La région du lac Saint-Jean, grenier de la province de Québec/IV

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

IV.


La région traversée par le chemin de fer du lac Saint-Jean est entrée dans une ère de développement extraordinaire, grâce aux communications ouvertes et à l’initiative éclairée de la Compagnie. La ligne principale de Québec à Roberval comprend cent quatre-vingt-dix milles, et il est décidé de l’étendre à l’est jusqu’à Chicoutimi et à Saint-Alphonse, c’est-à-dire jusqu’à la tête de la navigation océanique de la rivière Saguenay. Saint-Alphonse est un magnifique havre que les plus gros transatlantiques peuvent atteindre en toute sûreté. Il est question d’y raccorder à la voie ferrée une ligne de vapeurs rapides, ce qui permettrait aux touristes d’aller contempler par terre et par eau les merveilleux paysages du Saguenay.