100%.png

La Négresse blonde (recueil)/Petits calicots

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Négresse blondeA. Messein (p. 69-70).


PETITS CALICOTS


(Rondeau redoublé.)


Les jolis petits calicots
Le soir, flânent dans le passage,
Frais comme des coquelicots,
Un air d’Enfant Jésus bien sage !

Ils rêvent courses, vernissage
Et se grisent de faux cliquots
En parlant chevaux et dressage,
Les jolis petits calicots !

Fluets, moulés dans leurs surcots
Étroits comme dans un corsage,
Pantalon collant, mes cocos,
Le soir, flânent dans le passage !


Les uns poupins, d’autres sécots
Ce sont les fervents du massage,
Mentons au duvet d’abricots
Un air d’Enfant Jésus bien sage.

Et, banquier, roi des monacos
Ou marquis pleurant le cuissage,
Tel birbe écrivant un message
Grommelle entre ses vieux chicots :
        « Les jolis petits ! »