Mozilla.svg

La Figure de proue/Le cri des crapauds

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Eugène Fasquelle (p. 164).


Le cri des crapauds

    Le cri des crapauds, dans le Sud,
Me tombe sur le cœur comme une goutte d’eau.
Les palmiers doucement balancent leur fardeau.
— Rien, rien pourtant, ce soir, du passé ne s’élude.

Le désert orageux largement se dénoue.
La nuit d’Afrique monte entre les palmeraies…
Ah ! pourquoi ces crapauds ont-ils la voix des haies
Et des herbages verts pendant l’été, chez nous ?