettre qq.-un à composition, cf. D.-C. directum facere.

dromnhon, dromon, voy. dompnhon.

drut 617, fidèles, amis privés.

durar n., 1762, résister ; trans., 2428, supporter.

*durea 400, durée.


Eces 3496, enflammé (incensus).

*echarratz 824, echarretz 933, issaratz 1119, embarrassé. R. V, 158, a deux exemples de ce mot (du comte de Poitiers et de G. de Born. ; un troisième, de Sordel, est douteux), placés à tort sous enserrar.

echermens 6549, sarments. R. V, 208.

eciens, ecienters, voy. esc-.

ed, voy. ez.

efanto 5103, enfançons.

efretz 5345, effretz 8121, effroi.

eiches, eih, voy. le suiv.

eis 7345, eih 2177 ipsum, eisses 2250, eiches 7489, ipsos.

eis, eisson, voy. issir.

ejoncatz 8320, [champ] jonché [de sang et de cervelles] ; cf. un vers tout semblable Guerre de Nav. 2880.

el = es lo ? 7590.

el 8683, art. masc. sing. suj. ?

*eleish 137, élu.

elemens 7486, 8549, l’air ?

elementiers 7573, les éléments ?

elme lassatz 8202, heaume lacé ; pabies 5015, heaume de Pavie ; de Baiviers 8367 ; elm 8452.

el, pron. pers. masc. sing. suj., 5, 7, 8, 2899, il, id., 565, 604 ; li, rég. indir. 199, 222-42, 2790, 3111-94 ; appuyé sur une voyelle précédente, nolh (= no li) 98, 196, quelh 189, 3394, lalh 3429-31, laih 3369 (?), loilh 3511 ; appuyé sur une voyelle suivante, lh’ 621-3, 3151, 3231 ; lui, voy. ce mot ; lo, rég. dir., 3, 3631 ; le, id., 25, 2772 ; appuyé sur une voyelle précédente el (= e lo) 3247, (elh, 189, est sans doute une faute pour el), nol 26, 358, 3221, quel 212, sil 23, tul 3422 ; — eli, plur. suj. 69, 78, 387, 2777, 2915, el 2390, ilh 198, 329, 2302, il 604, ilhs 394, els 989, 2499, 3907 ; lor, rég. ind., voy. lui ; los, rég. direct. 145, 219-88, les 67, 338-83, 2809, 3074 ; appuyé sur une voyelle précédente els 77, 3231, entrels 3841 (plutôt que entr’els), fels (= fe los) 3054 ; forsalz 3949 (à l’hémistiche) ; nols 2904. Forme du rég. dir. employée au pluriel pour le rég. indir., bel[s] datz 9167, dem los 7216 (pour be lor, dem lor), dels (plutôt que d’els, pour de lor) 2479, els tolg 2689 (pour e lor, cf. 2711), quels (pour que lor) 2969, 4060, 8472, Rozerls vedatz (pour Rozer lor). Voy. lo, art., avec lequel le pronom el se confond au cas rég.

em, élément formatif du futur, voy. passar et tornar.

*embaratar 914, négocier (afin de réaliser des fonds). Manque à R.

enbatre, réfl. 4507, s’abattre sur, s’attacher à.

enbegutz 4502, enivré.

*embronc 2164, inclinés, abaissés. Diez II c.

enbroncar, réfl. 4687, s’incliner, anc. fr. s’embronchier, embroncat 6432.

enbrugir 3279, faire du bruit [sur un événement].

emparentatz 5272, bien né, bien apparenté.

emparlatz, gent — 2816, 8240, qui sait bien parler.

empastres 4911, 6452 emplâtres. Ex., également sans l, dans R. III, 116.

*enpaubrezit 11, appauvris.

empenatz, empenné, voy. cairel.

empendre, voy. emprendre.

empenher 8109-14, saisir, anc. fr. empeindre.

emper 6900, empire ; anc. fr. empier.

emperial, fig. cor — 2975.

empero, mas — 7531, 8485, mais cependant.

*enpreissar 1857, arriver en foule. Manque à R.

emprendemens 1722, 3129, 9443, accord, décision prise en commun.

emprendre 8333, empendre 3975, empres 2916, 3480, 4083, 9012 (part.) ; entreprendre ; 8333, 9012, préparer, disposer. Voy. plaît.

enans 352, 3286, au contraire ; *a l’enan 2181, le plus que...

enans 4261, avancement, progrès. R. II, 95.

enansar 6220, pousser en avant, élever ; réfl. 2780, 4173, etc., s’avancer, au fig. ; n. 6365 (joint à l’auxil. aver), 9087, s’avancer, se porter en avant.

enantar 5751, 6709 (cf. enansatz 9087), s’avancer.

enantimens 2846, effort.

enantir 3278, 3644, 7374, 8544, pousser en avant, élever ; sans rég. 7134 ; réfl. 3143, 4686, 4706, 8720-87.

enarditz 5849, 7020, 8798, hardi, vaillant.

enb-, voy. sous emb-.

*encaiso 2634, pour ocaizo, motif.

*encar 119, enquer 369, encore. Voy. anquer.

encaus 3941, poursuite.

encausar 146, 2682, 2948, 3013, poursuivre, donner la chasse.

encavalgatz, 175, 6711, 9079, monté, pourvu d’un cheval.

encolpar de mort 5425, accuser d’un crime capital.

encorre, part. passé encors 5523, encorregutz 9290, saisir, appréhender au corps. R. II, 492.

encorrotitz 8893, « détestés », Fauriel. Manque à R.

encuzamens 3446, accusation.

encuzar 3221, 3385, 3449, etc., accuser.

endemes 2926, 8004, en se précipitant, à la hâte ; même sens (et non pas « sur le champ ») dans les ex. cités par R. IV, 229. Esdemetre est traduit dans le Donat prov. (p. 35) par « assultum facere ». Anc. fr. ademis, Fierabras 1655-67 (texte prov. endemis 1784). D.-C. VII ademettre.

*endestinatz 1104, destiné.

endevenir, réfl. 8763, s’accorder ? pas d’ex. en ce sens dans R. V, 494.

endolcit, voy. endorzir.

endomenjatz 4380, vassaux (indominicatos).

endorzir 5193, 7045, endolcit 7057, endurcir. R. III, 89 endurzir.

engal de 3494, 6481, à l’égal de ; per — 4846, 4900, également ; 4896 de face ; plur. suj. 4852-87, 6333, égaux, en ligne.

engaliers 9394-8 (engalhiers) égal ; 8328, d’un commun accord, à efforts communs ; 6925, 7582 égal au sol, descendu, tombé.

engans 3220, 4134, tromperie.

engenhs 4088, engens 1244, 2528, engeins 1253, machine de guerre ; engenh 6977, embuscade. Voy. genhs.

enginhaire 4495, 4677, ingénieur.

engoichar 4526, angoisser, serrer.

engoichos 3198, 7278, angoissé, serré ; 3462 qui met dans l’angoisse.

enguens 4911, 8632, onguents. R. IV, 373.

enjotglarir 3314, faire jongleur, ici, faire à qq.-un des dons qui lui permettent de s’établir jongleur. R. III, 586.

enlatinatz 8263, interprète. R. IV, 26, s. a. ex.

enluminaire 3574, qui enlumine, qui éclaire.

enp-, voy. sous emp-.

*enquer, voy. encar.

enquerre, enquier 4605-17, 5897, 7949, enques 3498, 5036, 8020, 9006, enqueritz 5851, 8814 ; requérir, exiger, 5897 ; dans les autres ex., interpeller.

enquestio 5061-90, recherche, examen [d’une question]. Manque à R.

ensabatatz 1550, 6575, synon. de Vaudois. D.-C. sabatati.

*ensageletz 2662, scellés.

ensarrar 3024, esarrar 445, bloquer ; ensarratz 2963, enserratz 2957, 8297 (? cf. la note), *essaretz 959 ; *enserreia 1518, entourée de murs.

ensenha 4125, enseigne, cridar s’— 2721.

enserratz, voy. ensarrar.

enta 972, 2924, 4860, 5082, 5344, 5552, etc., jusqu’à, auprès ; 5243 envers ; cf. G. Anelier, Guerre de Nav. 752, 880, 940, etc.

entalhatz 8209, taillé.

entaulatz, jocs — 8311, jeu mis sur table, commencé, loc. métaphorique. R. V, 308.

entendre, far —, 1047, mettre d’accord.

enteres, en rime, épith. de cors (cœurs), 9003, pour entiers ou enterescs ?

enteris, cors — 7141, cœurs entiers, vaillants.

entes, part. d’entendre, 3481, 9027.

entes 8967, faute pour ences, enflammé, au fig. ?

entiers 6873, 9377, bon, valable ; cors —, cf. enteres et enteris.

entre, entre se eih 2177, en lui-même, à part lui ; dans les ex. qui suivent marque que l’action est faite à deux ou à plusieurs : d’entre ambas 4206, 4594, 4909 ; entre totz 4347 entre l’acier el glazi 4902, 6983, entrelh filh elh pairo 5115, etc.

entremes, employé adjectivement, 8985, 9000, entreprenant, qui s’entremet volontiers [d’une entreprise difficile]. Voy. entremetre.

entremesclar, réfl. 4766, 5687, se mêler [dans un combat], se disputer.

entremetre, réfl. 304, 3510, 7984, s’entremettre d’une affaire, la prendre à cœur. Voy. entremes.

entrepres (ms. entre pes) 2143, embarrassés.

entresenh 2556, 6642 (antre-), 7037, 7805, insignes, marques distinctives. D.-C. inter-signum.

entresenha 6308-87, 9098, 9134, même sens.

*entresenhar 1759, mettre des entresenhs [à un cheval] ; entresenhatz 176.

entro a 2155, 2903, jusqu’à ; — que 20, jusqu’à ce que. Voy. fis.

enugers 6940, ennuis, tourments. Manque à R.

*envaïa, voy. envazia.

*envaïment 1788, attaque.

*envazia 2134-6-46, envaïa 1227, même sens.

envazidor 6829, envaïdor 6805, envahisseurs.

envazir 3302, envahir, attaquer.

envilanir 7403, humilier, outrager. R. V, 548,

envit, far — 4204, provoquer au combat, attaquer ; terme de jeu, cf. Tobler, Mittheilungen aus altfr. Hanschriften, p. 261, envier, et G. Paris., Mém. de la Soc. de ling. I, 269.

epictafi 8683, épitaphe.

era, voy. esser.

erbos, pris substantivement, 3787, 7238, espace couvert d’herbes. R. III, 529.

erebitz, en rime 8886, pour ereubutz.

eres 3519, 8944, heres 8058, heretz 8095, patrimoine.

eretar, transitif 3651, 3822, constituer un bien [à qq.-un], ou lui rendre son héritage ; n. heretar 8685, hériter.

eretges 49, 67 (heretges), 76, 146, 169, 3214-66, 3494 (eretgés), 3502, hérétiques ; eretga 323, eretja 3262.

eretgia 31, 3256, iretgia 3412, hérésie.

ereubutz 3075, 4477, 5978, 9257, sauvé, délivré.

*eriquit 22, enrichis.

erison 7818, hérisson.

ers 3020, or, maintenant.

ert, voy. esser.

es, voy. ez.

esajar 3049, essayer, tenter ; voy. asagear.

esarar, voy. ensarar.

*esbaya 54, ébahie, hébétée.

esbailitz 5815, « emporté, fougueux » Fauriel, Gloss. Manque à R.

esbaldir, réfl., 7044, 7335, se réjouir ; s’esbaudia 4477, (présent comme si l’inf. était esbaudiar).

esbaudiment 7451, joie, allégresse.

esbrunitz 5833, embruni, assombri.

esca, voy. issir.

escairia, voy. escazer,

escalar 3054, former en corps de bataille.

escalas 8340, escaliers ; cf. Leys d’amors II, 192.

escaliers 8359.

escantimens 8676, extinction d’un incendie.

escantir 102, 7323, 8693, escantic 8500, escantitz 3322, etc., éteindre, au propre et au fig. ; réfl. 4681.

*escapar 2477, prét. escapa 2159.

escaritz 6978, 9526, choisi, trié, [troupe] d’élite ; cf. escarie gent, Ren. de Montauban., p. 110, v. 38 ; de mainada — 3152, 8795, séparé, dépourvu de troupes ; 5837, seul, R. III, 147, cf. le Donat prov. p. 52 b « escaritz, solus », et Flamenca 3704 ; 7010, un à un (singuli) ; crotz escarida 6419, la croix de Toulouse (croix isolée).

escarnir 69, tourner en dérision.

*escas 2166, chiches. R. III, 148.

escazer, escairia (cond.) 3443, convenir ; eschai (prés.) 1631.

escendre 8693, essendre 3963, 8729, allumer ; escendutz 9320, essendutz 6003.

esciens 3202, 8651, essient 3670, eciens 5439, 6519, *essiant, en rime, 743, savoir, expérience, avis.

escienters 8346, ecienters 6914, habile, expérimenté.

escientre 6157, escient, expérience.

esclairar, réfl. 3579, 9020, s’éclairer, fig.

esclarzir 7133, 8700, fig., illuminer, rendre brillant ; esclarzit 4259, brillant, ou qui a un son éclatant (en parlant d’instruments à vent) ; n. 3729.

*escodre 2725, escodiran (fut.) 2566, escozes (part. plur.) 1237, secourir, opérer la rescousse. Diez I scuotere.

escoichendre 5180, 6398, déchirer.

*escomprendre, réfl. prendre (en parlant du feu).

escon 5118, « bancs » Fauriel, « huches » R. III, 154.

escondire, réfl. 3213, 3282, se défendre, se justifier (proprement par son serment et celui d’un certain nombre de témoins).

esconditz 5834, caché.

escontra 1328, par comparaison à..., 2943, à l’encontre, au devant [de qq.-un] ; pour encontra, comme dans Flamenca 3475.

escorgatz, voy. escortgar.

escornar 5660, écorner R. II, 487, s. a. ex.

*escortgar 1958, écorcher, escorgatz 697.

escosa 4627, écorce, pour escorsa.

*escost 602, cachés. On ne connaît jusqu’à présent que rescost (R. III, 154) qui conviendrait mieux à la mesure.

*escozes, voy. escodre.

escremir 7352, esgremir 3723, escrimir 8701, se battre ; réfl. 8908, lutter l’un contre l’autre, se combattre.

escrit 4258, cri ; dérivé d’escridar, manque à R.

escroichitz 8819, fracas. R. II, 524 escroychedis (ex. de Ferabras).

escruichir, inf. pris substant. 4579, se fracasser, se briser ; cf. croissir.

escuelh 9172, escuilh 6642 (la corr. proposée en note est à supprimer) fourreaux d’épée ? D.-C. scogilum.

*escumenjar 81, excommunier.

*escumenjazon 772, excommunication.

escurar s’— 3729, s’obscurcir.

escurzir, n. 4721, même sens.

esemble 5390, pour asemble ? amas.

esfelnir 5204, 7413, s’irriter, esfelnitz 8796.

esferzitz 8904, devenu furieux. R. III, 309.

*esfondrar 2589, effondrer.

*esforsar, réfl. 202, se renforcer ; 577, s’efforcer.

esgar, en rime, pour esgart, 3652, 6249, opinion, appréciation, jugement.

esgardament 3232, même sens que le précédent.

esgardar 3982, observer, comme gardar.

*esglais 512, 1446, 1614, esglas (en rime) 2170, effroi. Diez I, ghiado.

*esglazietz 575, tués.

esgremir, voy. escremir.

*esmag 1915, émoi, inquiétude.

*esmaier, réfl. 2474, s’inquiéter. Diez I smagare.

esmanentir 5428, devenir riche. R. IV, 150, s. a. ex. ; cf. enmanentir, P. Vidal, édition Bartsch, 25, 37.

*esmansa 2278, estime, évaluation.

esmeratz 4294, 5696, 5783, 6372, épurés, épith. ordinaire de cor ou de coratge.

esmes 5034, 8041, ruiné. R. IV, 225.

espandir 8688, répandre ; espan 7660, se répand ; espanditz 3321.

espaontiers 5906, 6896, effroi ; cf. espaventiers. Manque à R.

espaorzir, réfl. 3277, s’effrayer ; espaorzi 2231, cf. espauritz. R. IV, 467, espaordir.

esparsa, sanc — 4438, 4715, sang répandu.

esparviers, -vers 4087, 7955, épervier.

espauritz 5829, effrayé ; cf. espaorzir.

espavent 5507, effroi ; dar — 1200, 7426, effrayer.

espaventar, réfl. 453, 2430, 8187-8, s’effrayer ; espaventat 2602-15.

espaventiers, -ters 8425-58, 9341, effroi ; dar — 2590, 4642, 7953, effrayer ; cf. espaontiers.

espaza, metre a l’— 255, passer au fil de l’épée ; aneson a l’— 486, iran a l’— 6910, 8671 ; *espea 2720.

esperar 3665, attendre.

esperitz 7309, 8689, 8767, 9299, âme.

espero, d’— 4036, 5108, à force d’éperons, au galop, en hâte.

esperonador 7754, ceux qui éperonnent, cavaliers.

esperonar 148, 8398, éperonner, chevaucher rapidement ; act. 4759, 9094, 9139-40, charger, faire une charge de cavalerie.

espes 292, serrés, nombreux ; pris adverbialement, 2910, en grand nombre ; cavalgar — 4978, chevaucher activement.

espesament 1818, beaucoup.

espeutz 86, 2065, 4268, 4687, 6079, 8898 (espieutz), 7024, 7517, 9153, épieu.

espiar 2795, épier.

espirar 3343, inspirer.

espleitz, a ou ad — 3911, 5354, en hâte.

espleitz 8173, outils. R. II, 104.

esprendre 512, 3974, enflammer, brûler.

esproatz 8199, éprouvés.

esquaquier 7943, échiquier.

esquerriers 6895, 7629, difficile, incommode (en parlant des personnes et des lieux).

esquiletas 6309, dimin. d’esquilha.

esquilgaitar, s’— 1807, se garder. Diez II c echauguette.

esquilgaitas 1191, sentinelles.

esquilhas 6350, esquilas 7936, clochettes. R. III, 189 ; Diez I squilla.

*esquis 827, pénible, sauvage. Diex I schivare.

essaretz, voy. ensarrar.

essendre, voy. escendre.

essenhorir 8715, rendre puissant, donner la seigneurie ; réfl., 8790-2. Manque à R.

esser 6066, estre 1410, soi (sum) 710, 734, 3217, so 3463, son 4150, iest 3211, era (imp.) 15, 32, eram 651, ert 2403, er 2465, esteit 2560, fui 3287, fo 281, fu 280, er (fut.), 9, 3722, seré 3810 (id.), sirei (id.), 8233, sira 2961, 3021, 3322, sirem 6975, siretz 8234, siram 1571, 2095, 7853, seran 6980, siran 7853, fos 404, être ; — a suivi d’un inf. 6153, être [occupé] à...

essesiers 8470, encensiers.

essiant, essient, voy. esciens.

*essilhea, voy. issilhar.

*establia 1007, convention ; per establida 5695, par convention (capitulation), cf. Gir. de Rossillon, 138.

establimens 3248, 8553 (?), 9550, établissement, occupation ; 2500, garnison ; estar en — 803, être établi à demeure.

establir 343, 1236, 1511, 2291, 2305-72, 4086, 4231, 4371, 4716, 4863, 5846, etc., fortifier, occuper [un lieu] en force, mettre une garnison ; réfl. 4675 ; establens 9461, 9506, qui occupe, qui défend.

establizo 3843, 4016, garnison.

*estandartz 336.

estans, en — 122, 4141, debout, tenir en — 6050, tenir debout ; fig., maintenir en une position honorable ; ben — 4186, convenable.

estaon 7847 ?

estar 348, se tenir ; 3017, 9099, s’arrêter, attendre de pied ferme, résister ; laissar — 6189, laisser en repos ; no pot — que 2884, il ne peut s’empêcher de... ; estau (prés.) 6585, *estot (imp.) 60, estec 3253, au sens de fo, estia (subj. prés.) 6349, esteso (imp. du subj.) 1515. Voy. estans.

estatge 3758, situation, état (status au sens juridique) ; 3743-81, séjour ; 6528, habitation.

estes 8018, part. d’estendre, étendus.

esteso, voy. estar.

estiers 275, 2870, excepté ; 567, 4099, autrement.

estopa 4910, étoupe.

estorcer 721, sauver [sa personne] ; n. 4631, se sauver, se tirer d’affaire, far — 1629, faire échapper ; estortz 3387, 3402.

*estormir 2245, assaillir.

estraire, réfl. 228, se retirer, se dispenser de.... ; 3549, enlever.

estrans 5245, étranger, opposé à privatz ; 6053, 6101, troupes étrangères, soudoyers.

estras, las — 5909, 6128, le balcon, la galerie [d’un palais, d’une tour]. R. III 222 ; D.-C. estra 3.

estraus, als — 3922, aux parties extérieures de la ville (*extrale) ? Manque à R.

estre, voy. esser.

*estreia 2029, 2451, route.

estrem 4728-62, extrémité.

estremiers, -mers 7661, 7920, 8453, extrême, placé à l’extrémité ; pris adverbial. 4105, 6946, à la fin, en dernier lieu.

*estrena 430, étrenne, don.

*estriub 1341, étrier.

*estros, a — 1658, sur le champ. Diez II c.

estuziar, inf. pris substant. 3043, étude.

etz 5346, pour estz, ces.

etz, élément formatif du futur ; voy. dar.

eus = e vos.

evas 372, 3960, vers, envers, eves 376.

evesques 153, 409, 3254, 3451, *ivesques 305-25, 1355, 2655 (formé de li evesques, cf. 409), évêque ; cf. avesques, bisbes et vesques.

eviar 2826, envoyer.

ez, suivi d’une voy. 3220, es 19, 3263, ed 2822, et.


Fadar 6586, anc. fr. féer, douer, comme peut faire une fée.

faichals, peiras — 6334, pierres jointes ensemble (*fascialis) ?

faiditz 2207, 3148, 3271, 4244, 6186, faizitz 13, 3266, 7130, etc., proscrit, banni ; cavaler faidit ou faizit 4232, 5920, etc., baro — 5470, 7018. D.-C. faiditus, sous faida.

faire, voy. far.

*fais 2844, fardeau ; a — 509, en masse, ensemble ; la loc. habituelle, tant en prov. qu’en fr. est a un fais, voy. l’ex. de Jaufré, cité par R. III, 249, et Tobler, Jahrb. f. rom. Liter. VIII, 336.

faison, cas rég. 2561, apparence, figure ; faisos, plur., 3180.

faizimen 9481, proscription.

faizitz, voy. faidit.

falha 511, 4680, 5140, 7822, 8559, torche, brandon.

falhit, cas rég., 7061, celui qui a failli.

falsartz 4894, arme à lame triangulaire. D.-C. falsarius.

*fanha 1085, fanga 2495, fange.

far 119, 2490, 3992, faire 223, 1461, fatz 8225, fai 439, fa 3346, fam 124, 3517, fan 296, 5170, fist 1474, fit 1, fe 19, 287, feiro 186, feiron 7489, feiren 4843, feron 7449, 7512, farem 3012, faitz (imper.) 125, fessa (1re et 3e pers.) 2393, 2643, 5259, fessan 1411, fes 5038, fezes 17, fait 3713, faire ; réfl. 8225, même sens ; auxil. 3012, 4103, cf. Jahrb. f. rom. Liter. VIII, 349.

farsit 25, farsis 502, farsitz 3259, farci, rempli.

fatz, 3330, 6649, sot, fou.

faucilh 5176, 8607, faucille, employée comme arme.

*favelar 104, parler. R. III, 246.

fazenda 5958, besogne.

fazendiers 6877, 7618 (voy. la note), 8374-7, 9652, 8374-7, actif, travailleur.

fe, voy. far.

fe-mentitz 3303, qui a menti la foi due à son seigneur. D.-C. fidem mentiri, III, 287.

feblitz 8849, affaiblis ? R. III, 296, s. a. ex.

felenar, inf. pris substantiv. 6228, être irrité. R. 111, 301, esfelenar.

felnes 7062, irrité, dépité. Manque à R.

felnessamens 8663, avec dépit.

felnia 4036, 4965, 5541, 5614, 6485, 6891, etc. irritation, dépit.

*felonia, portar — 1054, avoir de la rancune [contre qq.-un].

*felos 200, 668, 2117, irrité, plein de rancune ; felona 143, mauvaise.

fendre, n. 6396, se fendre.

fenestral 4886, fenêtre.

fenida, a la — 4408, a la fenia 1040, 1139, 1232, 2155, a la fineia 1520, à la fin.

fenir, fenis (finiisset) 89, fenitz 3294, 3301, 6455, 6986, mis à fin, mort, tué.

feridor 7741, qui frappent.

ferir 1211, fers (prés.) 8466, ferirem (fut.) 4760, firatz (impér.) 551, firetz (id.) 2243, 8369, feiran (subj. prés.) 4760, frapper.

fermar 3598, 6212, affirmer, conclure [un arrangement] avec garantie.

*ferran 2584, [cheval] ferrant, couleur de fer.

ferratz 6631, [chemins] ferrés.

ferretz 8151, arme de fer. Manque à R.

fervestit 4284, [cheval] bardé de fer.

fessa, voy. far.

fetges, plur., 9199, foies.

feutre 7175, [chapeau de] feutre.

fevaters 9364, feudataire.

*feziciaire 231, médecin. Manque à R.

fi 6202, accord, composition. R. III, 328, D.-C. finis.

fial 7847 ?

ficar, fiqueron 426, attacher, fixer [des piquets de tente], anc.fr. fichier ; réfl. 4673.

*fiela 106, boucle ? cf. Romania IV, 270.

fils 7579, le fil, le milieu d’un cours d’eau. D.-C. filum aquæ.

*finar, fina 342, finir, cesser.

*fineia, voy. fenia.

firens, 5637, 6860, 6982, etc., qui frappe (en parlant d’un guerrier, d’une machine de guerre) ; menar firent 1230, 948, 4282, 4589, 5477, 8622 (firens, en rime), encausar — 7032, mener, poursuivre, battant.

firmamens 6526, défenses, fortifications. R. III 313, s. a. ex.

fis 4294, 4677, 4717, sûr, épith. ordinaire de cor.

*fis, entro fis a —  110, jusqu’à. Diez II a fino.

fissar 6381, 7546, piquer, frapper, fisans 4200. R. III, 320 ; Bartsch, Chrest. prov. 317, 2.

flamiers, -mers 6966, 8432, flammes, incendie ; fig. 8432.

flecas 5130-75, 6390, etc., flechas 7802, 8008, flèches.

florit 7038, [écus] peints à fleurs.

fo, voy. esser.

*fogairo 218, foyer. R. III, 346.

fogal 2979, 6262, foyer, demeure.

*fogier 1160, foyer.

*foison 1282, abondance.

foldatz 8315, opposé à sens.

folejar 5398, agir follement.

foments 6537, vivres. D.-C. fomen. Manque à R.

fondament 5453 ; le fondement d’une construction ; ici le séjour habituel des comtes à Toulouse.

fondemens, mes en —  3133, détruit, cf. fondre.

fondon, metre el —  7852, détruire.

fondos 7176, bas fonds ? Manque à R.

fondre 311, 4076, 4367, 4489, 5556, détruire, renverser de fond en comble ; 4501 se fondre, se liquéfier.

foras, e- 2502, en dehors.

forbir 8729, aiguiser, au fig.

forsa, faute de copiste, voy. bers.

forsa 3994, forces, troupes ; per — 1081, 1780, 4614, 4736-88, de force ; a —  e a vertu 373, énergiquement, loc. franc. ; [la] forsa le prat paihs, proverbe, 506, la force (ciseaux) tond le pré.

forsar 4798, 5317-86, violenter, obtenir par la force [une levée, un impôt] ; 406 (forsea) 2421, forcer, prendre de force [une ville].

forsor 4423, 7752, plus fort.

fort, *per —  1957-60, même sens que per forsa.

fortaletz 8186 ? voy. la note.

fortz, lo coms —  1088, 1306, le comte de Montfort ; lo fort Foig 3506, le fort château de Foix.

fossors 5550, houe. D.-C. fossorium ; R. III, 348 ; Diez, Anc. Gloss. romans (Bibl. de l’École des Hautes Études, fasc. V), p. 125.

*fraiche, voy. fraisne.

frair, pour fraire, 5048.

frairis (ms. fraizis) 7118, opposé à rics.

fraisne 2066, fraiche 1850, fresne.

fraitura 5037, 5677, pauvreté, disette.

frans 5563, pour franhs, dérivé de franher ? ou corr. fans pour fanhs, fange ?

fres 4899, fig. 5030, frein.

fresc 2753, frais, neuf.

frescor 4443, fraîcheur,

fretz 8098, frigidus ? ou fractus ? Fauriel adopte le premier.

frévols 1662, 2003, faible (en parlant d’un château) ; 2865, de peu d’importance, opposé à manens.

frezeus 4569, 4898, 7805, garniture de vêtement (ici de haubert) probablement frangée. D.-C. fresellus ; Flamenca, Gloss.

frim dels penonceus 4550, — de las esquilhas 6350, Fauriel lit frun dans le premier cas et frim dans le second : les deux lectures sont matériellement possibles ; frémissement des banderolles (cf. R. V, 61 refrims dels penos), son des clochettes. Manque à R. ; voy. Diez I refran.

frizat 6367, frezatz 9135, épith. de gomfaino.

frondas 8206, frondes.

frondejador 6803, 7747, frondeurs.

*fronia 2142, [lance] brisée. Diez II c frunir.

frontal 4884, 6332, — cledat. 8200, front [d’un mur, d’un retranchement].

frontaliers, -lers 4131, 6861, 7563, 7746, 7909, etc., qui est placé en face, opposant, adversaire.

fronzir 4279, 5180, froisser, briser.

fruchiers 9412, arbres fruitiers.

*fruitas 1871, fruits.

frutz 9248, lieu planté de fruits.

fu, voy. esser.

furmir 8742, fournir, accomplir.

fust 8222, bois ; futz, plur. et en rime, 6001, bois, palissade ?

*fusta 2539, bois, charpente. R. III, 410.


*Ga 1750, guei 1764, gué.

gabar 4066, plaisanter.

*gabei 1771, plaisanterie.

gaita 8275, sentinelle ; 4004, 9449, guet.

gaitar, réfl., 568, se garder.

galaubers 9350, magnifique, qui vit largement. Diez II c.

*gal cant 91, 2306, galli cantum.

galhardia 6756, gaillardise (au sens ancien), valeur.

galhart 4210, gualhart 7460, vaillants.

galiador, cas rég. 5314, trompeur.

galiament 5499, tromperie, artifice.

galiar 6213, tromper, user d’artifice. Diez II c gualiar.

*gambais 520, pourpoint rembourré, anc. fr. gambeson.

gandir 495, 8124, détourner, et par suite garantir ; réfl. 5188, 8753 ; n. 459, 2362-6, 2536. Diez II c.

gans, — ab aur cosutz 9264 ; de sanc far — als detz 8152.

gardar que 3728 ; transitif 5604, 5883, 6058, 6254, etc., regarder, examiner, faire attention, réfl. 6195, se garder, être circonspect.

garida 4367, 5950, 8189, 8200, 8302-6, guerida 4091, 8392, guérites, abris placés sur les remparts (4091), munies d’un parapet en clayonnage (8200), construites par l’assiégeant pour protéger ses approches (8302-6).

garlanda 5001, couronne [de fleurs ?]. D.-C. garlanda 1.

garnens, voy. garnir.

garnimens 2850, 3101-31, 3239, 4534, etc., garnimant (en rime) 2579, équipement de guerre, armure, anc. fr. garnement ; — doble 4073 ; 6550, vivres, munitions.

garnir 2174, 8333, armer, revêtir du garniment ; 759, 3251, occuper, munir de garnison [un château] ; réfl. 2774, 8733, s’armer [des armes défensives] ; 3708, se pourvoir [des choses nécessaires à la vie] ; garnitz 175, 2540, 2801, 4233, 5842, armé (en parlant d’un guerrier) ; 2624, 3251, armé, muni (en parlant d’une ville, d’un château) ; garnens 9428, 9505, comme garnitz.

garnizo 5110, 7200, 7850, même sens que garnimens.

garras 8353, jarrets. Diez I garra.

garrejador 4449, lutte, 6802, 7748, champ de bataille, place propre au combat. Manque à R.

garrejar, voy. guerr-.

gartz, plur. 501-10, garso, garson 331, 751, 2158, 2385, 2568, valet.

gata 682, 2528-44-9, 4382, 4416, 4609-82, 4842, etc., cata 4602, chatte, la vinea des anciens ; D.-C. catus ; Fr. Michel, note sur le v. 3773 de la Guerre de Navarre. Voy. castels.

gatge 3755, gage.

*gatz 682, je ne vois pas en quoi le gatz diffère de la gata.

gaug 6734, 8479, joie.

gazanha 4803, intérêt, revenu. R. III 449.

gazarma 4774, 4891, 5130, 6320, guazarmas 5193, guisarme, sorte de hallebarde. Diez I giusarma ; Gachet gissarme.

gazerdos 3836, 4000, récompense.

geldo, suj. plur., 4049, geudo 5109, 7786, gens de pied fournis par les communes, R. III, 452, gelda ; Diez I geldra.

gemir, gem 4629.

gendre 6382.

genhs 9539, gens 4484, 4866, 4866, ruse, opération [de guerre] ; 1526, 4484, 9539, machine de guerre ; cf. engenhs, et Leys d’amors II, 208.

*genier 898, janvier.

*gensor 345, plus aimable.

gequir 5184, 7043, abandonner, lâcher.

geris 7148 ?

ges, partic. servant à renforcer la négation, 312, 400, 3015, (jes), de genus ; voy. G. Paris, Mém. de la Soc. de ling., I, 189.

*gesta 257, 566, 2060, récit écrit.

geudo, voy. geldo.

*gi 710-34, je.

giatan, voy. getar.

giet 8127, le jet d’un trébuchet [machine à lancer des pierres].

ginhos 3852, rusé.

giroflatz 3828 [vin] parfumé de girofle, cf. Bartsch, Chrest. prov. 189, 9.

girofle 6542.

giros, rég. pluriel., 7269, 8209, 8439, les flancs [d’un homme, d’une machine de guerre].

girval 4861, « de nature de gerfaut, brave, vaillant » (?) Fauriel ; girbaut, R. III, 468, a un sens mal déterminé, mais clairement défavorable, qui ne saurait convenir ici.

gitar 3025, giter 323, giatan 504, gieten 2422, 3027, jeter, lancer [un trait] ; — de terra 2770, de merce 5422-87, chasser de son pays, exclure de merci ; — en error 5312, tromper, — en ira 8445, prendre en haine.

*glan, fém. 1041, 2627, gland, pris comme terme de comparaison ; cf. castanha.

glatir 5166, retentir (en parlant d’une trompette) ; 4692, 5803, craquer (en parlant du cœur qui se brise par suite d’une chute).

glatz 7036, glace ?

glavi 3352, glaive, emblème de la justice spirituelle ; D.-C. gladius spiritualis.

glaziers 6884, 7651, 7919, 8478, cruel, meurtrier (en parlant d’un homme, d’un coup) ; pris subst. 8393, coups, massacre.

glazios 3108, 5597, meurtrier, épith. de turmens ; ostal — 7261, lieu où on reçoit des coups ?

glazis 3414, 4902-90, 6983, glaive, arme blanche en général ; 4243, 5228, 5588, 6695, 8422, 8967-71, la mort par le glaive, carnage.

gloutz (ms. goutz) 3848, gloto 2705, glouton, désignation méprisante.

*gloza 1786, récit écrit.

*gonela 109, gonelle, tunique. Leys d’amors, II, 202.

gonfanon 1850, 2639, gomfano 2753, enseigne, fanion.

gonfanoniers 9376, gomfanorers 4124, porte-enseigne.

gonios 520, 1758, 2553, 5111, casaque rembourrée ; le même que gambeson, selon D.-C. gonio ; cependant G. de Tudèle emploie aussi gambais.

gorgeira 5114, gorgerin, paraît être le plus ancien ex. connu de ce mot. D.-C. gorgale, gorgeria.

gousa 4070, machine de guerre (dérivé de goz, chien). R. III, 488.

governador 4462, ceux qui dirigent un navire, se tenant à l’avant et faisant la manœuvre des voiles.

*gra 61, degré.

gra 4413, grain, fig.

graciers 9389, celui qui demande grâce. Manque à R.

grageus 4552, grajeus 4583, bruit, tumulte. Dérivé de gragellar, R. III, 492.

graile 4259, 4522, 4847, 5961, etc., sorte de clairon.

grailetz 8113, dimin. du précédent.

*gramaire 233, savant, qui sait le latin.

*gramazi 177, même sens que le précédent.

granar 7307, 7827, éclore, pousser (non pas monter en graine, voy. 7827) ; fig. 5868, 7147, 8247, etc.

*granha 1081, blé ? D.-C. granea.

grans, fém. granda 356, 511, 839, 2105, 2254, 2828, 3885 ; gran re 3158, beaucoup.

grat, al — 3334, de gret 2334, de gré, de bonne grâce ; malgrat de 1886, a mal grat de 1828, malgré.

grava 7504, 8005, grève d’un fleuve.

graviers 1174, 2473, 2502, 4118, 8424-84, même sens que le précédent.

grazaletz 8183, armure de tête en forme de pot (grazal). Manque à R. ; D.-C. a grasaletus, mais non en ce sens.

grazir 5, 3141, 3258, 7302, accueillir avec bienveillance [une personne], prendre en gré [une chose].

grezes, foc — 8071, feu grégeois.

*griza 2512 [peau] de petit gris ?

grondir 7384, gronder (en signe de mécontentement).

grossiers, cairels — 8485, gros carreaux, lo pobles — 9429, le bas peuple.

*grua, pelar la — 2207 ? voy. Romania IV, 273.

gualhart, voy. galhart.

guarambeus 4542, tournois, combats ; probablement identique au garlambey de R. de Vaqueiras, R. III, 432.

guazarmas, voy. gazarma.

*guei, voy. ga.

guerida, voy. garida.

guerra 4291-2, 4539-40-72-91, 4608, 4721-2, etc., combat.

*guerreger 340, garrejar 1740, 2448, 6194, guerrei (subj. prés.) 196, guerregesan (subj. imp.) 1008, guerrejada 270, guerroyer.

guerrier 5972, ennemis.

*guia 28, 53, guise.

guidar 1749, guider ; 5273, guizar 1181, accompagner [qq.un pour le protéger], donner un sauf-conduit.

guidatge 5502, sauf-conduit.

guidonatge 3768, droit pour l’obtention d’un sauf-conduit. D.-C. guionagium, III, 589 b.

guirens 3121, 3209, 3449, protecteur ; far guirent 3240, donner sa garantie, se porter garant ; traire a — 5489, appeler en garantie.

guiscos 3186, habile. Diez II c guiscart.

guisquet 8176, 9437, guichet, petite porte. D.-C. guichetus.

guit (cas rég.) 4240, 7001-60, conduite, direction ; 791, sauvegarde, garantie.

guitz 3154, 3272, guide.


Heres, heretz, heretar, voy. er-.

heretges, voy. eretges.

heretiers 8409, 9349, qui obtient un héritage, un bien fonds.

hi pour i, 3261, 8195, 8201, y.

hieu, pour ieu 3284.

hom, voy. ric.

homicidiers 8477, 9331, homicide, meurtrier.

honor 241, 2891-9, 5549, onor 1809, 7671, terre, possession territoriale dans le sens le plus général.

humiliar, n. 5376, s’humilier [devant qq.-un] ; cf. un ex. semblable dans R. III, 548.


I joint dans la prononciation à la voy. précédente : Arago i 117, a i 3525, e i 2659, no i 2843, pauza i 2889, etc.

i pour e avant une voyelle, 4546.

ichamens 3109, 3423, ichament 248, 3218 (l’un et l’autre en rime) également.

ichermens 8558, sarments. R. V, 208, eisermen, issermen.

ichernitz 15, 3147, 8813, ischernit 4210, clairvoyant, fin, habile. Diez II a, scernere.

ichilat, voy. issilhar.

ichir, iescan, iesquen, voy. issir.

iest, voy. esser.

ilh, voy. el.

il 3177, = i lo.

intrador 6804, entrée, commodité pour entrer. Manque à R.

intramen 4881, entrée, porte.

intrar a... 2987, 3665, 8266 ; — en... 225, 758, 3153, 3376, 8360 ; sans prép. 455.

intrat 4874 (corr. intrar ? cf. 4903), 4878, entrée.

intratge 3759, entrée, droit d’entrée.

ir 2760, 2788, 2913 (irem) 5189, 5329 aller [à un endroit] ; 3684, 4087, 4244, 8758, s’en aller ; avec en 5501, 7410, 7725, même sens ; absolu, 3272, 8854, aller, marcher.

ira 5464, 5511, tristesse, affliction ; vos etz en la — 5100, vous avez excité la colère [de..]. Voy. donar et gitar.

irascer, réfl., s’irascra (cond.) 8747, irascu 379, s’irriter.

iretge, iretgia, voy. er-.

iros 7286, irrité, ou attristé.

ischernit, voy. ichernitz.

isnelament 235, isnelamant 2580 (l’un et l’autre en rime), rapidement.

issaratz, voy. echarratz.

*issida 1773, issue.

issilar 2293, ichilat 3360, issilheia 1052, essilhea, en rime, 2755 ; — 3360 exiler, dans les autres ex. dévaster, détruire.

issir 2971, ichir 8761, eis 3659, eisson 2998, eison 2925, issig 707, isit 705, ichit 48, ichic 3465, ichi 2049, issiro 6705, ichiro 413, istra 1099, ichira 6553, issiratz 553, esca 4074, 7471, iscam 545, iescan 2792, iesquen 2923, ichis (subj. imp.) 497, 1896, issent 2112, issu 2181, ichu 377, ichitz 7128, ischitz 9269, ichis (part.) 1907, ichida 8651, sortir.

ivesques, voy. evesques.


*Jai 1461, gai.

jamais 3083.

*jant, pour gent, 72, 90.

jazer, jac 1911-9 ; dins los olhs vos jatz 8305, vous crève les yeux.

jes, voy. ges.

jocs, voy. entaulatz.

jogar, fig., 2968, jouer.

joia 3579, 3818, joya 7669-70, 7914 ; — 4442, joie ; 3818, 3928, 6125, 7669-70, cri de joie ; 3579, 7914, cadeau, fig.

jois 6720, 8272, joys 8497, joie, bonheur.

jornadas 3732, 6232, journées [de marche].

jornals 2990 la lumière du jour ; 6339, jour, journée, a — 4812, perpétuellement, cf. l’ex. de F. de Mars, cité par R. III, 589 a.

jos bas 4075, au bas.

jotglar 209, 3829, jougleur.

jovenet 3360, dimin. de jove.

jovent 3219, jeunesse ; 7492, les qualités propres de la jeunesse.

joves, lo coms — 8304, le jeune comte de Toulouse (Raimon VII).

judicis 6300, jugement ; 3373, le jugement dernier.

judjament 3210, jutjamens 8671, jugement, arrêt.

*juncta 1274, joûte. Manque à R.

*junqueia 2704, junquia 2143 (l’un et l’autre en rime), jonchée.

jupa de seda 1257, jupas d’orfres, 5000.

jutjar, n., 3217, obtenir un jugement.


Kalenda maya 7331, 8714, le 1er mai. Flamenca, p. 334.


La, en — 92, , la sus 1097, voy. lai, ladoncas, ladoncs, laor.

*labor 1891, labourage, culture.

ladoncas 616, 1566, alors.

ladoncs 170, 928-48, 3367, ladonc 1972, alors.

laens, voy. laïns.

laforas 3270, là dehors.

laguiatz 8322, affaibli, souffrant. R. IV, 17 ; D.-C. languidatus.

laguis 2965, peine, fatigue. R. IV, 17.

lai 63, 110-80, 227, 608, là, là bas ; en lai 765, 859, 916, même sens ; lai dins 46, 675.

lai 3425, laid, vilain, fig.

*laians, voy. laïns.

laic, opposé à clerc, 482.

laichar 6369, laichero 8485, laicheren 755, laichera 8298, *lairian (= anc. fr. lairoient) 396, laissesam 8298, laisser.

laih 3369 = la li (corr. lalh ?).

laïns 2510, 2837, 2957-73-7, etc. ; laens (en rime) 4928, 8670 ; laïnts (dans une tirade en ens, corr. laens) 6522 ; *laians (en rime) 532, léans.

lairo, a — 2547, 4022, 5091, 5101, etc., sans bruit, coiement.

laitiers 6909, [enfants à la mamelle]. Manque à R.

lalh = la li, voy. el.

*lamela 118, lame.

languir 8750.

lans 4158-76, 8579, action de lancer [des traits, des dés] ; 6096, fig., coup de dés ? R. IV, 18.

*laor 358, 1434, 1879-90, alors. Manque à R.

largor 4442, abondance [de vivres].

larguesa 8300, même sens.

larguetatz 8221, largesse, générosité.

larguetz 8172, largesses. Manque à R.

lassar 4374, enlacer, cerner. Voy. elme.

latas 5131, lattes. R. II, 24.

latinier, -ner 5937, 6899, 7877, messager (le sens ordinaire, « interprète », ne serait pas motivé ici).

latis 7104, écrits (lettres pontificales) en latin ?

latz 122, auprès ; per totz — 1939, de tous côtés ; e — 1109, côte à côte ; de latz 2516, 4385, * de letz (en rime) 582, 2678, à côté.

latz, large, en lonc e en lat 5678, * letz, en rime, 2661.

latz de corda 4493, lacs de corde.

*lau, pel — 1400, par la permission, sous le bon plaisir.

laüs, pour lo us, 2852, 3154, etc., la .I. 1221, l’un ; la uni 1267, les uns.

lauzengers 4074, homme qui emploie la flatterie pour arriver à tromper ; « bilinguis » Don. prov. 48 a.

lega 8268, lieue.

legendiers 8468, 9339, lig- 6951 ; lecteur, qui lit [les offices] 6951 ; clergue — 8418, monges e canonges — 9339 ; voy. ligens. Cf. abatz legenders, G. de Nav. 4797. Manque à R.

legismes 3564, légitime. R. IV, 37.

legista 2815, 5222, 5485, légiste.

*legueia 402, 2151, espace d’une lieue. D.-C. leucata, sous leuca.

lei, a — de 5514-36, à la façon de...

leial 2994, lial 4020, loyal.

lenguatge 3778, pays ? D.-C. lingua.

lenha 6550, 8657, bois à brûler.

leones 2918, 5003, [cœur] de lion.

leos, cor de leo 3993 ; lion figurant dans les armes de Simon de Montfort 2556, 4125-44, 4507, etc. ; dans celles de Hugues de la Mote, 7193.

letrat 3377, [marbre] orné de lettres ; gesta letrada 257, récit écrit ; 8280, instruit ; pris subst. 8218, lettré, savant ; gens letrada 259, personnes lettrées, instruites.

letz, voy. latz.

*letz 2666, lea 2692, joyeux (anc. fr. lié).

letz 3872, 8144, il est permis (licet).

leus 4586, poumons. R. IV. 58.

lezor 6851, loisir.

lhiar 3230, lier.

lhissa 8160, lissa 6363, 8157, lhissas 3952, 4069, 4853, 6314-56 ; lissas 4196, 5948, 6323, 7961, etc., lices, palissades. D.-C. licia ; Diez I licia ; G. de Nav., p. 613.

lhivrazo 4024, 5085, 9409, fournitures, distributions. D.-C. liberatio, sous liberare 2, et libratio.

lial, voy. leal.

liar 2433, [cheval] de poil mêlé ; voy. Boehmer, Rom. Stud. I, 265 :

lieis 364, elle.

ligendier, voy. leg-.

ligens, preveires — 6454, même sens que legendiers.

lin 4371-6, bateaux. R. IV, 77 ; D.-C. lignum 2.

linhat 7962, [pieux] alignés. D.-C. lineare ; manque à R.

liniers 8337 ?

lissa, voy. lhissa.

lo, art. masc. sing. suj. 22, 38, 106, 2787-94-9 ; le (id.) 138, 366, 3089 ; li (id.), avant une voy., 155, 258-9, 409, 778-85, d’où li vesques, pour li avesques ? voy. evesques ; (li coms, 2451, paraît être une faute causée par le voisinage de li, art. pl., dans le même vers) ; lo appuyé sur un mot précédent, col (= co lo) 35, el (= e lo) 183, quel 47, 2924 ; appuyé sur le mot précédent, même terminé par une consonne, an le (l. an l’) 2183, mas li (l. mas l’) 1856, es l’ 4537, fos le 318, fos lo 529, corr. fos l’ (et ne pas tenir compte de la note du v. 318), es lo 3155, els 7579, corr. es l’ ; el pour es l’ (?) 7590 ; lo, rég. 81, 121, le (id.) 25, 178 ; appuyé sur un mot précédent, al 94 ( = ad illum ), 595 (= habet illum), dal 3397, del 1, 84, el (= in illum), 1, 74, mentrel 2786, pel (= per lo) 17, tel (= te lo) 3208, tondrel 1458 ; au contraire a lo 334, de lo 996, contrairement aux Leys d’amors, II, 132 ; — li, pl. suj., 11, 13, 45, 2812 ; appuyé sur un mot précédent, elh 3597, entrelh 5115, — quelh 215, quel 471, florichol 206, venoilh 3011 ; sur un mot suivant, lh’ 613, l’ 3063 ; — los, rég., 66, 2837, les (id.), 338-9, 2783, 2836, 3452 ; appuyé sur un mot précédent, contrals 76, dels 67, els (= en los) 451, nols 495, pels 540, quels 471, vels (= ve los) 2798, virols 460. — Cas rég. employé pour le cas sujet, los 184, 3377, les 559, els 105, 482, 527, 2848, 2978, quels 555 ..... ; — art. employé comme pronom démonstratif (cf. Leys d’amors II, 138, 140, 222, et Bartsch, Santa Agnes, note sur le v. 366), el de... 2993, et celui de..., la dels crozatz 1786, celle des croisés, li de Tholosa 1841 (où il faut prononcer aucisol de T., sans tenir compte de la note), els (= e los, pour e li) dejos 2851, et ceux d’en bas, quel dins el defora 3026, que ceux du dedans et ceux du dehors, al (corr. al[s]) dins 456, à ceux du dedans, dels (et non d’els) que... 5664, de ceux qui... ; dans ces ex. l’art, conserve le sens qu’il doit à son origine (le pronom ille), il est même identique au cas rég. masc. sing. et plur. (lo et los), pour le sens comme pour la forme, avec les cas correspondants du pronom el.

logadiers 8414, loguadiers 4115, 7624, soudoyers, sirvens — 7624.

logal 2977, lieu.

logar 6846, louer [des soudoyers].

loguadiers, voy. logadiers.

loguiers, -guers 4081, 4110, loyer, récompense.

loilh = lo li, voy. el.

longa, a la — 2476.

lor, voy. lui.

loras 3070, alors. Manque à R.

lotjas 7553, loge, abri temporaire, ordinairement en feuillage. Rare en prov. ; R. II, 89 (ex. de Ferabras), Flamenca 7201.

lugans 5870, luga (cas rég.) 7915, l’aurore ? voy. montaners. D.-C. lucanus ; R. IV, 108.

lui, pron. de la 3e pers. rég. indir., sing., a — 2897, 3428 (lhui), ab —, am — 149, 352, 2810-97, de — 351, per — 225, 6838, vas — 603 ; rég. dir. 3589 ; — lor, plur., a — 2908, 6764, ab — 2540, 2812-75, de — 4436, denan — 5291, entorn — 2473, 2615, entre — 483, 3129, per — 397, 4263, vas ou ves — 487, 7706 ; rég. dir. d’un verbe, 2608, 3073, 3889, 6776, 7690, 7716-31, 8853 ; lor employé comme possessif, et joint à un nom plur. 12, 36, 2881 ; lors, dans le même cas, 435, 1758, 2781, 2846-68.

lumdar 3026, seuil.

lums 3318, lumière, fig. ; cf. G. de Nav. 1319.

lunh 3991, loin.

lunhs, lunha 769, aucun.

luzir, lutz 335, luzent 1183, luire, en parlant de la lune ; de même, Rolant 2512, lune luisant, cf. G. de Montanhagout, A Lunel lutz una luna luzens, etc.


Macips 4544, jeune homme ; R. IV, 142 ; a souvent le sens d’apprenti, D.-C. mancipium 4.

maestre 1457, 4067, 7623, maître ouvrier, probablement un forgeron au v. 1457, des ingénieurs dans les autres ex. ; 2, 207 titre que s’attribue G. de Tudèle ; 112, 523, 2162, titre qu’il attribue à d’autres personnages ; 7559, 9424 attribué à un ingénieur ; 8241, à un légiste. Sur les divers sens donnés à ce mot, voy. Du Méril, Poésie Scandinave, p. 316, note 4.

magermens 3453, principalement.

maichela 99, maichelas 4587, 4901, mâchoire.

mainada 267, 2050, 3152, 4450, 6646, 6978-90, *maineia 2017, *mainea 2470, 2728-56, troupe propre d’un seigneur, formée de ceux qui lui devaient le service militaire ; mainadas comtaus 3953, troupes comtales, dépendant directement du comte de Toulouse. Mainada au sens propre est donc bien distinct de companha qui désigne une troupe de soudoyers, de mercenaires, dans le sens le plus général, mais cette distinction n’est pas nettement indiquée dans le poëme, et mainea est appliqué par G. de Tudèle, 2470, à une troupe de routiers. Pour le sens original voy. D.-C. maisnadarii et G. de Nav. p. 612.

mainadier, -der 783 (sing.), 1856, 2414 (sing.), 2602, 3412, 6902-4, 7584, 8413, ceux qui composent les mainadas, au sens le plus général, soudoyers, p.-ê. même routiers (2602) ; D.-C. mainada, sous maisnada ; R. IV, 149.

maineia, mainea, voy. mainada.

mais 364, 2966, 3051, 3128, 3676, plus ; al — 395 au plus grand nombre ; 2977, 4228, plutôt, de préférence ; 2860, 4792, plus (jamais plus) ; ancs — 168, onques mais, jamais ; per tost (corr. totz) temps — 508, pour toujours, à tout jamais. Voy. jamais, oimais.

maitadatz, maitatz, maitetz, voy. meit-.

majoral, li — 2980, les grands, opposé à li pauc ; 4885, épith. d’ornement.

mal, subst., per — 4789, d’une façon malveillante ; van a — 4825, tournent mal, dépérissent ; 7056, blasphème, adj. — lor pezar 2438, malgré eux.

mala, voy. mals.

*malastruc 2199, malheureux.

*malaudejar 2429, devenir malade. Manque à R.

*malaurea 2767 (= prov. malaürada) malheureuse, mauvaise.

malavetz 8136, maladie.

malestar 3016, action indigne. R. III, 208.

malevar 2781, emprunter avec garantie, « fidejubere, » Don. prov. 31 b. R. IV, 132 ; D.-C. manlevare et manulevare (manlenta, manlents, D.-C., doivent être lus manleuta, manleuts).

maleza 3515, malice, méchanceté.

malgoires 5020, denier de Mauguio.

malhas 4898, mailles [d’un haubert].

maligners 9414, méchant, malfaisant.

malignes 3344, 5634, 8477, mauvais, malfaisant ; 7249 malin, rusé ?

malignitat 5698, action mauvaise.

*malmener 2504, maltraiter.

*malmetre, malmes 311, 2920, malmis 492, 2728, même sens.

malmirens, voy. merir.

mals 3791, 3852, 4837, 9492, dur, féroce [à la guerre] ; mala 1550, anc. fr. male ou mar, pour son malheur ; mal, pris adverbialement, — lor pezar 2438, bien qu’il leur en pesât. Voy. mal.

malvatz, malvada 430, mauvais.

manal, voy. arc.

mandaire, employé comme régime 3577, mandataire.

mandamens 1361, 1720, 3234, 3448, 8636, mandement, ordre ; 242, 724, volonté, discrétion ; 7480, mandement, espace sur lequel s’étend une juridiction, voy. D.-C. mandamentum 2.

mandar, absol. 7134, 8543, donner des ordres.

maneira, si ... de — 2948, de telle manière.

manenjar, manenjon (ind. prés. 2980, 4627, manenc (subj. prés.) 4641, manger.

manens 502, 528 (manans), 8659, riche ; opposé à frevols 2865, épith. d’ornement 3436.

manentia 2254, 4783, manentias 12, 476, richesse.

manes 7974, sans relâche.

manescalcs, manescalx, 1109, 6270, 6405, 7213, maréchal, titre appartenant à Gui de Lévi.

manganels, manguanels, 1165-9, 1202-80, 2412, mangonneaux, machine à lancer des pierres ; D.-C. manganum 2 ; R. IV, 145.

mangs, ta — 7119, si grand, cf. l’esp. tamaño. R. IV, 113 ; Leys d’amors II, 182.

manier, voy. arc.

manja 8184, manche.

mantenens, e — 8579, sans relâche.

mantener, 82, soutenir, protéger ; mantenir, réfl. 3674, se comporter.

marabotis 7089, maravédis. D.-C. marabotinus ; R. IV, 155 ; Diez II b maravedi.

*marbrin 122, marbri 766, de marbre.

*marc 1100, 2614, marc, une demi-livre d’argent ou d’or monnayé.

marcadier 5954, marchands.

marescal 4909, maréchaux, vétérinaires. D.-C. marescallus, sous marescalcus ; R. IV, 144, manescal.

marina 1059, le bord de la mer.

marritz 3149, 3295, égaré, errant ; 14, 2283, 2546, affligé.

martelar 4950, marteler, claquer, en parlant des dents.

marteletz 8174, marteau.

martiri 6411, 8393, martyre, mort violente, massacre.

martirs 8528, 8684, martyr.

Martror 5622, 6845, la Toussaint. D.-C. marteror ; R. IV, 162.

marviers, -vers, épith. de trabuquetz 6860, d’un personnage 8379, de colps 8431, de messatges 9344, rapide, prêt à accomplir son office ? R. IV, 163, s. a. ex. ; Diez II c manevir.

mas 121, 214, 312-49, 395, 503, 2917 (mais est une faute d’impression) 2973, 3033-87, mais ; 2445, 6168, 7109, 7424, sinon, excepté ; mas cant 140, 620-33, 7679, même sens ; mas pero 3001, 3185, 6196, cependant, toutefois ; mas que 3040-8, sinon que ; 7394, puisque ; mas que dans une proposition subordonnée, 1584, mais, cf. Blandin de Cornouailles 1465-81-98, etc. ; mas sempre 3735, aussitôt. Voy. mos.

mascarat 6785, barbouillé, déguisé ; « mascarar, carbone tingere, » Don. prov. 31 b. R. IV, 164 ; Diez I, maschera.

*masmudina 1065, monnaie des Almohades. D.-C. masmodina ; cf. Cart. de S. Victor, p. liij.

massa 2416, masse, quantité, pris adv. 4100, masse, beaucoup, cf. le Gloss. de Flamenca ; massas 4890, 5129-73-92, — redondas 4265, furbidas 7025, masses [d’acier], arme offensive. D.-C. macia et massa.

*masseta 447, diminutif de massa.

masso 4009, maçon.

matar 6418, 8312, mater, abattre ; Diez I, matto ; Littré, mater.

matz 6418, fous, insensés.

maugutz, pour mogutz 6012.

mautas, pour moutas, 8480, appels par une sonnerie de cloches ; cf. le Gloss. de Flamenca, mouta.

maya, voy. kalenda.

mazans 4198, 6048, 6126, tumulte, agitation. R. IV, 170 ; cf. Boëce 117.

mazeus 4572-88, massacre, boucherie.

*mei, e — 1211-20-1, au milieu, anc. fr. en mi. Voy. permeg.

meitadament 7483, partage, division par moitié.

meitadatz 6637, maitadatz 9313, partagé, divisé par moitié.

meitadiers 6863, 7564, 8436, qui est au milieu, entre deux.

meitatz 6638, maitat 178, maitetz 585, mitat 3363, moitié.

mel, ab lo — e ab la cera 5264, avec le miel et la cire, loc. proverb., dans les conditions les plus favorables ?

melia 2063, 5621, mille.

membrar 5451, se souvenir ; 3635 rappeler ses esprits, réfléchir ; membrat, épith. d’ornement 4254, 4746, 5275, 6375, prudent, qui se souvient.

menar, mal — 5580, souffrir ; 8134-49-56, conduire, pousser en avant [une machine de siége] ; 8117, lancer [une pierre], en parlant d’un trébuchet. Voy. firent et traïn.

menassador 6788, menaçant.

*menazos 862, 921, 1284-96, dyssenterie.

mendics, mendig 496, 4671, mendiant.

mendigar 3612, mendier.

mendiguejar 3051, mendier. Manque à R.

*mendre, au cas rég., 936, moindre.

menesters 6874, connaissances, savoir-faire ; p.-ê. qualités ? R. IV, 236, un seul ex. au sens de métier,

menestrals 2996, 4862, 6266, artisans, la dernière des trois classes (nobles, bourgeois et artisans).

menoretz 8179, petits, opposé à gran.

mens 2493, moins, esser — 3417, 4957, 5352, 5621, être en moins, manquer ; valer — 3450, 8648, valoir moins, décheoir.

mens 4924, 8650, esprit, intelligence.

mentaugutz 6011, mentionné, proclamé ; esser — 9285, mentionné [comme accusé de quelque faute], diffamé.

mentir 4691, 5179, 5807, fausser ou percer [un haubert]. En anc. fr. desmentir a été employé dans le même sens, D.-C. VII.

mentre 2390, 2786, 8447, 9549, — que 2173, tandis que.

menudiers, -ders 6927, menuziers, menuzer 7928, 9431, petit ; grailes — 8481, anc. fr. greles menuiers ; opposé à gran 7928 ; fig., faitz — 6927 actions petites, mesquines, cf. l’ex. de Sordel cité par R. IV, 197.

meos 4157, pour meus, mien.

meravilha 2229, 2344, 2590 (semble avoir été prononcé mervilha, mervilhas dans les deux premiers ex.) ; fas mi — 6470, 6586 ; fam nos — 4989, fas mi meravilhas 3486, 3605, 4161, 8744, je m’émerveille, nous nous émerveillons.

*meravilhos 2570, merveilleux, étonnamment, grand.

mercadals 2987, 4858, 6279, marché.

mercejar, mersejar 3619, demander merci ; 4160, recevoir merci ; 4317, 6180 remercier ; 195, prier ; 6438, leçon corrompue ?

merceners 6969, 7600, 7933, 8475, 9395, miséricordieux.

meridiana 4844, méridienne, heure de midi.

merir 7065, 8752, rendre le mérite de..., faire payer ; car — 7341, 8757, 8910, faire payer cher ; 4647, 5913, mériter mal, être coupable, mal mirens 6483, 9561, coupable ; esser mal mirens, avec un rég. indir. 2857, 5607, récompenser en mal, causer du dommage à...

mermar, act., 1547, 3338, 6412, n. 4144, 7059, diminuer.

mersejar, voy. mercejar.

mescabar 3621, 4310, 4992 ; esser mescabatz 593 (mescabetz), 4308, 5700, 6410, éprouver un échec, « infortunio ammittere » Don. prov. 31 b.

mesclar 4468, 5564, mêler ; 1044, être en état d’hostilité, se battre ; réfl. 329 (mescler), 949, même sens ; — batalhas (corr. batalha ?) 2067 engager un combat, batalha, mescleia 2724.

*mescrezant, en rime, 76, mécréants.

*mescrezuda, mescrezua, gent — 72, 2199, gent mécréante.

*mesira 1483, 1504, 2560, 2722, messire 2616, messire.

*mesleia 2690, mêlée.

mespendre 6594, décevoir, faire échouer (autrui) ; esser mespres 2921, 3521-4, 6594, être déçu, échouer.

*messa cantans, clercs — 531, prestre — 741, 1375, prêtre disant la messe.

messaguier 5929, messager. Forme qui manque à R.

messios 975, 2342, 3833, dépense.

mest 1211, 1297, 7082, parmi ; voy. demest.

mestier, aver — 1170, avoir besoin ; impers., 8327, esser — 8451, être besoin.

meteis 354, meteish 19, meteus 5239, toujours précédé de el, lui-même ; plur. meteises 2608, mezeiches 8466.

metge 4909, médecin.

metre 6193, *mete 174, meton 8656, mezi 3608, mes 742, *mis 744, *mezo 760, *mistrent 1930, *meseron 2661, *meiren 173, metran 1403, metens 7460, 9467, 9538, mes (part. sing.) 4968, meses (part. plur.) 5102, *mis 1899, *miza 2510 ; — 1403, 5102, mettre, placer ; réfl. 126, 1930, se mettre ; dans les autres ex. dépenser. D.-C. mittere 6 ; mes la man a la espea 2720, mit la main à l’épée (= l’épée à la main). Voy. aventura, espaza, fondemens, fondon, tardor.

mezeiches, voy. meteis

mezers 6426, voy. la note.

mialsoldor, voy. milsoldor.

milhurazos 7296, milhorazo 5079, amélioration, profit.

milhoriers, -rers 4066, 4104, 5966, 6870, 7913, 8349, même sens que le précédent.

milsodor 367, 4459, 6808, mialsoldor 2888, cheval de prix (mille solidorum).

ministres, 4777, 5513, serviteurs.

mirable, arquier — 9543, cavaliers — 8310, castel 8675, escutz 8609, gaug 8685, palais — 5572.

*miraclas 2733, miracles.

miracle 4485, 6836, guette, tourelle, placée au sommet du donjon, et servant à l’observation. R. IV, 239 s. a. ex.

mirador 4454, 5289, même sens que le précédent.

mitat, voy. meitatz.

mitra 6289, mitre.

moitz 7591, mueitz 9411, muids, a — e a sestiers, 7591, loc. pour désigner une grande quantité.

molherar 5658, épouser, ou faire épouser une femme.

*molon (ms. mõton) 760, tas. R. II, 450.

molu 389, moluas 4266, émoulu ; mot emprunté au fr. R. IV, 245, un seul ex. en ce sens, et tiré de Ferabras.

monedier 5955, monnayeurs, p.-ê. argentiers, changeurs ? R. IV, 256.

*monge 1402, moines ; — blanc 157, cisterciens.

monimens 6455, tombeaux.

montaners, fils — 7579, le fil de l’eau venant de la montagne ? le milieu de la rivière, voy. D.-C. filum aquæ ; luga — 7915, l’aurore qui apparaît sur la montagne ; engenhs — 4088, « engins montagnards », Fauriel, ce qui n’offre pas beaucoup de sens, corr. mortalers ?

*monteia 32, montée, accrue.

moratz (en rime) 9149, [cheval] noir, couleur de mûre. Manque à R.

mordens 4200, acharnés ?

mores 8002, [cheval] noir.

morir, mor 134, moriron 689, morra 1099.

mort 539, 622, 8689, massacre.

mortales 8006, 8973, mortel, qui donne la mort.

mortaliers 7664, même sens que le précédent ; voy. montaners.

mortier 1064, 4612, mortier, ciment ; 9400, mortier à piler.

mos, pour mas, 3789, mais ? — que 4413, sinon que, — can 2055, même sens ; 4560 ? Manque à R. Mos, plus souvent mor, se rencontre dans Gir. de Rouss., ms. de Paris, 1, 322, 408, 1692, 4600, etc., où les autres mss. ont mais, et dans d’autres textes.

mostela 4673-6-9, machine de siége, la même que la gata ?

mot (indécl. ou corr. mota ?) 1083 ; adj., mot, mots, mota, 36, 43, 2553, 2655 (molt), 2658-74, moult.

mot 22, 8443, mot, parole ; en aquest —135, 2490, sur ce mot, pour cela ; a l’autre — 64, aussitôt après. Voy. saber, sonar.

mover, movon 2635, moc 106, mogron 302, 2348, mougon 2470, mova 196 ; — réfl. 106, 2348-94, 5635, n. 302, 2670, se mettre en mouvement, se mouvoir d’un lieu vers un autre.

mudar 1977, 2481 (muder), changer, non pos — 3514, je ne puis m’empêcher ; réfl. 1867, se déplacer.

mueitz, voy. moitz.

muls, voy. arabies.


N, pour en, appuyé sur une consonne, n’Gui (ms. ngui), 4529.

nafra 4720, 4905-12, blessure.

nafrar 2717, 3012-68, 8405, blesser.

naicher, 6939, nasquit 794, nasc 7606, naître.

natural, baro — 985, 2120, 2988, vrais barons ; lo coms — 3916, le comte de Toulouse, comte par droit de naissance.

nautoniers 4075, 8396.

nautor 4463, 7623-83, 7991, nautoniers, bateliers.

naval 4860 ? voy. la note.

naveitz 4372, naveis 3954, 6712, 7593, navetz (en rime) 3892, navei 5688, navire, bateau.

*navili 296, flottille, bateaux. R. IV, 304.

nazal 2131, 4897, pièce de métal fixée au heaume et couvrant le nez.

neceira 5037, dénuement. R. IV, 308.

negrors 5568, fig., tristesse, affliction ? pas d’ex. en ce sens dans R. IV, 311.

*neier 2497, se noyer ; negetz (part.) 2683.

neish 21, même, adv.

nescis 3330, 3468, 5258, nescia res 3528, simple, innocent.

nielatz, niellé, escuilh — 6642, espieutz — 9153.

niens, aver e — nient 249, estimer autant que rien, mépriser, esser niens 8648, n’être rien.

niers 7666, ners 4126, noir ; au fig. 7666, 8410, sombre, attristé.

no, dire de — 199, 4007, 5084, 7840, dire non, refuser ; no explétif, exprimant l’idée générale de négation contenue virtuellement dans la phrase, 211, 225, 1532, 2771, 5941 ; de même dans le second terme d’une comparaison, 40, 434, 1786, 4099, 4410, 4603, 5727-42, etc.

noirir 3688, élever, protéger ; 7309, 8767, se nourrir, être élevé ; vivre.

noiza 2375, 4550, 4761, 5122, 6666, 8372, noise, tumulte.

non 7410, = nos ne.

nons = non nos.

nos = no se.

nous = no vos.


O 37, 53, 111-2-6, 2914-6-21-31, cela ; dire d’— 199, dire oui.

obediens 3216, 3409, obéissant.

*oblit, no[s] mes pas en — 1465, ne s’oublia pas, ne perdit pas la tête. Voy. omblidar, omblit.

obrador 5559, 6800, ouvroir, atelier.

obs, ops, a lors — 2154, pour leurs intérêts, a tos — 3713, à ton bénéfice, pour ton profit ; anc. fr. oes ; de même en bas-latin ad opus, D.-C. opus 5, cf. Bibl. de l’Éc. des ch., 3, IV, 336 ; ops de suivi d’un subst. ou d’un inf. 4602, 7625, pour ; aver — a suivi d’un infin. 3685, 3729, devoir ; ops, plur. 3297, le nécessaire, moyens de subsistance.

ocaizos 3189, 5053, reproche.

offrir, voy. ufrir.

oi, exclamation, 2222.

oimais 338, 8238, maintenant, désormais.

ola 4678, pot, marmite.

oliu 4288, 4323, olivier.

olor 4452, odeur.

oltracujatz 8296, anc. fr. outrecuidié.

*omblidar 1931, oublier ; réfl. 785, 1228 (omblia), s’oublier, perdre la tête.

omblit, metre en — 4248, 6997, oublier, négliger ; tornar en — 7059, être oublié.

ombral 4844, umbral 4806, ombre.

*omenatge, 1474, hommage.

omplir, voy. umplir.

on 88, 8451,  ; — plus pot 247, 1368, le plus qu’il peut. on mais... plus 8292, plus... plus. Voy. or.

*oncas 2484, onques.

ondransa 4357, honneur.

ondrar 1735, 2773, honorer ; ondratz 3459, 8321, onratz 3557.

ongan 2797, cette année. Diez I uguanno.

onir 7389, honnir ; voy. aunir.

onor, voy. honor.

ons 5548, = o nos.

onta 2830-86, 4181, 4733, 6069, ontas 5578, 5636, voy. anta. On disait à Toulouse anta et onta, voy. Leys d’amors, II, 194, III, 148, 366.

ops, voy. obs.

or, voy. ors.

or, toujours en rime et joint à saber, 5309, 6780, 6846, . or, au lieu d’on, est habituel dans Guill. Anelier : 187, 628, 652, 1271, 1296, etc. Manque à R.

ora, en petita d’— 4565, 4883, 8253, 8427, 9231, en peu de temps ; en milhor — 8108, plus à propos.

*orar 2518, prier, dire ses prières.

orbs 3271, aveugles.

orde 5337, ordre, sacrement ; 5698, maison religieuse.

*ordenar 1851, administrer [les sacrements]. D.-C. ordinare 4.

*orendrei 2221, sur le champ, anc. fr. orendroit.

orfes 3360-97, 3417, orphelins, adj. et subst.

orfres 172, 4900 ( ? voy. la note), 5000, 8009, orfroi ; voy. aurfres.

ormers 8389, ornements d’or. R. II, 144, ex. de Ferabras.

ors batutz 3059, 5984, 9260, or fin 2614, fin or brunit 4207, per tot l’our de Pabia 2247 ; aur 2503, 4080, 7806. Voy. aur.

ortals, sing. et plur., 4851, 6311, lieu planté en façon de jardin. R. n’a pas d’ex, en ce sens.

ortas, toujours au plur. 4049, 7360, 9248, jardins. Manque à R.

orzols 8183, sorte de coiffure (urceolus), R. IV, 378, orgol et orjol, mais non en ce sens.

*osa 1785, osée, hardie. Manque à R.

osca (ms. ossa) 5458, brèche. Diez II c osche.

ostal, far bon — 983, donner bon logis, recevoir bien.

ostaliers 8331 (?), 9407, hôte, celui qui reçoit.

*ostatges, metre en — 242, 742, livrer [des châteaux ou soi-même] à titre de garantie.

*ostatjar, réfl. 1487, donner un otage, une garantie.

*ostejador, li — 366, 1429, 1889, ceux qui composent l’ost. Manque à R.

*ostejar 1058, 1874, aller en ost.

osts, ostz, sing. suj. et plur. rég., 143, 252-6-62, 1760-78, 2217 ; ost 1745, 1802, host. armée.

*ot 58, 1495, prét. 3e pers. d’aver.

our, voy. aur et ors.

*ouriflama 2452.

ous 4910, œufs, employés dans les pansements.

*outramar, per los sants d’— 2604.


Pabalhon 745, 1866, 7829, pavalho 738, 2220, pavillon.

pabies, voy. elme.

paes 3487, 5022, païs 350, pays.

*pag 1918, dérivé de pagar, compliment ? Manque à R.

*paga 1638, paiement, pagas 5664, 6191, redevances, contributions.

pagatz, no s’en te per — 2950, il n’en fut pas satisfait.

pages 281, 1412, 4976, 7998. paysans.

paianor 361, opposé à crestias, le pays des payens.

paichera 7578, barrage servant à produire une retenue d’eau, principalement pour l’usage des moulins. D.-C. paisseria, paxera ; R. IV, 399 payshera, comme dérivé de pal, et 483, paisseira, comme dérivé de peis (piscis).

pairo, plur. suj. de paire, 3179, 5115, 7853.

pala 5560, 5957, 8173, pelle.

palafre amblan 1468, — bai 1459, — breton 211.

palagrilhs 5551, 5957, « poêle » Fauriel, au premier ex., et « poêlon » au second ; « pellegril, sorte d’instrument, » R. IV, 399.

palais 519, 1095, 1105, 7931, grande habitation.

palaizis 7131, palatin ; épithète du comte de Toulouse. Voy. la note de la trad.

paletz 8175, dimin. de pal.

*pali 213, anc. fr. palie, paile, étoffe de soie.

palmas, batre las — 4644, 5926, geste marquant la douleur.

*palotejar 432-40, se battre le long des palissades qui protègent les avancées d’un camp, d’une ville. D.-C. paletare ; R. IV, 403, s. a. ex.

pals 504, 2972, 3952 (paus), 4787, pieu ; pals agutz 4893, pieux employés comme arme ; pal, en rime, 4872, palissade ; pal linhat de cartier 7963 ?

pans 525, 2599, pan [de mur] ; de totz pans 6102, sur toutes les faces, de tous côtés.

papa, lo — 141, 191, 233, 3106, le pape.

par, del mieu — 3611, à ce qu’il me paraît. R. IV, 428.

par, nos tanh de vostre par 9041, « il ne convient pas que votre pareil (qu’un homme de votre rang) ».

paratges 2932-62, 3402, 3567, 3628-9, la noblesse, semble pris parfois en un sens métaphorique, pour désigner l’ensemble des qualités regardées comme étant l’apanage de la noblesse ; draps de — 1386, étoffes réservées aux —, ou portées habituellement par les personnes nobles.

parentes, en rime, 4972, pour parentesc, parenté.

parentetz, plur. rég., en rime 5412, dimin. de parent ? ou pour parentesc ?

parentor 2900, 6736, 7697, parenté. Formé du gén. plur. parentorum, qui est fréquent dans les documents du IXe au XIe s. surtout au Midi ; cf. Baluze, Capit., col. 1014.

paret 2846, 8160, mur, rempart.

paria 1492, 1924, 2161, 3215, 3435, compagnie, alliance.

pariers, -rers, deux syll. 4098, 4618, 6938 ; trois syll. 8329. 9397 ; — co-propriétaire, allié.

parlador 5287, réunion publique. R. IV, 421.

parlament 186, 707, 798, réunion, conférence ; cridar — 1664, équivaut à battre le rappel ; 3452, discours.

parlar 1508 (parleia), 5233 (parlatz), débattre, décider [une convention] ; pris subst. 8275. Voy. al.

parlers, 8345, parleur.

partimens 3102, partage [de butin].

partir, partretz (fut.) 5426, parca (subj. prés.) 2751, 9550, parcam (ne pas tenir compte de la correction) 8664, partiscan 9449 ; — 5426, partager, répartir ; 3718, 9449, partager, prendre part à... ; réfl. 9550, s’éloigner [d’un lieu].

partizos, en — 7204, en morceaux ?

parvens 4136, 6443, 8653 (opposé à faitz), apparence, far parvent, 1787, 7543, far parvens (plur.) 4923, far a parvent 2840, 3434, 7430, far a parvens 6514, faire paraître.

pas 4716, passages.

passar 5608, transgresser ; n., — al tranchant de la spea 394, passer, (= être passé) au fil de l’épée ; 1400, 4639 (passar n’em), s’accommoder, se contenter, cf. R. IV, 442 b ; Flamenca, gloss.

passetz 8126, petits pas.

paucs 329, 825, peu, en petit nombre ; 700, petits.

paus, voy. pals.

pautoniers 6942, vagabonds. Diex II a paltone.

*paziblament 1358, paisiblement, tranquillement.

paziers 1394, 6883, pacificateur, fonctionnaire établi par le pape ou ses légats pour veiller au maintien de la paix. D.-C. paciarii ; manque à R.

pazimens, lieu pavé, soit dans une habitation, 3118, 3203, soit au dehors 2864, 7417, 8613. R. IV, 468, payment.

pazimenter, plur., 8482, 9422, même sens que pazimens.

peatge 3767, péage.

pebre, dans une loc. proverb., 4771, poivre.

pecar 6593, pécher, faire une mauvaise action ; 6090, 6944, 8167, éprouver un échec.

pecat, a tort et a — 5680, à tort et à péché, injustement.

peciar 452, 2801-31, 3947, *pessiar 1063, pessier (en rime) 2589, mettre en pièces ; *peceia (part.) 2032.

peh, peihs, voy. pieitz.

peiralhs 4659, espace empierré, même sens que peiratz ? Manque à R.

peiratz 4375, espace empierré, D.-C. peyratum ; manque à R.

peireira 2543, 2819, 8448, pierrier, machine à lancer des pierres. D.-C. peireira et petraria 3.

peiriers, -rers, 1237, 2588, 2938, pierrier.

*peirina, sala —1063, salle pavée.

peiro 3985, 4008, perron, sorte de môle en pierre faisant partie de la fortification ; marbri — 766, le perron de marbre (ruine antique ?) si fréquent dans les chansons de geste ; 5120, perron d’une maison. D.-C. peironus, 2, 3, et petronus ; R. IV, 532.

*peitavis 2715, denier poitevin.

peitrals 3947, 7039, 8010, poitrail, courroie qui entourait le poitrail du cheval ; anc. fr. poitrés, Huon de Bord. 3214. D.-C. pectorale 1.

peitrals traversers 4069, parapet s’élevant à hauteur de poitrine. D.-C. pectorale, V, 166 b.

peletz 8078, dimin. de pel, poil. Manque à R.

*pelhar 1036, piller ? R. IV, 540, pilhar.

pena 4268, plumes [dont on munissait les flèches].

pena 5970, « pignon, fort. » R. IV, 409, s. a. ex. ; « la façade » Fauriel ; plutôt roche, colline. D.-C. pena 1.

penche 8875, peigne, figurant dans les armes d’un seigneur du Midi.

*pendans 548, pendent 2121, versant d’une colline. D.-C. pendens.

pendre 249, 2371, penre 3625, pendra (fut.) 672, pendrem 2960, prezeran (cond.) 318, prezis (subj. imp.) 485, pris (part.), en rime, 480, pres (id.) 1096 ; locutions, — colp 3508, 4054, 5907, — onta 2886, — ontatge 3775, recevoir des coups, de la honte ; — plait 672, accepter les conditions d’un accord, d’une capitulation ; — una envazia 2244, attaquer, assaillir ; absol. 3625, 3710, prendre, recevoir [l’aumône] ; 1743-8, 3052, 3599, 3631-75, commencer, se prendre [à dire ou à faire...] ; réfl. 451, 1745, 2474, 3006-31-8, 3632-57, 6207, même sens ; ben lor es pres 2879-80, be lhi deu esser pres 3485, a cui tant be es pres 3490, ta mal lor es pres 1293, 2919, bien leur a pris (il leur a réussi de...), etc.

penedensar 1853, donner le sacrement de pénitence ; penedensatz 4338, qui a fait pénitence.

penedenser 7904, pénitents, ceux qui accomplissent une pénitence.

penedir 7320, 8776, réfl., penet (prés.) 8765, penedera (cond.) 8955, se repentir.

penjatz 9212, pendu. R. IV, 494.

peno 2122 (— de sendal), 2638, 3058, penon, banderolle.

penoncels 435, dimin. de peno.

pens 8677, gages.

pensar, réfl. 9014, penser.

pent, part. de penher 2123, peint.

peos plur., 7237, gens de pied ; a peo 5088, 7851, aller à pied. Voy. pezons.

percassar, réfl. 8226, se pourvoir.

percatz 4309, acquisitions, profits. R. II, 352.

percucion 1283, coup, plaie, au fig.

perdedor 4418, 5324, qui doit se perdre ; loc — 5283, 6826, lieu où l’on doit se perdre, fatal. Manque à R.

perdementz 3093, perte.

perdo 129, 291, 763, 2651, 4002, 7183, pardon, indulgence obtenue par la participation à la croisade.

perdonar 5497, accorder, consentir à...

perdre, perdera (prét. dérivé du plus-que-parf. lat.) 2480, pergua 3539, pergatz 8229, pergues 3538, pergutz 9246, perdre ; — Dieu (?) 3475, voy. la note ; réfl. 3538.

peregris 3265-99, pélerin.

perfin, a la — 963, à la fin.

perilhamens 8582, le fait d’être en péril.

perilhar, être en péril, se dit ordinairement des périls qu’on court sur mer ; anar — 6184, aller au péril, c.-à-d. en exil ; datz a — 3614, voué aux périls [de l’exil] ; réfl. 3040, se mettre en péril ; perilhatz 3345, 3566, 4301 ; estar — 6413, 6585. D.-C. periclitari et periculare.

perilh 3619, 8391, péril, situation incertaine.

perir, fig. 3689, 8699 ; act., 4688, faire périr ; estre peritz, fig. 3292, 5871, être détruit, annihilé ; carn perida 6399, cadavre.

permeg 7917, parmi, par.

pero 829, 8280, cependant, toutefois. Voy. mas.

peroffrir, réfl. 7345, s’offrir, se présenter.

perparansa 7896, don fait en retour ; cf. le suivant.

perparar 3887, 9373, donner, offrir en retour.

perprendre 3117, 4043-9, 4851-71, 6315, etc., occuper [un lieu, une position].

perpunt 5111, perpunch 2114, perpung 2554, pourpoint. R. IV, 599.

perseguir 8877, poursuivre.

persona 8240, personnage, cf. Flamenca 7196 ; ma — 5593, moi.

perterir 7349, tarir, au pr. ; 7080, 8713, même sens au fig. Manque à R.

pertgas 4893, perches, employées comme armes.

pertrait 6540, au plur., transports, objets transportés ; 1532-64, 1665-72, 1793, 2046, 2153, 2833, 4011, 6366, matériaux apportés pour combler les fossés d’une ville assiégée, cf. l’emploi de pertrahere dans l’ex. de G. de Puylaurens cité par D.-C. sous catus, II, 247 b. Le pertrait était combustible, voy. 1672. Ce mot paraît être (au sing. du moins) traité comme neutre, ne recevant pas l’s ou z au cas sujet, 2046. D.-C. pertractus ; R. V, 404.

pervis 4954, intelligent ; cf. Gir. de Roussillon, éd. Hofm., 2169, 3750, 5234, 6844, 6951 ; G. de Nav. 2793, 2801. Manque à R.

pessiar, voy. peciar.

pessiva 6127, pensive.

*petitet, un — 2597, un peu.

petitz 752, petit ; ab — companhos 3062, 3168, ab petitas gens 6446, avec peu de compagnons, peu de gens ; en petita d’ora, voy. ora.

peus 4584, les peaux, les personnes ?

pezar, voy. mal.

pezon, plur., 7812, pezos 1181, piétons, anc. fr. peons. R. IV, 471. Voy. peos.

picadors 5555, ouvriers armés du pic. Manque à R.

picar 2847, travailler à l’aide du pic.

picas 4891, 7246, piques.

pieitz 8194, 8208, peihs 173, peh 7825, poitrine.

pig 4676, pour pic, en rime, pic, pioche.

pilars 122, 5561, pilier.

pilo, pilon, plur., 5112-8, 7802, arme de trait, probablement identique aux piles ou pilets de Joinville, par lesquels M. Quicherat entend des javelots à fer massif en forme de fuseau (voy. édit. de Wailly, Didot, p. 471) ; p.-ê. pilons (R. IV, 538) au v. 5118 ?

pimens 8669, boisson épicée.

*pis (en rime), en — 2720, en pied, debout.

piuzela 108, pucelle, jeune fille.

pla 5214, 6931-54, 9165, justement, exactement.

plag, plah, voy. plaitz.

plaidejar 5676, faire une convention [pour la reddition d’une place].

plaides 3523, discoureur, chicanier. R. IV, 548.

plaitz 628, réunions [tenues par les hérétiques] ; 672, convention, capitulation ; plag 2008, débat ; nom mete en plah 174, je ne me mets pas en peine [de savoir...]

plan 1389, 2101, plaine, 1942, la plaine de Toulouse. D.-C. planum 1.

plancatz 5423, plancher. R. IV, 553, s. a. ex.

planhas 9326, plaines.

plansos 7223, 7794, 7817, lance ; bran de — 5113, fer de lance. Le sens original est jeune arbre. D.-C. plansonus ; R. IV, 555 ; cf. Petit Thalamus de Montpellier p. 172 et 183.

plantatz, las — 8258, l’abondance.

plata 5041, argent en lingot. D.-C. plata ; R. IV, 558, s. a. ex.

plaugutz, part. de ploure, 6015, plogutz 5985, plu.

plazentiers, -ters 6869, 6913, 9387, plaisant, aimable.

ples, camis — 4984, anc. fr. chemins pleniers.

plevi 5508, garantie, anc. fr. plege. R. IV, 573.

plevir 1903, 3733, 4235, garantir, assurer ; 1903, s’engager, contracter un engagement envers qq.-un ; plevit 4229, part. masc. plur., engagés, jurés.

pluzor, comparatif de plus, 1199, 1685, plus long ; li — 826, le plus grand nombre.

poblacios 7215, 7826, la multitude, la foule des croisés.

poblamens 6630, permission de peupler [un lieu, de s’y établir] ?

poblar, transit. 3503, faire peupler, établir une population en un pays ; n. 7150, se peupler.

poder, posc 3725, pos 3733, pogon (prés. 3e pers. plur.) 3087, 5157-8-60, poguo 5164, poc 564, pogron 470-5, poiras 3716, poiram 5160, posca 3623, puesca 3131, pogues, 3621, poguessa 2607, pouvoir ; auxil. 6580.

poderos 3194, qui est en possession de...

poders 4479, pouvoir, forces.

poestaditz 3290, qui a puissance sur..., qui est en possession de... ; 830, puissant. R. IV, 683, s. a. ex. G. de Nav. 496.

poestatz 5661, puissance sur..., possession de... ; 171, 4389, 8236-86, puissance, personnage puissant.

pog 3260, 5789, poigs 4590, puy, montagne isolée.

poges 1310, denier du Puy, employé comme terme de comparaison ; — de creis 6428, « Poyets de poids » Fauriel.

poichas 163, 516-90, 3504, puis, après.

pois 232, 565*, 938-42, 3125, (3367 est à supprimer ; voy. pos), 3663, 3821-32, puis 3401, poih 137, 3228, puih 2967, pueish 64, 87, pueih 3109-29, même sens que le précédent.

pojar, poja 367, pujot (imp.) 61, pujatz 687, 2942, monter, pujeron 1278, n. et act.

poldreus, arabitz — 4582, poulains arabes. Diez I poledro.

politz, uni, poli, camis — 4282, 5822, 8825 (cf. G. de Nav. 1324), camp — 6993, dart — 5876.

polpra 5645, pourpre.

polvera 4448, 4810, 5537, 8584, poussière ; paraît employé comme proparoxyton, 4810, 5537.

polveros 7224, poudreux.

*poma porria 52, 1041, 1223, 2341, employé comme terme de comparaison.

por, gitar — 4420, 5306, 6783, jeter au dehors, loc. commune au prov. et au fr. R. IV, 600 ; Diez II c.

porcarissals, dartz — 6322, « épithète fréquente (?) d’une espèce de dard ou de pique ; p.-ê. de celle dont on se servait à la chasse du sanglier » Fauriel.

port, venir a bon — 3390. R. IV, 603.

portal 5862-89, 8209, porte de ville.

porteus 4545, guichets, petites portes, R. IV, 604.

portiers 7619, 8209, portes ?

portz 290, 2775, les ports ou passages [des Alpes ou des Pyrénées].

pos 3221-32, 3508-62, por 3367 [la correction faite à ce passage est en partie mauvaise, cf. Denkm 233, 18 ; on pourrait proposer : por ou pos es mortz), 4647, pus 3723, puisque ; 20, 168, puis, après, comme pois.

*potz 1557, puits.

pradal 2992, pré.

*pradaria 1152, 1211, prairie.

*prea, en rime, 2689, pré, anc. fr. prée.

prebosdes 5521, 5969, 6343, prévôt, dignitaire ecclésiastique.

pregar de... 658, 1335, prier au sujet de quelqu’un, recommander, cf. le gloss. de Flamenca ; réfl. 930, se recommander [qq.-un] à soi-même, avoir pitié de... ; estre pregat 1335, même sens.

*prei, en rime, 1773, 2217, pré.

*preia 2697, prea 2689, preza (mais la rime exige preia ou prea) 2687, proie, butin.

preissa 464, 2204, 4289, 4718, 4865, preischa 9138, preisha 455, preicha 1220, 2137, 4562-8, 4697, 8193, presse, mêlée.

prelat de la Glieiza 9261, de Roma 9336.

premer 4740, presser, pousser le coude.

pres, preson, etc., voy. pendre.

presentatz 9098, qui s’est porté en avant.

presentiers, prezentiers 4123, 8378, 9366, qui se présente, qui se porte volontiers en avant ; cf. l’Alex. d’Alberic, 77 : son corps presente volunteyr.

pretz 364, 834, 4744, valeur, distinctions ; baron de — 2659, personnes de distinction ; destrier de pris (en rime), 2722.

prezans 4142, 4149, prezens (en rime) 8637, 9511 qui a de la valeur ; sur cet emploi fréquent du part. prés. au sens passif cf. Leys d’amors III, 14.

prezent, a — 7416-88, a prezens 2844 (l’un et l’autre en rime), sur le champ, actuellement.

prezic, sing. 52, 410, plur. 3452, 7104-70, 8519, 8730, prédication, exhortation à la croisade.

primairals 6337, qui se tient au premier rang, en tête. Manque à R.

primairan 1376, premier, initial. Voy. arso.

primaria, en — 2156, tout d’abord.

primas 7518, [flèches] menues, légères. R. IV, 643.

primers, los verials — 7565, « les plus hautes embrasures », Fauriel ; il s’agirait plutôt des plus basses.

primeta 8581, dimin. de prima, [pluie] fine.

princep, plur., 482, 683, 870, 1096, princes 816, seigneurs, hauts barons, les chefs de l’armée croisée ; sing. 3840, le prince d’Orange.

*prion 225, profond.

*pris, voy. pendre et pretz.

pro, tener ou tenir — 2861, 4031, 5202, 8219-20-1, profiter ; tener — de 4669, défendre de ou contre...

processio, procession, a gran — 929, 1433, 1581, 5075 (le ms. a dans tous ces cas professio, à tort : a grant procession est une locution consacrée en anc. fr. aussi bien qu’en prov., voy. Littré à l’histor. de procession).

profession 7828, partie de l’office ? ou corr. processio ?

prolec 3560, acte, charte ; 3525, métaphoriquement, ce qui pourrait être écrit dans un acte, fait, argument.

prometre, *promist 1475, promit (prét.) ; 2914, 3479, 3545, décider, destiner ; er al nostre promes 5041, sera à notre destination, pour nous ?

promissios 3831, promesses, engagements ; une promesse était exprimée (encaras promet e jur...) dans la formule d’un grand nombre de serments.

prosom 3224, prodome (et non prud-) 380, plur. proome 2483, honnête homme.

proverbiar 6614, chapitrer, faire la leçon, critiquer avec malveillance. D.-C. proverbiari.

proverbis 1534, 6784, proverbe, sentence.

pruzens 2852, sorte de maladie caractérisée par une démangeaison, exema ?

puas aceirals 6313, — de liniers 8337, arme de trait, mais laquelle ? et d’où vient ce nom ? pua signifie actuellement en prov. une pointe, une dent de peigne, de râteau (Honnorat).

pudnais 510, putnai 1620, punais, terme d’injure. R. IV, 664 ; Diez II c.

pujar, voy. pojar.

puncha 4566, l’action d’éperonner (de poindre) les chevaux, poursuite.

pung 6586, 7943, punt 6699, point.

punha 287, soin, attention, anc. fr. poine. R. IV, 598.

punhals, punhaus, peiras — 3942, 4893, 6331, non pas « pierres grosses comme le poing », R. IV, 668, mais de grosseur à être lancées à la main. D.-C. poignea ; Tobler, Mittheilungen I, gloss., poignal.

punhedor, cairel — 6807, combattant (anc. fr. poigneor), sens ici peu satisfaisant. Serait-ce un dérivé de pungere ?

punher, punhen (gérond.) 4849, en piquant [des éperons] ; punhens 8608, poignant, piquant, au sens pr. ; fig. 2873, 3451, 8589, 8657, agressif.

pus 1671, 3677, 5938, 6978, = plus.

pus, puisque, voy. pos.

putnai, voy. pudnais.


Que explétif, 48, 216 ; suivi d’un verbe à l’impér. ou au subj. 3800-86, 4320 ; aver — far 3992, avoir affaire ; que... que... 1181, tant... que... ; que que 2145, quoi que [on vous dise] ; que, pron. relat., employé au cas sujet, voy. qui.

quedament 2547, coiement, sans bruit.

*queisas (ms. q’isas, p.-ê. q’ssas) 754, doit être une corruption de l’anc. fr. chainse, chemise, sur lequel voy. Diez I camicia.

queos 3745, pour queus = que vos.

queque, voy. que.

querelhamens 3106, plainte. R. V, 16, s. a. ex.

querir 217, 4230, demander ; absol., 3612, 3710, mendier.

questz 1010, pour aquestz ?

quetz, attribut de jorns (?) 8105, sens que je ne puis déterminer ; *quei, plur. (en rime), 2219, cois ; adv. 5365, sans bruit, en secret.

qui, pron. relatif, sujet précédé de son antécédent est employé concurremment avec que dans la première partie 3, 25, 26, 60, 76, 83, 101-4-13-6-21-57, 226-30-44 (ici j’ai lu que à tort) ; que dans le même cas 17, 42, 59, 74, 82, 142, 180 (qu’) 203-15-8-9, 253-69 (c’), 275, qui étant à peu près constamment employé lorsque l’antécédent est un nom de personnes (aux v. 180, 253, 259, l’auteur a employé que pour obtenir une élision) ; dans la seconde partie qui est rare lorsque l’antécédent, quel qu’il soit, est exprimé, 2963, 3098, 3312, que est en ce cas ordinairement employé ; qui sans antécédent (au sens de quicumque, si quis) 30, 131, 3242, 3356, 3513. qui... qui 354 (élidé), 757, 858, 3072, qui... qui..., l’un... l’autre. — cui, rég. indir. d’un verbe, 32, 97, 244, 3225 ; rég. dir. 73, 3604 ; ab cui 350, de cui 221, per cui 3265. Voy. que.

quinh, quinha, 583, 1444, 1991, quel.


Rabent 7470, rapide, impétueux. R. V, 28.

*rabina 1070, escarpée. Manque à R.

rabiners, rapide, flums — 7648, perilhs — 8433, aiga rabineira 3088.

*rabjar, rapjes (ind. prés. 3e pers. sing.) 1823, rabgen (même temps, 3e pers. plur.), 503, rager, enrager.

rahuzatz, voy. reüzatz.

raire 3550-7, fig. rogner, diminuer [d’une possession] ; loc. proverb. 8078.

rais 511, rayon (de quoi ?) ; 1621, rayon, jet de flamme ; rays 6421, rayon [d’une étoile].

rajar 3028, couler, jaillir.

rama 2835, ramée, branchages.

ramitz, qu’en la crotz fo — 3298, qui fut attaché en croix ; ramitz est pour aramitz, cf. en crotz s’aramic 8530, qu’en crotz fo aremitz G. de Nav. 717 ; ramir per aramir, Leys d’amors II, 206. D.-C. ramire. Manque à R.

ramizon, metre en — 7834, obliger, contraindre, mettre en demeure. Manque à R.

*ramondenca, la crotz — 2300, la croix qui figurait dans les armes des comtes de Toulouse.

rancura 3495, 5380, 6749, ressentiment, plainte.

rancurar, réfl. 8765, récriminer, se plaindre.

rando, de — 2565, 5094, 7819, vivement, rapidement. Diez I randa.

rapjes, voy. rabjar.

*ras 2167, ras, moissonné, en parlant des champs.

rat 8213, rat.

*rauba 760, dépouille, butin. D.-C. raub ; Diez I roba.

raüzer 2488, raüzetz 2322, raüzatz 6590, rahuzatz 8222, reüzatz 4347, repousser. De recusare (*racusare ?), Romania I, 233-4, rapproché à tort de refuser par Diez I, rifusare ; D.-C. rusare, et VII reüser, R. V, 32.

rauzeus 4590, roseaux. R. V, 49.

razent, trenchant, acier — 7515, picas — 8607,

raziers 5788, « de niveau avec le sol », Fauriel. Manque à R.

razon 193, 917, explication, récit, ce qu’on a à dire, furnir sa — 3683, s’expliquer ; metre a — 4987, anc. fr. araisoner, traiter oralement avec qq.-un, parlementer. Voy. dreitz.

razonaire 3555, razonador 5308, 6766, défenseur, qui parle en faveur de qq.-un. D.-C. V, 506 b, rationator ; R. V, 53.

razonar 3337, 5234, exposer, défendre [une cause] ; réfl. 3006, 3203-77, 3603, 4148, 4327, 5421, 6170, exposer sa propre affaire, se défendre par paroles ; cf. le myst. de sainte Agnès 137 et 1368. D.-C. V, 596 b, raciocinare.

reblo 4010, « remblai, matériaux pour remplir l’intérieur d’un mur », Fauriel. Manque à R. ; cf. riblon dans Littré.

*rebondre 945, rebost 134, 1324, enterrer, enfouir.

rebulhit, recuit, voy. acier et cairel.

recisclar, grailes recisclans 8604, clairons retentissants. Manque à R.

recobriers 6941, rétablissement, relèvement.

recrezens 4930, 5625, 8649, anc. fr. recréans, qui se rend, s’avoue vaincu.

recrezutz 3081, 4526, 6037, qui s’est rendu, vaincu. D.-C. VIII, 356.

reculhir 5190, 7407, recevoir, accueillir [les armes à la main] ; son — 8916, sont reçus, admis, introduits.

redonda, a la — 6328, 9236, à la ronde.

redoptar, réfl. 5812, s’effrayer.

redorta 3957-8, « redoute » R. V, 385, s. a. ex. ; « p.-ê. le défilé par lequel on passait d’une première enceinte à une seconde, défilé tortueux et anguleux où on pourrait à chaque pas résister à l’ennemi », Fauriel ; D.-C., retorta, cite une charte latine de Portugal retorta semble signifier sentier, et en catalan ce mot se dit du coude d’un chemin. Mais le même mot paraît avoir eu aussi le sens d’enceinte, circonscription (R. V, 386) qui conviendrait bien ici.

redressar 2938, dresser, ajuster [un pierrier].

refermar, — los coratges 6007, — la guerra 7140, raviver, ranimer ; refermatz 918, retranchés, fortifiés. R. III, 316.

*refrechor 348, refrichor 1894, couvent. Gachet, refrotoir.

refrescar 6358, fig. ; rafraîchir, renouveler.

refrim 9129, sons [d’une trompe].

*reganhar 1083, montrer les dents, faire des contorsions (par l’effet de la douleur). R. V, 57 ; Diez I, regañar.

regart 351, 883, 9103, crainte. D.-C. regardum 3, (surtout l’addition de Carpentier).

regisme 794, regeime 9269, royaume.

relevar, absol., 6219, relever [un fief].

releus 4591, relief, ce qu’on relève [sur un champ de bataille].

rem, voy. vela.

remador 4461, rameurs. Manque à R.

remandre 791, 825, 3658-85, 4164, 4503-44-85, 5107, romandre 5644, reman 1947, 2626, remas (remansit) 861, 1781, 2506, 8972, romas 847, remaso, remazo (remanserunt) 253, 379, 7040, remanha 1140, romanha 4659, remazes (remansisset) 4906, remazutz 3077, 4503, romazutz 6043 ; en général, rester ; remanens 3098, opposé à estortz, qui reste (mort ou blessé) sur le champ de bataille ; substantivement, lo romanens 4438, le reste ; 1781, 2506, demeurer, être retardé, empêché, cf. le gloss. de Flamenca, et Scheler, Baudouin de Condé, p. 385.

remembrar, act. 5567, rappeler, faire souvenir de ; réfl. 6984, se reconnaître, le contraire de s’oblidar.

remesclat 6359, 6705, 9195, mêlés, pêle-mêle.

rendre, réfl. 3286, 3470, se rendre, se vouer [à une maison religieuse], se livrer [à qq.-un].

reng 7816, rangs d’une troupe alignée.

renhos 7207-64, rognons. R. V, 112.

renoier 1395, 4621, usurier.

renou 1395, usure. Diez II c.

repairar 4963, 8271, 8416, revenir.

repaire 5855, demeure.

rependre, reprent, repren 3189, 3221, 7535, repres 8011, 8038, 9029, reprendre, blâmer ; ironiq. 8011.

repics, 4684, 8480-96, sonnerie ; le même que repitz, repid, G. de Nav. 2131, 3145 (?). Manque à R.

repletz 5364, rempli.

reprens 3425, reprise, action de reprendre.

reprent, repres, voy. rependre.

reprimar 8372, recommencer. Manque à R.

reproverbis 3313, 5410-56, 6381, 8290, sentence, proverbe, brocard.

reproviers, -vers 4599, 5939, 6894, 7887, reproers 4109, 7946, 8368, 8460, 9390, en général parole de reproche ou d’encouragement ; 4109, 9390, reproche, blâme.

res, non res 4941, 5624, chose nulle, rien. Voy. grans, nescia, saber.

*rescodre, rescozon (prét.) 2687, même sens qu’escodre. Manque à R.

rescos 1883 (rescotz), 3796, caché, éclipsé ; a — 3170, 7162, 7248, en cachette. R. III, 154.

*rescossa 2118, 2563, rescousse. R. III, 156, s. a. ex.

*resecada 1289, desséchée. R.V, 175.

resentir 26, éprouver ; 5159, tâter [l’ennemi], attaquer, voy. sentir.

resorzir, resorzig 4693, se relever. R. V, 269.

resos 2103, 3813, 4006, 5052, 5990, 7197, 7290, 7808, ressos 3161, 5089, bruit, retentissement, sonnerie de trompes (5990), renommée (5052, 7290). R. V, 265.

resperir 8684, ressusciter ; resperitz 6996, réveillé ; 5861, ressuscité.

resplandir, act. ? 7308, faire briller.

respondre conjugué avec esser 9291 ; respost 2790.

ressos, voy. resos.

restat[z] 4292, calmé, apaisé.

restaurar 2961, 4779, 8269, rétablir, n. 5733, se rétablir.

retendir 8482, retentir, lo retendirs 4482, le retentissement [des clairons], retindir 4465, retendutz 3090.

retenemens 8561, point d’arrêt ?

retenir 3713, retenir, réserver ; — lo camp 3101, rester maître du champ de bataille.

retindir, voy. retend-.

*retornar 729, ramener [qq.-un].

retraire 3348, 3441 (ms. retrahit) 3552, exposer, déclarer.

reus 5339, = re vos.

reüzatz, voy. raüzer.

*revelar, réfl. III, se révolter. R. II, 208.

revenir n. 3635, 3716, 7405, 8755, revenir à soi, se rétablir ; act. 6009, 9232, rétablir, réparer.

reverdejar 2784, reverdir.

reverdir, fig. 8781.

reversals, voy. cairo.

reversat 6402, renversé.

revestir, revestit 532, revêtus [des vêtements sacerdotaux] ; 479, 1473, revêtir [d’un fief].

reveus 4565, joie. Diez II c revel.

revironar 2809, entourer, cerner.

revolver 9158, se retourner.

rezemer, se rezesmon (mauvaise forme, pour rezemon) 2614, rezemut 9304, racheter.

riba de mar, sans article, 6205 ; anc. fr. rive de mer ; dans le refrain d’une vieille ballade : Trois sereur sur rive mer Chantent cler.

ribaut 474-96, 2385, ribauds, valets d’armée. D.-C. ribaldi ; cf. Th. Wright, Polit. Songs of England, p. 369-70.

ricor 4431, richor 6756, puissance.

rics 2893, 8296, puissant ; 4009, remarquable, distingué ; ric ome 2625, voy. Flamenca p. 269 n. 1.

rocal 4864, rocher. Manque à R.

rocins 2613, 2712, chevaux de qualité inférieure. R. V, 115.

roda 6923, fig., la roue de la fortune ?

*rodar 1034, aler (ou voler) en rond, « in circuita ire », Don. prov. 33 a.

*rodela, en una — 105, en rond.

*roelha 1031, « sermon, discours ennuyeux, rabâchage », Faur. C’est une expression métaphorique, qu’il y a p.-ê. lieu de rapprocher de rodella, D.-C. sorte de jeu de palets, et plutôt encore, pour la forme, de rotilia, poulie, D.-C.

roire 6491, ronger. R. V, 100.

romandre, romanens, romas, voy. rem-.

romans 6065, 6137, langage roman.

romeus 3279, pèlerin.

ros 3784, rosée, fig. 6588. Diez I.

ros, vis — 3828, vin roux, distinct du vin vermelh et du vin blanc ; pris subst. 7272, cheval roux. R. V, 113.

rota 260, 2352, colonne, défilé [d’une troupe en marche].

rotier, -ter 82, 1754 (— Navar), 1930-65, 2148-58-91-9, 2424-70, 3266, 3502, 5912, routiers, partisans du comte de Toulouse.

Rozal 4871, « campagne », Fauriel, qui, en son glossaire, rattache ce mot à rauzeus (= roseaux), mais il n’y a guère de roseaux près de Beaucaire ; plutôt les bords du Rhône.

rozers 9401, rosier, fig.

*ruinar, ruinet (?) 514, ruiner. Manque à R.


Sa, voy. sai.

saba 5297, sève.

sabatatz 169, le même que ensabatatz.

saber, sot 62 ; — bon 184, 762, 859, 1242, 2160, 2649, 3307, 4034 ; — milhor 3403 ; — mal 3308 ; non saubon mot 3065, n’en savent mot (= rien), de même non saub res 1300 ; voy. Tobler, Gœtt. gel. Anz., 25 août 1875, p. 1058.

sabor 2880, fig., saveur, plaisir.

sabrier 4651 saveur.

safrat 6377, 9137 [hauberts] garni de safres (broderies ?). D.-C. VII.

sagel 50, 163, 1336, 1419, 2955, 5929, 6140-73, 6229, lettre scellée.

sageletz 3913, même sens que le précédent.

sageta 4894, 8337, sorte de flèche, sagetas doblas 7247, — menudas, 8430, — primas 7518.

sagnens 2859, 3094, 8455, saignant. Manque à R. Cf. sancnens.

sagracios 3171, lieu consacré ?

sagrament, 6448, 6530, serment d’hommage ; 5011-21, serment par lequel des communautés se jurent alliance.

sagramentals 6281, serment. D.-C. sacramentale 1 ; R. V, 134.

sagrar 4818, consacrer, terme liturgique.

sai, sa, de — 129, 1443, par de çà, de ce côté ci (= dans le Midi) ; en — 1442-62, jusqu’ici (dans l’espace et dans le temps) ; — sus 1089, çà haut.

sal 4910, sel, employé pour les pansements. Voy. pebre.

sal 4830, salut, sécurité. R. V, 145.

salhir 3687, franchir en sautant ; 2551-77, 2701, 4758, 8359, 8428, sauter, se précipiter [au-devant de l’ennemi], — em pes 3275.

*sali 592, saline, ou magasin à sel ? D.-C. salinum 1 ; R. V, 138, « salière », s. a. ex.

salsas 3827, salaisons. D.-C. salsa 3.

salvament 3127, 8641, avantage, profit ; 7459, salut [éternel].

samit 8901, vêtement en samit sorte de velours de soie, voy. Pariset, Hist. de la soie, II, 378 et suiv.).

sanc, fém., 4715-9, 6866, 7665.

sancnens 2115, saignant. Manque à R.

sanctismes, -ma 8256, 8315, santismes 66, santisma 4527, très-saint.

sante, adj., 6480, saints. Manque à R. Cf. senhs.

santor 5321, sainteté, perfection religieuse ; 6757 saints ou lieu saint ; 7734 fête consacrée (ici, la Pentecôte) ; 7688, sens vague.

santorers 9419, sentorers 8401, saint ? ou qui a de la dévotion pour les saints ? Manque à R.

sarjans 91, 2829-70, sirjant, sirjan 534-42, 751, 1159, 1208, sergents, hommes de pied, sirvent (voy. ce mot) ne se trouve dans la première partie qu’en rime.

sarrazinals, murs — 6310, murs de construction sarrazine (c.-à-d. romaine). Cf. Fr. Michel, G. de Nav. p. 649.

sarrazines, murs — 8069, même sens que le précédent.

saubutz 9258-76, connu, notoire ; saubuda, subst. 2806, connaissance, information.

saumers 8485, bêtes de somme.

saureus 4570, sang ? formé de saur ? Manque à R.

sautetz 8307, petit saut ; de — 8115 à petits sauts.

savenal, ms. bendasavenal 4911, ce qui doit être coupé non pas bendas a venal, mais plutôt, avec Fauriel, benda savenal ; en effet le v. 4911 a été reproduit, sans autre modification qu’une simple transposition de mots, par G. Anelier (G. de Nav. 4423) dont le texte porte bendas savenal ; qui est fait de l’étoffe appelée en latin sabanum, savanum (σἀβαυου), laquelle paraît avoir été une étoffe (toile ou coton) à poils, servant principalement, au moins à l’origine, pour le bain (qq. chose d’analogue à ce qu’on appelle en Angleterre turkish towels). Meursius, Gloss. græco-barbarum Σἀβαυου ; D.-C. sabanum, savana, savena ; Diez I sabana. Cet adj. manque à R., qui donne savena (V, 160) au sens de voile (partie du vêtement féminin), et de même dans un texte catalan de 1306, Rev. d. l. rom. VII, 54.

savieza 18, science.

savis 61, 800, 3437, sage, savant.

sazir 471-6, saisir ; 4221, saisir [quelqu’un d’un fief].

sciental 4873, 6291, qui connaît son affaire, expérimenté. Manque à R.

scienters 8457, même sens que le précédent.

sec, mur —, 3999.

secodens, part. de secodre, 2851, secouant ; le Donat prov. (p. 35 a) rend secodre par concutere. Diez I scuotere.

secretz 5415, sentiment intime ?

seda 213, 1256-7, ceda 1107, soie.

segle 4930, le monde.

segon 7691, second, autre, pareil.

segre, seguem 2965, segon 1999, sigran 2001, segudam (impér.) 7236, sigran 2273, seguit 4283, 7008, segu 378, suivre.

segua pour sec, 2197, forme irrégulière créée en vue de la rime, ou dérivée de *secutare ?

seguentre 813, 2197, 4754, 4842, derrière [un objet].

segurals 6319, sûr, en qui on peut se fier. Manque à R.

sei, per sei 2223, pour soi, à part soi.

sel, pour cel, celui-ci.

selier 4653, pour celier.

sem 4731, privé [de joie] ? R. V, 188 ; Diez I scemo.

semals 6327, 8175, sorte de vase ou récipient ; désigne à Toulouse un cuveau à porter la vendange. D.-C. semalis. Manque à R.

semdier 2494, 3044, 4630, 6944, 8340, 8483, sentier.

semens 8555, semence, graine ; fig. 7544.

sempre 4030, 4956, aussitôt ; ja sempre 5625, toujours. Voy. mas.

senas 4176 le six au jeu de dés ; anc. fr. sines, Thomas le martyr, éd. Bekker 158, 25, éd. Hippeau 5750, Jeu S. Nicolas, dans le Th. fr. au moy-.âge, p. 187. Manque à R.

sendal 2122, sorte de soie. D.-C. cendalum et sandale ; joint à tort par R., II, 375, à cendat.

senes 2771, 4811, le même que ses.

*senetz 2664, en rime, pour senatz.

senha, synon. d’ensenha, 264 ; cridar s’ — 7510, crier son enseigne, pousser son cri de guerre.

senhal 2982, 4904, enseigne, drapeau.

senhar 3052, 3654, signer, bénir.

senhariers 5900, 6957, 7935, 8421, 9324, probablement le héraut chargé de « crier l’enseigne » ; G. de Nav. 1702, seynerer. R. n’a qu’ensenayrier, V, 230.

senheira 265-92, 3055-8, 4456, 5917, 6237, 7195, enseigne, drapeau ; on ne voit pas en quoi la senheira se distinguait de l’ensenha ou de la senha, et cependant on ne trouve pas cridar sa senheira.

senhoria 5611, droit appartenant au seigneur.

senhs, sens, sent 3223, 3422, 4949, saint ; 3456, 9546 (sens), corps saints, reliques ; ordinairement en rime (cependant sent Marc 3663, sent Marti 8375, sent Cerni 8449, sent Jagme 8673) ; cette forme se rencontre au sud du Languedoc, voy. mon Recueil d’anciens textes n° 52. Sant est d’ailleurs fréquent, 100-1-23, 3664, etc.

*senhs 458, cloches.

sentir 3678, 8833, pressentir, tâter ; 4280, 5175, 7042, sans rég., éprouver une impression, une douleur.

sentorers 8401, saint, qui affecte des dehors saints ?

sercar, voy. cercar.

*serena, a la — 427, le soir.

seres, adj., 8992 (ceres) lumineux ; subst., 4981, 8068, la lumière du jour.

*seria, luna — 2252, anc.fr. lune serie, du soir.

sermonar 8241, prêcher.

ses, suivi d’un participe présent (comme en anglais), 4154, cf. Tobler, Jahrb. f. rom. lit. VIII, 347. Voy. tot.

*setge 1060, bientôt remplacé même dans la première partie, par setis.

setis (accentué setis pour la rime 7119) ; 1100-67, 2531-78, siége ; levar lo — 6797, 8483, metre (avec ou sans l’art.) 1060 (setge) 1241, 2909 ; 8624, camp retranché.

sezir 8686, se 142, sec 2513, siéger, s’asseoir, être situé.

sibe 1842, quoique.

simple 4280, simple, borné.

singla 9166, sangle. R. II, 377, s. a ex.

sira, siran, sirei, sirem, etc., futur d’esser.

sire 710-34, 1360, 4600, sira 2088, 4635 ; n’est employé dans la 2e partie que dans des dialogues entre Français.

sirjant, voy. sarjans.

sirvent 1181, 1718, 1805, 3412, 4004, 5475, 5634-71, 6889, sergents, hommes de pied. D.-C. VI, 209 a b. Cf. sarjans.

sisclato, voy. ciscl-.

sitot 4340, quoique.

sius 5368, = si vos.

so 30, son, air musical.

soanar 1212, 4177 dédaigner. R. V, 239 ; Diez II b sosanar.

soans 6088, dédain, honte. R. V, 239.

*sobiran 2625, supérieurs, haut placés.

sobrancers 2487, 5898, 6923, 7583, 8387, 9382, supérieur, excessif, orgueilleux.

sobrar 2821, 8292, 8308, surmonter, vaincre.

sobrebatre 8162, battre d’en haut (avec des machines de guerre placées en une position dominante).

sobredens 6490, 7458, dent qui pousse par dessus les autres, fig. obstacle, objet gênant ; cf. l’emploi de sobre den (qu’il faut écrire en deux mots) G. de Nav. 839. R. III, 26, s. a. ex.

sobredir 3709, dire quelque chose d’excessif. R. III, 57.

sobrepres 3483, 5037, surpris, saisi, envahi [par un mauvais sentiment].

sobresens 3419, 6426, 6490, chose qui dépasse (= qui contredit) le sens, extravagance, présomption.

sobriers, -ers 4062, 6882, 6319, 8412-76, supérieur, fig. triomphant ; a — 8357, en abondance. R. V, 242.

sobros 6939, suros, excroissance osseuse, fig. embarras, obstacle. D.-C. super-os ; R. V, 244.

sobtamens 8675, aussitôt.

sobtar 5420, surprendre, prendre à l’improviste. D.-C. subitare 1 ; R. V, 240.

soendet 7987, souvent. R. V, 275.

soendiers, voy. sovendiers.

soferre, sofers 8462, sofier 5922, supporter, R. V, 285.

sofismes 3418.

sofracha 3706, manque, disette.

sofrachos 3805, besoigneux.

sofrir, voy. suffrir.

sojornar 1076-94, 2444, 4362, séjourner, se reposer.

sol 2772, seulement.

solaretz 8118, étage, partie supérieure d’un édifice, dimin. employé pour la rime, de solar. Il s’agit ici de la partie supérieure (sans doute de la toiture) de la gata. Manque à R.

soldadiers 2808, 6912, 8334, 8403, soudoyer, guerrier d’un rang indéterminé qui reçoit des soudées.

soler, sol 340, soloit 40, soleit 2448, solia 1002, 8722, avoir coutume.

soletz 2605, 5363, 5406, 8132, seul.

soliers, -lers 2947, 4059-85, 4616, 5557, 7589, 7927, 8335, originairement plancher, par suite salle pourvue d’un plancher, étage, les salles du rez-de-chaussée n’étant pas d’ordinaire parquetées. Le sens de « comble », proposé par M. Fr. Michel, G. de Nav. p. 477, pourrait s’appuyer d’une des gloses de Reichenau : tectum, solarium (Diez, anc. gloss. romans, n° 87), mais il faut probablement entendre un toit plat, en forme de terrasse, et non un comble. D.-C. solarium et solium 2 et 3 (ajoutez aux ex. cités Albert d’Aix, XI, 32) ; R. V, 247.

solpres 4499, 4501, soufre.

soma, venir a la — 4139, fig. arriver au comble.

somoniment 818, convocation.

somonir 250, somo (ind. prés.) 847, somonit 790, somonutz 627, somos 3164 ; — requérir, donner ordre ; absol. 250, convoquer [des contingents militaires]. R. IV, 254, semondre.

sonar areire 2876, sonner la retraite ; — a sonetz 8169, sonner à volées, exécuter des sonneries séparées par des intervalles (?) ; no — mot 139, ne souffler mot.

sonetz 4483, 5963, 8480, 9129 sons [d’instruments ou de cloches].

sopartir 3721, 4215-78, 7412, 8777, diviser, partager, distribuer ; n. 4714, être divisé ; réfl., 1149, se séparer. R. IV, 440, s. a. ex.

*soplejar 565, s’incliner [devant qq.-un].

sors, part. de sorzer, 5520, élevé. R. V, 268.

sortir, joint à son rég. indir. sans préposition 5194, évacuer.

sos 1745, = so se.

sos pour sieus, en rime, 7201.

sospeisos 3799, 5058, espoir. R. V, 276.

sospiraire, sospirador 5566, qui soupire, affligé. R. III, 177.

*sosterrar 95, 929, enterrer.

*sot 69, sot.

*sot, voy. saber.

soutz 5280, 5495, délié, libre.

sovendiers 6937, 7658, fréquent, qui se répète souvent ; 8353 (soendiers) ; assidu, qui fait une chose fréquemment. R. V, 275.

*spea, précédé d’une voy. 394, épée. Voy. espaza.

streitament 6710, étroitement, avec rigueur.

*suau 2163, doucement.

*suavet 212, doucement.

suffrens, sufrens, part. prés, de sufrir, avec régime, 5580 ; sans rég. 5509-80, 7031, souffrant, affligé ; 3119, 3458, 5509, 8377, 8595 patient, endurant, résigné.

suffrir 1827, 4319, sofrir 470, 3706, suffram 3720, sufris 7071, supporter avec résignation ; réfl. 3714, se contenter, s’arranger, s’accommoder de... ; 4256-74, 7021, et p.-ê. 7003, supporter une attaque, résister ; 4513, manquer. R. II, 285.

sufrire, sufridors 6831, patient, endurant.

sus, de — en jos 971, de haut en bas, en déclinant. Voy. la, sai.


Ta mangs, voy. mangs ; anc. fr. tamains, J. de Condé, éd. Scheler, xxvii, 36.

tabor, masc. 4464, fém. 7750, 8481, tambors 5961, tambour. D.-C. VII, 359 ; R. V, 292.

*tabustar 2545, frapper. R. V, 293 ; Diez II c.

*tafur 863, 1590, n’est plus qu’une épith. défavorable. R. V, 294 ; Diez I.

tal, per — 1308, afin que. Cf. aital.

talent, mal — 99, mal talant 83, mauvais instinct, colère.

talha 5635, taille, imposition. R. III, 3, n’a pas d’ex. aussi ancien.

talhans, lame tranchante, agutz 9226, — brandens 8577 ; — colonhes 8970, — forbitz 8918, — tempratz 9171.

talhar 5386, talar 8144, talat 5691, talans 8151 ; — 5691, 8144-51, tailler, couper ; 5386, imposer des tailles.

tanher, réfl. et impers., tanh 2777, 9041, tang 3568, il convient.

tant, tan, -ta, 363, 2986, 8192, tant de...

*tapit 1107, tapis.

tardor, metre en — 2905, retarder.

*targa 2141, 2202, targe, sorte de bouclier, — bulhida 1790, — del cor. voy. cor, — fluria 1222.

targiers, -gers 7595, 8407, « homme de guerre armé de targe » (?), Faur. Manque à R.

taula 6634, 6800, change, boutique de changeur. D.-C. tabula 16.

taulers 6897, table de jeu, échiquier ; cf. 7943.

taur 8875, taureau figurant dans les armes d’un seigneur du Midi.

taverner 2807, 8383, coureurs de tavernes ; de même dans les Visites des évêques de Grenoble, p. p. l’abbé Chevalier (1874) : « curatus est antiquus et tabernarius, non quod vinum vendat, sed emit, eciam si deberet propriam tunicam impignorare » (p. 58). R. V, 309.

tel 3208, = tens lo.

temoros 3193, temeros 7169, craintif, effrayé, R. V, 315.

temor 7677, craintes.

tempes (paroxyton) 5961 (ne pas tenir compte de la correction), 6663, 8481, sorte de tambour ? l’anc, fr. timbre ? D.-C. tymbris ; Diez II c.

tempiers 4117, 6885, 7571, 7951, 8423, tempête, ouragan. R. V, 321.

temprar 6420, tremper, mouiller ; 5228, tremper, en parlant de l’acier, fig. coratges temprans (pour tempratz) 6054 ; 4444, modérer, adoucir.

tems (corr. teins ?) 8602, tens 9133, sorte de vernis pour les écus, anc. fr. tains, que Carpentier suppose avoir été une lame d’étain appliquée sur l’écu, D.-C. VI, 590 b. Il semble que tains ait été usité comme synon. d’écu, voy. l’ex. de Roncevaux rapporté par D.-C. VI, 541 b.

temuz 9234, 9308, craint, redouté.

tenda 8260-72-97, tente.

tendit 6995, tindens 8604, retentissant.

*tendon 2567, tendon d’Achille ? Manque à R. ; pas d’ex. anc. dans Littré.

tenebror 7711-61, fig. bruit, tumulte.

tener 1046, tenir 465, 3669-97, 5160-86, 7344 (voy. Leys d’amors II, 402 et III, 148), tes 3691, ten 1280, te 1093, tinem 4373, tinetz 5738, tengra 1068, tindra 3559, tindrem 2967, tindria 5255, tenga 1377, tenguis 487, tengutz 9297, tenutz 628 ; — 8711 tenir, garder ; 1702, 3429, 3559, tenir [une terre], terme féodal ; 165, 1093, 8484, tenir, occuper de la place ; 5255, tenir [une promesse] ; — cort 44, — patz 1377, 3697, — seti 1525 ; 9297, retenir, poursuivre qq.-un pour un grief ; réfl. es [s’]enant tengutz 6010, s’est porté en avant ; 465-87, se tenir contre quelqu’un, lui être hostile, résister ; ad un tenent 1667, anc. fr. a un tenant, groupés. R. V, 333 ; Gachet, tenant. Voy. dans, pagatz, pro, terratenens.

tens 8612, pour tans ? cf. prezans, senhs.

tenson, débat, mover — 196.

*tensoner 320, se disputer, avoir un débat avec qq.-un.

tents 4951, coloré, rouge [de colère] ; de même en anc. fr. si teint come charbon.

*terminal, adj. pris subst. ? 992, définitivement ?

terminis 6547, 6911, frontière, extrémité [d’un pays] ; 4640, terme. Voy. breu.

*terra major 362, désigne évidemment un pays éloigné, p.-ê. la Terre-Sainte, selon l’ex. d’Aimeric de Belenoi cité par R. V, 354. Le cas sujet étant terra maire, cette dénomination a été parfois entendue au sens de terra mater, voy. R. l.l., terramaire, et cf. Leys d’amors I, 330.

terralh 4008, terrals 6315, terre-plein sur lequel étaient construits les remparts ; anc. fr. terrail. D.-C. terrale ; R. V, 351. Cf. terratz et terrier, notamment 7964.

terra-tenens 3135, 3443, qui tient une terre.

terra-tremols 5565, tremblement de terre. R. V, 354 et 415.

terratz 6647, synon. de terralh ? comme peiratz l’est de peiralh.

terrenal 4809, épith. d’ornement.

terriers 4659, 5946, 6856, 7964, 8360-95, synon. de terralh. D.-C. terrarium.

terriers 6926-9, seigneur, celui qui a une terre, un pays, à gouverner. D.-C. terrarius : R. V, 352.

tersiers 6971, troisième. R. V, 411.

tertant, pour atertant, 2061.

tes, en — 5005, 7992, en large, opposé à en lonc. Manque à R.

tetz 5559, toits. R. V, 311.

thesauriers 6949, trésor ?

tinals 3944, 4891, 5118, 6329, fort bâton employé comme arme. R. V, 363, s. a. ex.

tindens, voy. tendit.

tinem, tinetz, voy. tener.

tir 7342, 8773, subst. formé de tirar, tumulte, mêlée. Manque à R.

tirans 6085, tyran, cruel. R. V, 363.

tirar, 3671-7, 6488, 8748, ennuyer, fatiguer, être à charge ; qui quels tir 5192, malgré tout, quoi qu’on fasse. R. V, 364.

tizo 2549, 5129, 7822, tizon.

toalha 132, thoalhas 4512, serviette de table, nappe.

tolir, toli (prét.) 2684, tolg, tolc (id.), 2689, 2711, toliro 4589, tolha 3394, tolis (subj. imp.) 2727, touta 580, enlever.

tolza 6428, monnaie de Toulouse.

tor, al — 6849, au retour.

torn, voy. arc.

tornar vos ai 337 ; — en azir 8777, devenir haineux, R. II, 163 ; réfl. 678, 7907 (tornar nos n’em) s’en retourner. Voy. aventura.

*tornes 1100, tournois.

tornissa, voy. balesta.

torres (oxyton, en rime) 8964, tours.

torriers, -rers 4509, 6954, 7596, 7972, 9372, gardien, défenseur d’une tour ; 4086, porte d’une tour ?

tortors 5513, bourreaux. R. V, 384.

tos 3173, 3817, jeune garçon (le jeune comte de Toulouse) ; toza 5956, 8450, 8570. Diez I, toso.

tot, -a, ab — 4061 ; ses ou senes — 3993, 5329, 7440.

*tozel 1017, dimin. de tos.

tozetz 3867, 4153, 5361, dim. de tos.

trabucar 4285, 5803, trabua (en rime) 2208, renverser ; n. 443, 6716, 6925, 7010, 7033, 7527, 8013, 8891, 9191, 9394, tomber. R. V, 394

trabuquetz 6835-60, 7845, 8117-27, 8170, 8205, trébuchet, machine de jet. R. V, 393.

trafan 1381, perfide. R. V, 409, trefas.

tragiteia 2027, coulée, fondue, et tel est aussi le sens qu’il faut attribuer à plusieurs des ex. cités par R. III, 471, et au fr. tresgeter. D.-C. VII.

trahutz, voy. traütz.

traï 7143, train, convoi [de vivres] ; 124, 7156, fig., train, bruit, fracas ; menar en traïn 2611, traîner (supplice). D.-C. tragina ; R. V, 398.

trailitz, ausbercs — 5802, 8900, traslis 1258, haubert maillé. R. V, 419.

traïn, voy. traï.

traïnatz 6044, traîné [à la queue d’un cheval]. D.-C. trainare ; R. V, 398.

traire, trag 347, trazem 4621, traon 6357, tragan 3991 ; — mal — 3585, supporter du mal, l’adversité ; — peira 3591, 8449, ou même sans rég. 3991, 4018, tirer, lancer une pierre ; — az auctor 347, appeler en témoignage.

trait 8274, trait, portée d’un trait [d’arbalète].

trap 4834, 8486, anc. fr. tref, sorte de tente. R. V, 406.

traslis, voy. trailitz.

trasportar 3394, transporter [un droit d’une personne à une autre]. D.-C. transportare.

trastornar 3005, retourner, battre en retraite ; 7272, se retourner, faire volte-face. R. V, 381.

trastot, adv., — per... 1165, tout cela pour..., et cela pour...

traus 8195, poutre. R. V, 408.

traütz 3089, 5980, 6034, 9235 (trabutz), traü 1530, 2176 ; — train d’équipages, bagages ; 1530, transport. R. V, 408.

traversers, — cairos — 7657, pierres qui viennent à la traverse, obliquement ; camis — 8341, chemins de traverse ; cledas — 7637, claies transversales ; guisquetz — 9437, guichets, ouvertures de côté ; murs — 5948, ou même seul, pris subst., 6907, mur transversal, traverse. Voy. bocal, peitrals. R. V, 525.

trazir, trazitz, trazit 4237, 4410, traïd 4422, trahir.

trebalha 2532, 4448, 4994, peine, fatigue. R. V, 392.

trebalhar 8750, trebalher 2606, pener, fatiguer ; réfl. (trebalha, prét. ?) 2734.

trebalhs, 424, 631, 3411, 8386, même sens que trebalha.

tremir 5162, 7362, tremig 4619, trembler (en parlant de la terre). R. V, 414.

trencada 4872, 5146-51, 6156, 6802, 7238, 9438, *trenchia 2246, tranchée (fortification), p.. (cf. surtout 4872), abatis d’arbres ou de branches formant barricade. D.-C. trencatum ; R. V, 416.

trencans, pris subst. 9307, comme talhans, arme tranchante.

trencar 2947, trancher, percer.

*trencason 1244, action de trancher, destruction. R. V, 417, s. a. ex.

*trenchia, voy. trencada.

trensos 2704, 6391, 7232-62, tronçon, fragment ; forme qui ne se rencontre pas ailleurs en prov. et est évidemment déterminée par trencar ; en anc. fr. on a de même trenchoner, D.-C. troncire ; voy. aussi Littré à l’étym. de trancher. R., V, 431, tronso.

trepador 680 « trottoir, pavé », Fauriel, en son gloss. ; « remparts », le même en sa trad. R., V, 418, « endroit foulé aux pieds, promenade, allée, cours », s. a. ex.

trespassar 85, 4556, passer au-delà [de qq.-un], dépasser en marchant ; 3169, passer à travers ; fig., 920, éviter.

treus 4589, « campagne, plaine cultivée », Faur. gloss., « champ de bataille », le même, trad.

trevas 7957, trèves.

triar 1023, 2493 (trier), 4075, 5279, 5770, 5965, choisir ; triatz 5671-84, 6690, choisi, d’élite. R. V, 419.

trigar 686, 703, 8269, réfl. 4665, 8515, tarder, différer. R. V, 423 ; Diez I tricare.

trit 7034, broyé, renforce l’idée contenue dans chaplament.

tro, tron, voy. tros.

trompador 4457, 5516, trumpador 7703, joueurs de trompe.

trompas 4522, 4847, 8479, trumpas 4121, 8421, trompes, instruments à vent.

*trona, cara — 140, fig., au sens du fr. chiere marrie (cf. 1231), ou du prov. laia cara ; désigne au propre une difformité de la face, et s’est conservé en ce sens dans le surnom Trunnus : « .... Guillelmum...qui cognominatur Trunnum eo quod nasum fictitium haberet », Marca Hispan., col. 544, Bern. Trunnus, Cart. de N.-D. de Nîmes, n° CXIII ; Arn. Trunnus Lay. du Trés. des ch. 2881, 4049 ; Rotb. Tron, Mémor. des Nobles (de Montpellier), dans la Rev. d. l. rom. V, 74 ; voir aussi le dimin. Tronellus, tronerellus, à la table du t. II des Archives hist. du Poitou. C’est p.-ê. un mot de la famille de trogne, sur l’origine duquel on n’a rien dit de satisfaisant.

troneires 7571, 8423, tonnerre.

tronso 5128, tronçons. Cf. trensos.

*tropa, fém. de trop, adj., 43.

tros, tro, tron, 219, 768, 866, 2104, 4003, 5123, 7241, 7799, firmament, voûte céleste. R. V, 428 ; Diez II c.

trotador 5514-36, trotteurs, R. V, 434.

troter 5956, coureurs. D.-C. trotarius sous trotare ; R. V, 435.

trotz 2115, 7208, trosses 8907, tronçons, morceaux.

truans 444-62, truands ; fig. 4151. Diez I.

trumpador, trumpas, voy. tromp-.

tu, employé comme régime, 3252.

*tuer 2490, tuetz 962, 2325, tuer.

turmenters, épith. de perilhs 8391, Manque à R.

turques, voy. arc.

turtar, réfl. 8617, se heurter. R. V, 442.


*Ucar 438, appeler. Diez II c, hucher.

*ucas 763, crieurs, hérauts.

ufrendas 7603, offrandes [à l’église].

ufrir 3696, 8682, offrir 7313, sens mystique et liturgique, offrir le sacrifice de la messe. D.-C. offerre.

*ulhal de l’elme 2132, non pas « visière », comme traduit. R. V, 367, mais ouverture du heaume correspondant aux yeux ; lumiere paraît employé dans le même sens, Rom. de la Violette 5564. D.-C. ocularium.

umbral, voy. ombral.

umialmens 3406, humblement.

umplir 681, omplir 1811, 7351, 7408, umplo 2845, umplig 4678, omplirem 7176, umplam 2836, umplan 3130, emplir.

us, sujet d’un verbe construit avec une négation 8187-8, personne. Voy. laüs.


Vadatge 3780, faute de lecture qui, de l’édit. de Fauriel, est passée dans la mienne, l. badatge, attente. R. II, 166.

*vair, mantel gris e — 2434.

vaire 3576, changeant. R. V, 459.

val 4868, 6156, 6264-83, 6338, fossé.

valatz 451, 2246, 2600-24, 6363-6, 7408, 7588, fossé. R. V, 461.

valdes 3502, vaudois, hérétiques. D.-C. valdenses.

valedors, adj. 4415, 5517, qui aide, qui porte secours ; subst. ordinairement au pl. 2881-97, 4397, 4426, 6728, 6810, auxiliaire, allié. R. V, 464.

valer 4854, 8219-20, aider, porter secours ; — mens 2930, diminuer de valeur.

valhans (en rime) 6121, vaillant.

valvassor 353, 2890, 6735, 7698, anc. fr. vavasseur, le dernier degré de la noblesse. D.-C. vavassores.

vassal 2986, guerrier.

vedar 1532, 3355, 4369, empêcher, interdire.

vegaire, voy. vejaire.

*vegeia 994, 1004, 1512, 2687, vegia 43, 1134, 1485, 1925, vegea 1219, fois.

veire voy. vezer.

vejaire, esser — 227 (vegaire), 3569, a — 8659, paraître bon ; dar a — 3513, — 8049, donar a — 6917, 7079, 7124, 7368, donner à croire, vraisemblable.

vela, no i a — ni rem 4769, loc. proverb., il n’y a voile ni rame, aucun moyen ; un ex. analogue dans R. V, 477.

velhar 3663, faire la veillée [au tombeau d’un saint]. D.-C. vigiliæ.

vels 2798, = ve los.

venal 4911, mauvaise leçon, voy. savenal.

*vencezon 1249, vensezon 1239, victoire, succès. Manque à R.

venda 1530, vente, marché ; tinetz lor la — 5085, tenez leur marché, vendez leur ce dont ils ont besoin, cf. dare vendam, D.-C. venda 5 ; vendas 4024, objets à vendre, marchandises ; las vendas e las compras 6632, les ventes et les achats, le commerce, voy. comprans.

*vendemier 2478, vendemieren 2633, vendanger.

vendre, car — 9036.

venir 3736, vengro 2723, vengon 3526, vindra 2828, vindreit 1896, vengutz 371, venu 372 ; can venc al dia 3659.

venser, réfl. 8635, vaincre.

*ventalha 2535, capuchon de mailles s’ouvrant sur le visage ; voy. Quicherat, Mém. de la Soc. des Antiq. de France, 3, VII (1864) 231 ss., et Viollet le Duc, Dict. du Mobilier, VI, 353.

ventreos 7773, ventru, surnom. Manque à R.

vergatz 9174, anc. fr. [heaume] vergié, sans doute par allusion aux lames de métal, généralement au nombre de quatre, qui étaient appliquées sur le heaume de la base au sommet ; cf. Rom. de la Violette 1794-5, Gir. de Rouss. 4543.

vergonhals 6275, honteux. R. V, 508.

verials 4883, 6312, 6629 (verjals ?) 7565, baie (fenêtre ou meurtrière) dans un mur ; n’était pas nécessairement vitrée. D.-C. veriale 2, vitriale, veyriale. Dans les ex. cités par R. V, 476, le sens est vitrail, verre.

verjans, plur. 4195, branchage, feuillage. R. sépare à tort vergan, V, 506, de verjan, V, 513, et traduit à tort ce dernier par verger.

vermelhejar 3029, devenir rouge [de sang]. R. V, 510, s. a. ex.

vermelhon, adj. 7807, rouges [de sanc], R. V, 510, n’a que le subst.

*veronica 990, relique célèbre. D.-C. veronica.

veror 6799, 7713, vérité. Manque à R.

versatz 8211, renversés, abattus.

verset 4012, petite pièce de vers. R. V, 512.

*versifiar, réfl. 29, chanter, anc. fr. verseillier ; non pas « versifier », R. V, 512. D.-C. versificare.

vertadiers 7918, 8371, véridique. R. V, 502.

vertent, abans d’un an — 245, avant une année révolue ; mieja lega vertent 7554, demi-lieue entière, achevée. R. V, 517.

*vertu 382, reliques ; vertutz 1444, 2733, miracles. D.-C. virtutes 2, et virtus 2 ; R. V, 515.

vertudos 7933, vertueux.

vespra 7734, veille ; vespras 3695, vêpres.

vesques 1013, 3405, évêque ; voy. evesques.

vestir, vest 2579, viast 2519, viesca 133, vêtir.

vestitz 5865, vêtement. Manque à R.

vestitz 3285, hérétique parfait, c.-à-d. ayant reçu le consolamentum, et portant des vêtements noirs, voy. C. Schmidt, Hist. et doctr. des Cathares, II, 95, et Flamenca p. 427. D.-C. a plusieurs ex. d’hæreticus vestitus qu’il explique mal.

veüd, voy. vezer.

veus 6407, = ve vos.

veuza 2555, 3397, 3417, veuve. R. V, 531, n’a que veuva et vezoa.

*vezentre 1018, voyant, en présence de ; formé comme escientre, seguentre. Manque à R.

vezer 877, 6395, veire 6394, vezon 2431, verei 5006, vigui 358, vit 1019, vigon 2432 (cf. G. de Nav. 552), viratz 1767, visatz 1757, veüd 2735, voir.

via, tener sa — 1149, aller son chemin ; — vi’al perdo 686, 763, en route pour le pardon ! cf. via sus, R. V, 440 a ; via a Tolosa, G. de Nav. 3594, vi’a Mendavia 3596, via fora 1787, 2976, 3175, 3604. D.-C. biafora. Voy. la note de 1229.

viacers 5958, 6136, 7592, 8375, viassier 9343, vif rapide. R. V, 558.

viala 749, 1174, 4985, 5006, ville (Toulouse). Forme qui manque à R. Ailleurs (640, 8491, 8655) vila.

*vialh, plur. 1016, vieux.

vianders 8426, « appartenant à la voie publique, qui se trouve le long du chemin » (??) Fauriel ; ce mot, dont le sens m’est obscur, se présente trois fois dans la G. de Nav., comme épithète de caval 3341, de cayrel 3641, de fuyldre 4957 ; dans les deux premiers cas M. Michel le traduit par « rapide », et dans le troisième par « voyageuse ». Cf. dans le même poëme viandans, 2761. Manque à R.

viassamens, viassament, viassamen, 726, 2791 2842, 4937-56, vivement, en hâte.

viatges 3300, pélerinages. D.-C., via sanctorum, qui désigne toute espèce de pélerinage et non pas seulement celui de Jérusalem.

viatz 377, 820 (vias), 1204, 2813, 2926-51, 5094, 8203, même sens que viassamens.

viesca, voy. vestir.

vigor, per — 2901, vigoureusement, rapidement.

viguer 5967, 7925, viguier, lieutenant du comte de Toulouse, à Toulouse.

vigui, voy. vezer.

vila nova 2940, ville neuve [de Muret].

vilailh 5095, = vila li.

*vilanalha 2533, vilenaille, terme de mépris. Manque à R.

vinher 5691, vignoble. R. V, 549.

*vintes 2042, vingtième.

virar las regnas 4763 ; réfl. 3610, 7393, se tourner, au fig.

viratz, voy. vezer.

vis blancs, — giroflatz, — ros, — vermelhs 3828, — de Genestet 4028.

visatz, voy. vezer.

*vitalha 2530, vivres, victuailles.

viula 3829, vielle, inst. de mus.

vivers, tornar a — 7654, ravitailler ?

voler, volh (prés.) 5039, vulh (prét.) 3618, volgren 4399, volcen (subj. imp.) 68, volguessan 485, volgutz 3141, 3258, 3141, 3258, accueillir avec bienveillance ; 4795, désirer, auxil. 807, 2773, 6206.

volpilhia 3018, lâcheté. R. V, 267, a des mots de la même famille ; cf. D.-C. vulpeculam.

voltitz 5862, voûté.

voltor 5316, voutor 4451, vautours.

voluntairos 7250, qui est de bonne volonté, qui agit de bon cœur.

von 193, 3008, = vos ne.

vos, explét. 4947.

votz, s’es en — escridatz 8283 répond à l’anc. fr. a vois s’escrie ; de même en auta — 928, 4559, 8215, 8461.

voutas 4542, voltes, passades. Un ex. analogue dans R. V, 569 b.

voutas 8209, voûtes.

voutas 4582, 4867, part. de volver, tourner.

voutor, voy. voltor.