La Chanson des gueux/La neige est drôle

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


XXI

LA NEIGE EST DRÔLE


La neige est drôle. Vlan ! un bouchon blanc vous entre
Dans l’œil. En même temps, sur votre nez carmin
S’aplatit un flocon large comme une main.
Quelle gifle ! L’hiver tout entier s’y concentre.

Paf ! l’un est sur le dos. Pouf ! l’autre est sur le ventre !
Carambolage, bon ! Le passant inhumain,
Tout près d’en faire autant, s’esclaffe, et le gamin
Vous blague en criant : « Pile ou face pour le pantre ! »

On se fâcherait bien. Mais quoi ? soi-même, on rit.
Car tout est si bouffon ! La neige a de l’esprit
Et rend cocasses les objets qu’elle déforme.

Les chevaux d’omnibus ont l’hermine au garrot ;
Le Panthéon prend l’air d’un casque à mèche énorme,
Et dans chaque statue apparaît un Pierrot.