La Lice et sa Compagne

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

Claude Barbin & Denys Thierry (pp. 92-94).

Chauveau - Fables de La Fontaine - 02-07.png




VII.

La Lice & ſa Compagne.




UNe Lice eſtant ſur ſon terme,

Et ne ſçachant où mettre un fardeau ſi preſſant,
Fait ſi bien qu’à la fin ſa Compagne conſent,

De luy prêter ſa hute, où la Lice s’enferme.
Au bout de quelque temps ſa Compagne revient.
La Lice luy demande encore une quinzaine.
Ses petits ne marchoient, diſoit-elle, qu’à peine.
Pour faire court, elle l’obtient.
Ce ſecond terme échû, l’autre luy redemande
Sa maiſon, ſa chambre, ſon lit.
La Lice cette fois montre les dents, & dit :
Je ſuis prête à ſortir avec toute ma bande,
Si vous pouvez nous mettre hors.
Ses enfans étoient dejà forts.

Ce qu’on donne aux méchans, toûjours on le regrette.

Pour tirer d’eux ce qu’on leur prête,
Il faut que l’on en vienne aux coups ;
Il faut plaider, il faut combattre.
Laiſſez-leur prendre un pied chez vous,
Ils en auront bien-tôt pris quatre.