La région de l’Abitibi : terres à coloniser/15

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Département de la colonisation, des mines et des pêcheries (p. 24).

Canton de Fiedmont



Le chemin de fer coupe légèrement ce canton dans le coin nord-est.

Une chaîne de collines court vers l’est en inclinant au nord-est dans la moitié ouest des rangs I, II et III. De là elle incline vers le nord pour contourner le lac Natagan. Le terrain est plan avec de légères ondulations dans la plus grande partie de la moitié est du canton.

Le lac Natagan mesure deux milles dans sa plus grande largeur et six milles du nord au sud, avec une profondeur de cinquante pieds par endroit. La rivière du même nom sort de ce lac, large de cent pieds. Il y a au sud du lac Natagan, sur le rang I, un autre petit lac relié au premier par un petit ruisseau d’une demi-chaîne de largeur et de deux milles de long.

Il y a une grande étendue en savane à l’est sur les rangs VII, VIII, IX et X. Il y a quelques parties sablonneuses dans le rang IX. Le sol dans les parties arables est une terre glaiseuse de bonne qualité, très bien égouttée par les nombreux ruisseaux tributaires de la rivière et du lac Natagan.

Les lots classés propres à la culture, sont ceux qui avoisinent la rivière Laflamme et le lac Natagan.