La Chanson des gueux/L’enfant de Bohême

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


V

L’ENFANT DE BOHÊME


L’épine est en fleurs ; à l’épine blanche,
En me promenant, j’ai pris une branche.
J’avais emporté mon petit couteau,
——————Oh ! Oh !
————Avec mon couteau
————J’ai coupé la branche
——————Bien haut.

Je vais dans le ru pêcher à la ligne.
Beaux poissons d’argent, je vous ferai signe.
Voyez au soleil briller mon couteau,
——————Oh ! Oh !
————Avec mon couteau
————Je vous ferai signe
——————Dans l’eau.

Quand je serai grand, pour gagner des sommes,
J’en ferai ma lance et tûrai les hommes.
Pour fer elle aura le fer du couteau,

——————Oh ! Oh !
————Avec mon couteau
————Je troûrai aux hommes
——————La peau.

Quand je serai vieux et la barbe blanche,
Pour béquille alors je prendrai ma branche.
Pour manche elle aura le bois du couteau,
——————Oh ! Oh !
————Avec mon couteau
————Finira ma branche.
——————Hého !