Mozilla.svg

La Vie nouvelle/Chapitre XVII

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche


La Vita Nuova (La Vie nouvelle) (1292)
Traduction par Maxime Durand-Fardel.
Fasquelle (p. 60-61).


CHAPITRE XVII


Après avoir fait ces trois sonnets adressés à cette femme, comme ils faisaient le récit exact de mon état, j’ai cru devoir me taire, parce qu’il me semblait avoir assez parlé de moi. Mais bien que je cesse de lui parler, il me faut reprendre une matière nouvelle et plus noble que la précédente. Et comme ce nouveau sujet sera agréable à entendre, je vais le traiter aussi brièvement que possible.